Histoire vécue Santé - Maladies > MST > Sida      (1270 témoignages)

Suiv.

J'ai une MST

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman 32 ans
Mail  
| 3197 lectures | ratingStar_10138_1ratingStar_10138_2ratingStar_10138_3ratingStar_10138_4

C'était il y a 12 ans, j'avais juste 20 ans, c'était mon deuxième petit copain et évidemment l'HOMME de ma vie à l'époque (plus vieux, plus responsable,…). J'étais très romantique et fleur bleue, malgré mon caractère en apparence assez trempé.

Bref, un matin, je découvre une petite excroissance sous la douche. Je file chez une dermato qui m'envoie à l'hopital voir LE spécialiste des condylomes pour examen plus détaillé (colposcopie et electrocoagulation). Je précise que mon copain était persuadé que c'était moi la fautive (alors qu'il en avait eu mais ne savait pas qu'on restait ensuite PORTEUR de nombreuses années) , ambiance affreuse,…

10 jours s'écoulent. Chez le spécialiste à l'hosto, pas moins de 10 étudiant sont venus admirer mon anatomie car mon cas était intéressant : j'en étais couverte. Les condylomes s'étaien multipliés. Le médecin était abominablement antipathique, m'a demandé si j'étais séropositive vu la multiplication de ces machins, et j'ai hurlé de douleur lorsqu'il me les a brulés.

J'en ai eu pendant longtemps. Tous les mois, une nouvelle séance de laser était nécessaire pour les retirer.

Explication : tout s'est écroulé, lorsque j'ai réalisé que j'avais une mST. Je me suis dit pourquoi pas le sida ? Du coup, j'étais immunodéprimée localement et c'est ainsi que cette cochonnerie a proliféré. J'ai fini par faire un test HIV, persuadée que je signais mon arret de mort : négatif heureusement. J'ai aussi fait faire une sérologie chlamydiae dans le doute (ouf, nég aussi).

Je peux te garantir que jusqu'à la rencontre avec mon mari peu après, je ne me suis plus jamais contentée de la pilule et j'ai compris enfin que l'amour n'était pas seulement un moment de communion de bons sentiments… Quelque chose s'est brisé : ma naiveté et mon innocence !

Pour la suite, il est préférable de faire des frottis annuels car comme tu dois l'avoir appris, certains condylomes peuvent entrainer des lésions pré-cancéreuses du col.

Aujourd'hui, 12 ans après, j'ai des enfants, aucun problème mais je me fais surveiller régulièrement (frottis en fait, je ne fais plus de colposcopies).

Mais je garde un très très mauvais souvenir.

Je n'en parle pas beaucoup, bien que je n'ai plus honte, mais quand ça 'est arrivé, je me suis sentie très "salie". Si tu veux en parler plus, n'hésite pas. J'ai vraiment mis du temps à digérér ceci moi aussi. Je ne sais si c'est pareil pour les autres MST, mais c'est quelque chose qui touche à ton intimité. Je me suis sentie coupable (de quoi, pourtant ? ) : coupable de pas avoir gardé ma virginité, d'avoir fauté tout simplement. En tous les cas, quelle douche froide pour notre vie sentimentale (et sexuelle évidemment ! ).
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


10138
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Temoignage vih - sida et prevention

image

Bonjour à toutes et à tous, Je viens ici livrer mon témoignage par rapport à l'angoisse que j'ai vécu face au VIH. Je met immédiatement un terme au suspense, j'ai eu les résultats aujourd'hui et je suis négatif (Technique de 4ème...Lire la suite

S+ , ma vie, mes difficultes - homosexualite et bi-sexualite

image

Tu veux dire de l´éradication du sujet oui. Mais t´as raison, je me suis un peu égarée en réagissant á TON message… Sorry Vinceremu. Aussi pour revenir á ton sujet : Je crois que tu n´es juste pas encore tombé sur LA bonne personne… Je...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Séropositivité
Voir tous les  autres témoignages