Histoire vécue Santé - Maladies > MST > Sida      (1270 témoignages)

Préc.

Temoignage vih - sida et prevention

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 14/11/13 | Mis en ligne le 17/06/14
Mail  
| 9267 lectures | ratingStar_531536_1ratingStar_531536_2ratingStar_531536_3ratingStar_531536_4
Bonjour à toutes et à tous, Je viens ici livrer mon témoignage par rapport à l'angoisse que j'ai vécu face au VIH. Je met immédiatement un terme au suspense, j'ai eu les résultats aujourd'hui et je suis négatif (Technique de 4ème génération, donc après 6 semaines, résultats sûr à 100%). Voici mon histoire… Il y a un peu plus de 6 semaines j'ai souhaité réaliser un fantasme. Avoir un rapport sexuel avec une transsexuelle en étant passif. Il y a eu fellation mutuelle sans préservatif et pénétration anale (10 minutes) douloureuse avec le préservatif qui a craqué. Étrangement, je ne me suis pas inquiété plus que ça. Je me suis dis sur le moment qu'elle avait l'air en parfaite santé (Oui, il faut vraiment être débile pour penser ça..). Trois semaines passent sans problème… et là brutalement je tombe malade. Forte fièvre, douleurs abdominales, tremblements, froid et chaud intense, mal de tête comme un chien et gorge nouée. Je ne pouvais même plus manger. Quelques jours après, je commence à avoir la tête qui tourne, un gros mal de gorge, des ganglions et une énorme fatigue. Je commence à m'inquiéter et je fais des recherches sur internet et je m'aperçois que j'ai contracté tous les symptômes de la grippe (sans l'avoir refilé à qui que ce soit ! ) précisément au moment du stade de la primo infection (terme que je ne connaissais même pas) … Là c'est la grosse panique, je commence à ruminer, à développer de nouveau symptômes (peau qui gratte, bouche sèche, douleurs aux articulations et aux muscles, aphtes, angine, dépression, j'en passe et des meilleures ! ). Je fais plein de recherches sur le net, tous les symptômes (ou presque) que j'ai font partis de la primo infection… Je regarde les statistiques, j'ai pris le plus gros risque sexuel possible (3% de chance de contamination avec un rapport anal réceptif et en plus avec une trans…) Bref je me sens de plus en plus mal… Je me décide donc à passer le t'est 6 semaines après la prise de risque pour être sûr à 100% (j'en profite pour revenir sur le fait que le t'est de 4ème génération est à 100% fiable après 6 semaines, si ça peut aider certaines personnes…). Après la prise de sang, je commençais à me projeter dans l'avenir. Je l'avais, j'en étais absolument certain. Comment l'annoncer à mon entourage, comment gérer cette situation ? J'ai beau avoir lu que le VIH maintenant ne tue plus et qu'il y a maintenant de plus en plus d'espoir de guérir de la maladie, rien de tout ça ne me rassure. Je me sentais au fond du trou… sans plus aucun espoir ! Il y a encore quelques heures, j'étais persuadé d'être séropositif… et finalement résultats : VIH NEGATIF. Syphilis NEGATIF. Hépatite B et C NEGATIF. Alors que s'est il passé ? J'ai chopé une connerie comme ça peut arriver n'importe quand, j'ai fais le lien avec le rapport à risque que j'ai eu et j'ai ensuite somatisé. Quelles leçons en tirer ? PROTEGEZ-VOUS et soyez prudents ! Si le préservatif craque, il existe maintenant des traitements post-expositions (TPE) à prendre dans les 48h (mais le plus tôt est le mieux ! ). Ne prenez AUCUN risque. Ne gâchez pas votre vie pour 10 minutes de plaisir… Ne STRESSEZ PAS. Je sais que c'est facile à dire… je suis passé par là et je suis encore sous le choc. Mais ne stressez pas… rien n'est perdu. L'inconscient contrôle votre corps et peut vous jouer des tours et ce à un niveau vraiment effrayant ! Ne STIGMATISEZ PAS les personnes atteintes du VIH. Tout le monde peut-être touché par cette maladie, TOUT LE MONDE. Mis à part un contact sexuel ou sanguin ou avec aiguille, vous ne risquez en aucun cas de contracter le VIH. Pour m'être imaginé à leur place pendant plusieurs semaines, ce qui m'a fait le plus peur, c'est le rejet social. Voilà, j'ai écris ce message d'une traite, sans me relire et je ne reviendrais plus ici. Ce message est une bouteille à la mer envers ceux qui stressent et angoissent. Je souhaite à tous ceux qui traversent cette expérience beaucoup de courage mais surtout une fin heureuse. Je souhaite à toutes les personnes atteintes par ce virus de ne pas baisser les bras et de tenir bon ! - Un Anonyme.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


531536
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par bamb12 | le 08/08/14 à 16:04

" Je m'appelle BAMBA, je suis originaire d'Afrique et pratique la magie vaudou Africaine depuis plus de vingt cinq ans. Ces pouvoirs m'on été transmis de façon héréditaire, de génération en génération. J'ai effectué plusieurs voyages sur le continent Africain, à la rencontre d'autres sorciers, ce qui m'a permis de parfaire mes connaissances sur les rituels sacrés ancestraux. Cette magie prends sa source sur le continent Africain, et de là s'est répandue dans le monde entier.

Mes rituels sont propres et indécelables. Il n'y a aucun choc en retour dans mes pratiques. La discrétion est assurée. "

Voici mon adresse mail : bambamoudjid@gmail.com

Histoires vécues sur le même thème

S+ , ma vie, mes difficultes - homosexualite et bi-sexualite

image

Tu veux dire de l´éradication du sujet oui. Mais t´as raison, je me suis un peu égarée en réagissant á TON message… Sorry Vinceremu. Aussi pour revenir á ton sujet : Je crois que tu n´es juste pas encore tombé sur LA bonne personne… Je...Lire la suite

G5 : silice organique

image

J'aimerais juste parler un petit peu de mon experience avec le G5. Je le prends depuis 9 ans environ pour des problèmes d'arthrite qui me causent de la douleur. Le G5 ne m'a jamais cree d'effets secondaires. J'ai eu recemment beaucoup de douleurs...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Séropositivité
Voir tous les  autres témoignages