Histoire vécue Santé - Maladies > MST > Sida      (1270 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne cache plus ma séropositivité à mon entourage !

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1646 lectures | ratingStar_135841_1ratingStar_135841_2ratingStar_135841_3ratingStar_135841_4

Séropositif de longue date voilà maintenant des années que je ne cache plus ma sérologie à mon entourage, voilà des années que toute ma famille, la plupart de mes amis et mes voisins sont au courant de ma séropositivité.

A l'occasion il m'arrive même d'en parler lors de certains entretiens d'embauche pour éclairer des trous de mon CV.

Après avoir annoncé mon état à des jeunes femmes il est arrivé que certaines d'entre elles acceptent d'avoir des relations avec moi, relations d'une nuit ou de plus longtemps.

Malgré cela je dois avouer que je peux encore aujourd'hui éprouver une certaine appréhension à dire la chose. Sans doute la situation varie-t-elle en fonction de la personne à qui je pourrais le dire.

A priori je serais déjà plus enclin à le dire à une personne qui me semble capable d'un minimum d'empathie, mais même dans ce cas là j'ai encore parfois la crainte que l'autre puisse avoir une phobie préhistorique du virus…

Mon vécu diffère du tien par rapport au fait que je ne me suis pas retrouvé dans la situation d'avoir à le dire alors qu'une "relation" avait déjà démarrée, j'ai plutôt tendance à empêcher les relations de dépasser le stade amical, je suis un saboteur très talentueux de relations.

Je manque assurément de confiance en moi pour établir des rapports intimes et l'image diabolisée du VIH y est certainement pour beaucoup.

Mouais ce témoignage n'est pas très encourageant.

Les propos de calefaccion sont d'une grande sagesse, il faut savoir se donner la chance de connaître le bonheur. Mieux vaut risquer quelques rejets que le remord de n'avoir pas essayé d'être heureux.

Je vais mettre un peu de rose à mon témoignage : si demain j'entrevois la possibilité de parcourir le chemin de la vie avec quelqu'un, que je soupçonne une certaine réciprocité de sentiments, alors sans doute saisirais-je la première occasion venue pour lui annoncer la nouvelle. Le VIH n'est pas souvent vécu comme un plus dans une relation mais il n'est heureusement pas toujours rédhibitoire, et puis sans doute ai-je du mal à imaginer qu'une personne en qui je vois une possible âme s&oelig ; ur puisse voir en ce virus un obstacle majeur.

Parmi les rares jeunes femmes auxquelles j'ai annoncé la bonne nouvelle une seule m'a rejeté (et encore a-t-elle usé d'un stratagème pour ne pas le faire frontalement, pour ne pas trop me blesser).

Ah si il y a un contexte précis où j'ai vraiment ressenti l'ostracisme qui frappe le porteur de virus : je me suis inscris sur un site de "rencontres" en annonçant clairement ma séropositivité et ai clairement eu l'impression que ce statut suffisait à lui seul à me faire mettre d'emblée dans la liste des indésirables de l'ensemble des membres de ce site. Même si cette expérience n'est pas réjouissante il faut la relativiser : ces mêmes personnes qui ont mis d'emblée mes messages à la poubelle en découvrant mon petit virus auraient certainement continué de m'adresser la parole si un minimum de liens amicaux avaient eu le temps de se tisser et dans le lot peut-être aurait surgit avec le temps une âme s&oelig ; ur qui aurait eut l'occasion de voir en moi l'humain et non pas le porteur de virus.

Chouchoune je crois vraiment que tu peux annoncer ta séropositivité à un homme avec qui tu as déjà établi des liens, qu'ils soient charnels et/ou sentimentaux, tu peux l'annoncer mais l'autre entendra la chose selon la façon dont tu la vies. Si au moment où tu annonces ta séropositivité tu as à l'esprit que celle-ci est un drame l'autre l'écoutera certainement comme une catastrophe alors que si tu arrives à dédramatiser la chose (intérieurement puis dans tes propos) l'homme que tu honoreras de cette confidence sera beaucoup moins enclin à y voir la fin du monde (i.e. De votre relation).

Mais peut-être as-tu dans ton entourage quelques personnes avec lesquelles t'entraîner au "dire la chose" ? Cacher sa séropositivité à ses proches est un fardeau. La première chose à faire est de commencer à alléger ce fardeau en disant la chose à des amis, des parents, cela te rendra déjà la vie plus légère et t'apprendra.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


135841
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Temoignage vih - sida et prevention

image

Bonjour à toutes et à tous, Je viens ici livrer mon témoignage par rapport à l'angoisse que j'ai vécu face au VIH. Je met immédiatement un terme au suspense, j'ai eu les résultats aujourd'hui et je suis négatif (Technique de 4ème...Lire la suite

S+ , ma vie, mes difficultes - homosexualite et bi-sexualite

image

Tu veux dire de l´éradication du sujet oui. Mais t´as raison, je me suis un peu égarée en réagissant á TON message… Sorry Vinceremu. Aussi pour revenir á ton sujet : Je crois que tu n´es juste pas encore tombé sur LA bonne personne… Je...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Séropositivité
Voir tous les  autres témoignages