Histoire vécue Santé - Maladies > MST > Sida      (1270 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai trop peur que ça soit le sida !

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 27041 lectures | ratingStar_140022_1ratingStar_140022_2ratingStar_140022_3ratingStar_140022_4

Bonjour.

J'écris ce mot pour vous faire part de mon histoire, soit comme un bel exemple de psychose psychosomatique soit comme tous simplement un état de séroconversion.

Désolé, mais il y aura des fautes ? Et ce sera long ?

Je suis un Homme de 31 ans.

Ca commence à la date du 21 janvier ou après avoir eu un rapport que je ne considérais pas du tout comme à risque, je fais ma petite vie et tous se passe ?

Début février je commence à avoir de très grosse fatigue, qui me fait même dormir sur mon lieu de travail et lorsque je suis chez moi, impossible de suivre un film, m'enfin, je ne m'inquiète pas plus que ça, le 14 février, je revois la même personne (même pratique) et après  qu'elle soit partis je me rends compte que j'ai une gène au niveau du gland, voyant que le dimanche cela ne passe toujours pas, je décide de zyeutez un peu sur le net, je tombe sur un forum qui fait allusion au Sida, ça ma panique un peu, je passe un coup de fil à Sida info Service qui m'assure qu'il n'y a pas de prise de risque et pas de symptôme spécifique.

Mais bon, c'est trop tard, la psychose et en route, je décide que j'irais faire un depistache le 18 Février au CDAG du coin et en même temps, je prends rendez vous chez un médecin au cas où ce soit autre chose (pour le 19).

Arrivé au CDAG, entretien avec le Docteur qui essaye de me rassurer sur la prise de risque, mais ne fait qu'empirer puisque ne pensant qu'il n'y avait pas de risque, confirmer par S.I.S. Cela devient un risque faible. Il me dit de prendre quand même rendez vous avec le dermato du CDAG pour la gène pénienne et qu'ils auront les résultat de la prise de sang en 3 ou 4 jours.

Et cela s'enchaine le soir même, Diarrhée (Continue au Moment où j'Ecris ce Texte) très liquide en 1er lieu.

Le mardi, je vais chez un nouveau Médecin (pas le familiale) , je lui explique mon cas ? Il ne me touche pas (c'est-à-dire qu'il ne m'ausculte même pas) ne regarde pas mon sexe, il dit qu'il faut attendre les résultats ?  

2 jours après je commence avoir des maux de tête (pas de mal de tête vu que cela ne me fait pas vraiment mal, cela me dérange, pas comme d ? Habitude) , je vais chercher mes résultats le vendredi ? .

VIH : Négatif à 3 semaines et demie, la Doctoresse que je vois à ce moment là m'explique qu'il n'y a pratiquement pas de risque pour que je sois contaminé que pour elle, les symptômes sont dans ma tête que je peux revenir dans 1 mois. Je vois le dermato, ne vois rien au niveau de pénis (rapport douloureux) , mais me fait faire un bilan hépatique pour la fatigue et les diarrhées (résultat 2 semaines après).

On peut dire que tous ça à réussi à me calmé, j'ai dis au Dermato et au Virologue que je n'irais pas re-regardé sur le net ! (ce que je fais).

Mais le dimanche je commence à avoir mal à la gorge et une gêne (CMET) quand j'avale et  à avoir très chaud (2 semaines). Je re psychote, mais je retourne voir le médecin rendez vous encore le Mardi, cette fois çi il regarde ma gorge, trouve ma langue blanche (mais bon, ça c'est normal). Il me donne un antibiotique pour la gorge pour une semaine et de l'Advil pour le reste.

Après, je ne me souviens plus des dates ou des combien de jours après, cela c'est étalé pendant 2 semaines, vu que je n'ai pas pu attendre 1 mois pour le second teste.

Maux de tête avec douleurs aux yeux (CMET) , courbature aux bras, dans le haut dos et la nuque (CMET) , visage brulant, Douleurs au ventre (3 semaines) et des bosses dans le cou au niveau de la nuque 1 de chaque côté au début et quatre à droite quelques jours aprés (CMET) et bien sur état dépressif. Mais pas de fièvre.

Je retourne faire un test le 4 Mars, je vois le docteur présent, bien plus dynamique, qui me dit qu'il n'y a rien à craindre, que je psychote complètement ! Il me regarde le cou et me dit que c'est musculaire, donc mes bosses ne sont pas des ganglions ?!

Il me dit qu'il n'a jamais vu de Primo infection sans température et sans éruption cutané.

Mais pour évité que je reviens trop souvent, il décide en même temps que le teste Elisa de me faire l'antigène P24 (résultat 1 semaine après). Le même jour, j'ai les résultats hépatiques, Négatif.

1 semaine après :

Elisa n°1 AB (DO) :0,02.

Elisa n°1 AG (GO) :0,02  

Négatif si inferieur au seuil 0,25 donc Négatif.

Technique : Biomerieux : Vidas HIV DUO Ultra.

Elisa n°2 (DO) :0,25.

Négatif si inferieur au seuil 0,19 donc Positif.

Technique : Biorad : Genscreen HIV1/2 version 2.

Résultat : Discordant.

À contrôler dans 1 semaine (le 11).

L'antigène P24 est lui, Négatif (je pense que s'est un peu normal au bout de 5 semaines).

Et le Western Blot et lui aussi Négatif (ils l'ont fait sur le même test).

Bon ?

La doctoresse qui me reçois ce jour là, me garantis que je n'ai pas le vih et que je ne suis pas en séroconversion (pas très convaincante, me parle quand probalité).  

Je refais une prise de sang le 11 mars (revenir dans une semaine).

Bon ben dans la semaine, je la fais mon éruption cutané sur les épaules (CMET) , des petits boutons blancs transparent et une sensation de picotement sur tous le corps et une dermite séborrhéique sur le visage (CMET) diagnostiqué par mon Médecin généraliste familiale à qui je n'ai pas parlé de mon résultat discordant.  

Donc une semaine plus tard pour le résultat :

La même chose, toujours discordant pour le test Elisa et négatif pour l'antigène P24 et le Western Blot. (Elisa n°2 a 0,28 au lieu de 0,25).

A contrôler 1 mois plus tard qui vu l ? Heure, arrive à cette après midi.

C'est encore le Virologue dynamique qui me reçois et qui me dit la même chose.

Voilà, entre temps tous mes symptômes continue, j'ai de nouvelles bosses, une sur chaque avant bras intérieur et une petite au thorax, ce n'est rien au dire de mon Médecin et d'autres petit trucs, quelques bouton à droite à gauche ou bien sur le visage (moi qui en ai pas eu à 15 ans) et d'autres petits trucs.  

Ah j'oublié, ma situation à risque été une Fellation Reçue sans capote par une femme.

Les virologues n'étaient pas d'accord entre eux sur le risque, si il était inexistant (comme ils disent à S.I.S.) Très faible ou Faible.

Désolé pour la longueur et merci à ceux qui m'ont lu.

Quoiqu'il arrive, je vous communiquerais mon prochain resultat.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


140022
b
Moi aussi !
16 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Temoignage vih - sida et prevention

image

Bonjour à toutes et à tous, Je viens ici livrer mon témoignage par rapport à l'angoisse que j'ai vécu face au VIH. Je met immédiatement un terme au suspense, j'ai eu les résultats aujourd'hui et je suis négatif (Technique de 4ème...Lire la suite

S+ , ma vie, mes difficultes - homosexualite et bi-sexualite

image

Tu veux dire de l´éradication du sujet oui. Mais t´as raison, je me suis un peu égarée en réagissant á TON message… Sorry Vinceremu. Aussi pour revenir á ton sujet : Je crois que tu n´es juste pas encore tombé sur LA bonne personne… Je...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Séropositivité
Voir tous les  autres témoignages