Histoire vécue Santé - Maladies > ORL > Asthmes      (680 témoignages)

Préc.

Suiv.

Chambre chez l'habitant : locataire indélicat

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris
Mail  
| 382 lectures | ratingStar_272550_1ratingStar_272550_2ratingStar_272550_3ratingStar_272550_4
Bonjour, Je dispose d'un logement de deux chambres, et j'ai pris l'initiative de loger un "locataire" dans l'une d'elle. Le bail est oral. Il a été convenu, comme je suis légèrement handicapé, qu'il m'aide dans les tâches ménagères (je ne suis pas capable de tout faire). De plus, il me fournit tous les mois une participation aux charges (électricité, eau, gaz, internet, téléphone et autres charges locatives). Étant donné qu'il n'en a pas les moyens et qu'il est censé m'aider sur les tâches ménagères, il ne paie pas de loyer. Cela a été convenu dès le départ. Il a toujours participé aux charges, toujours avec un peu de retard, mais là n'est pas le problème. Il ne participe pas du tout aux tâches ménagères (ou très rarement, quand je suis vraiment très insistant et qu'il est de bonne humeur. Il envoie alors son copain faire une ou deux tâches sur la longue liste). Il a en plus ramené son copain et logent en fait à deux, contre mon avis (il avait été autorisé à dormir quelques nuits, il est là depuis le début soit 6 mois ! ). De plus, il laisse tout pourrir, ses vêtements, ses serviettes et même sa nourriture. Sa chambre est un véritable dépotoir et il est hors de question que je viole son domicile. La pourriture s'y est largement développée et j'y suis allergique. Je fais donc de la bronchite asthmatiforme chronique pouvant se transformer à tout moment en asthme. Je nettoie régulièrement le frigo et j'essaie de protéger ma nourriture à tout prix (je ne prends plus que des aliments non périssables). Mais sa chambre reste sa chambre. Je réalise donc le ménage pour 3 personnes, vaisselle comprise. Et comme il n'est pas soigneux, le ménage est toujours multiplié (les toilettes doivent être lavées après chaque utilisation, il y a 5 ou 6 casseroles sales par repas et je ne compte pas le nombre d'assiettes, etc.). Il faut également ramasser quotidiennement les détritus qui trainent. Ils conservent dans la chambre tous les paquets de nourriture entamées. Je me retrouve même certains jours sans vaisselle car toutes les assiettes, couteaux, fourchettes et cuillers sales sont chez lui. En plus, mon lit a rendu l'âme il y a quelques temps et j'espérai pouvoir utiliser l'un des deux clic-clacs du logement. Seulement l'un est utilisé par le locataire et l'autre par son copain. Je me retrouve donc à "dormir" comme je peux par terre, directement sur le parquet. J'hésite à trouver un ami pour me loger alors que je dispose de mon propre appartement. Quelles sont les solutions pour écarter ce locataire et son copain ? Et avec quels délais ? Cordialement.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


272550
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Emphyseme

image

Coucou. Nono. Bienvenue. Oui on ne parle pas que de maladie cela serait trop deprimant. Moi je ne suis pas malade maman a une bcpo de l emphyseme et une tres grosse insufisance respiratoire elle est sous oxygene 24/24 et j ai une fille qui a fait une...Lire la suite

Asthmes, allergies respiratoires: quels traitements? - pathologies

image

Bonjour. J'ai 32ans 2 enfants je suis moi méme asthmatique depuis plus de 30ans et allergique tout pollen et acarien et poussiére … mon fils ainé a 11ans etdemi et est asthmatique depuis c'est 5 mois … j'ai fait l'éreur pour ainé de faire...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages