Histoire vécue Santé - Maladies > MST > Sida      (1270 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je me trouve moche. c'est vrai?

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados
Mail  
| 243 lectures | ratingStar_267129_1ratingStar_267129_2ratingStar_267129_3ratingStar_267129_4
L'essence même de l'homme le pousse à désirer en vain. Le désir a partagé les philosophes et penseurs de toutes les époques par sa complexité et sa nature contradictoire. Desir du latin "desiderare" signifie ce que je veux. Il ne faut pas confondre "desir" et "besoin", le besoin est naturel comme le besoin de dormir, manger ou boire, le désir est superflu, puisqu'il ne relate pas de la nécessité. Est il absurde de désirer l'impossible pourrait se traduire en : est il contradictoire de vouloir ce que je peux atteindre ? La notion d'absurdité évoque aussi un caractère risible de cette volonté, d'où le fait que nous pourrions dire : " est ce ridicule de désirer l'impossible ? " L'absurdité repose dans le caractère impossible que nous ne pouvont atteindre dans l'absolu et qui est donc voué à l'échec, malgré cela certains s'obstinent à désirer l'impossible, celà pourrait alors permettre de dépasser nos limites en rendant possible ce que l'on pensait impossible. 1 - Oui il est absurde de désirer l'impossible. A) Nature du desir --> Etre comblé, contradiction car plus on comble nos désirs plus les désirs sont nombreux. (ex : société de consommation opposition à Marx qui dit que la propriété augmente le désir). B) Réfuter ses désirs, se liberer grace à l'art (shopenhauer) , religion : seul Dieu choisit si nous pouvons atteindre l'impossible et nos destinées. C) si personne ne désire l'impossible alors sorte d'aliénation, de routine, puisqu'aucun changement majeur. Les gens désirent seulement ce qui est facile d'acces. 2) Non il n'est pas absurde, certains s'obstinent à désirer l'impossible. A) La fin du désir est le bonheur (eudémonistes) Différences morales entre les désirs "du Bien" et les désirs "Du Mal" (résistance). B) Le sujet peut ressentir un plaisir une excitation à désirer l'impossible puisque cela relève du défi qu'il peut se lancer à lui même et peut-être le fil conducteur d'une vie. (Humanitaire) L'echec est à la base même (misère) et les associations essaient l'impossible en aidant petit à petit, il y a donc malgré une impossibilité, pas la souffrance de l'echec mais le plaisir et bonheur de réussir petit à petit. C) L'impossible est il finalement de notre monde ? Ou est il une illusion créée par l'homme pour se déresponsabiliser de ne pas désirer ce qui est difficile d'accès en se donnant les moyens, l'impossible devient possible mais reste difficile d'accès. 3) Alors est il absurde de désirer l'impossible. A) desire t'on vraiment l'impossible puisque l'impossible est une limite que nous pose notre morale et notre expérience de la vie. (Vaccin contre le SIDA aujourd'hui impossible, mais demain ? ) L'impossibilité dépendrait du moment présent de mon existence alors. (Aristote aurait pensé impossible le désir de voyager en volant, mais aujourd'hui banalité). B) Révèle une contradiction puisque cela devrait être voué à un échec --> souffrance mais cela fait avancer le monde. Leçons d'humanité par des sujets ayant visé l'impossible : malades, jeux paralympiques. C) donc malgré l'absurdité qui est inéluctable au fait de désirer l'impossible, cela peut permettre de rendre possible ce qui parait comme inaccessible. (Indépendance dans la colonisation). Conclusion : Il n'est ni contradictoire et encore moins ridicule de désirer l'impossible, puisque celui-ci est juste une limite fixée par notre esprit et notre morale influencée par la société. Même si aux premiers abords, désirer l'impossible semble absurde puisque c'est la définition même de l'impossible qui est ce que l'on ne peut atteindre, chaque jour, à toutes les époques, et dans toutes les sociétés, des sujets nous démontrent que l'impossible est surmontable. Dépasser nos limites nous amène donc nous surpasser nous mêmes. C'est ainsi qu'évoluent les sociétés (résistance) , que le progré a lieu (exemple des vaccins) , et qu'au final le bonheur remplace l'idée de Shopenhauer qui dit que le désir mène à la souffrance. L'impossible existerait donc seulement dans nos esprits. Pour finir sur une note poétique : " c'est en visant la lune que l'on attérrit le mieux dans les étoiles."
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


267129
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Temoignage vih - sida et prevention

image

Bonjour à toutes et à tous, Je viens ici livrer mon témoignage par rapport à l'angoisse que j'ai vécu face au VIH. Je met immédiatement un terme au suspense, j'ai eu les résultats aujourd'hui et je suis négatif (Technique de 4ème...Lire la suite

S+ , ma vie, mes difficultes - homosexualite et bi-sexualite

image

Tu veux dire de l´éradication du sujet oui. Mais t´as raison, je me suis un peu égarée en réagissant á TON message… Sorry Vinceremu. Aussi pour revenir á ton sujet : Je crois que tu n´es juste pas encore tombé sur LA bonne personne… Je...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Séropositivité
Voir tous les  autres témoignages