Histoire vécue Santé - Maladies > ORL > Asthmes      (680 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai une hypocondrie avec expression d'angoisse

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1024 lectures | ratingStar_65142_1ratingStar_65142_2ratingStar_65142_3ratingStar_65142_4

Juste pour apporter mon témoignage :

Depuis toute petite j'ai toujours eu des troubles, malade des bronches, etc. Il n'y avait pas un mois sans que j'aille au moins une fois chez le médecin.

Celui-ci finit par poser son diagnostic : " hypocondrie avec expression d'angoisse psychosomatique " (= il ne savait rien et n'en avait rien à fiche).

Les années ont passé, certains troubles se sont aggravés lentement mais sûrement (varicosités devenant varices, maux intestinaux violents, migraines, pneumonie, déprime, cheveux perdus par poignée -mais moins de 100/jour, teint gris, etc.).

Avec tout ça, j'ai eu la chance d'avoir des histoires d'amour lol.

Surtout avec un, avec lequel je suis toujours, et avec lequel nous avons eu un fils. Qui est malade. Lui aussi, de manière tout à fait " normale ". Sauf que je me suis accrochée. Et qu'en tant que mère allaitante, je devais suivre le même régime que lui : sans gluten, sans protéines de lait de vache, sans lait animal, sans lactose industriel, et pendant un an, sans tomate ni épinard.

Le régime sans lait animal que je suivais plus ou moins depuis que je vivais seule (je n'étais pas portée sur la consommation de ces produits) avait vu mon asthme et mes maladies respiratoires diminuer jusqu'à disparaître.

Le régime sans gluten a été une révélation : plus de déprime, plus de fatigue chronique, plus d'obligation de passer l'aspirateur tous les jours pour éviter mon fils ne boulote une bouloche de cheveux, une peau claire et normale (je suis fatiguée parce que notre fils ne fait pas ses nuits encore, du fait qu'on a encore du mal à éliminer tout le gluten (il est bien plus sensible que moi) , etc etc.

Donc peut-être uqe vous êtes vraiment hypocondriaque mais peut-être aussi qu'une intolérance alimentaire vous pourrit la vie sans le savoir (lisez les symptômes d'intolérances c'est révélateur).

Voilà, je suis soulagée d'avoir trouvé ce qui tracassait mon corps. Même si je sens qu'il y a encore autre chose, on est sur la bonne piste.

Tout est lié, parfois c'est l'esprit qui déraille mais parfois, vous mangez tous les jours quelque chose qui fait dérailler votre corps…

Bonne continuation à tous/toutes !
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


65142
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Emphyseme

image

Coucou. Nono. Bienvenue. Oui on ne parle pas que de maladie cela serait trop deprimant. Moi je ne suis pas malade maman a une bcpo de l emphyseme et une tres grosse insufisance respiratoire elle est sous oxygene 24/24 et j ai une fille qui a fait une...Lire la suite

Asthmes, allergies respiratoires: quels traitements? - pathologies

image

Bonjour. J'ai 32ans 2 enfants je suis moi méme asthmatique depuis plus de 30ans et allergique tout pollen et acarien et poussiére … mon fils ainé a 11ans etdemi et est asthmatique depuis c'est 5 mois … j'ai fait l'éreur pour ainé de faire...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages