Histoire vécue Santé - Maladies > ORL > Asthmes      (680 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai vécu (et vis encore) tous les symptômes décrits dans chacuns de vos témoignages

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante - 09/04/11 | Mis en ligne le 15/07/12
Mail  
| 247 lectures | ratingStar_275830_1ratingStar_275830_2ratingStar_275830_3ratingStar_275830_4
Bonjour à tous et toutes. J'ai vécu (et vis encore) tous les symptômes décrits dans chacuns de vos témoignages : L'hyperventilation, due au stress, même inconscient, à la tétanie, la spasmophilie avec sensations d'étouffement et de mort imminente. J'ai vécu celà à partir de l'âge de 21 ans environ (j'en ai 45) et pdt des années, les médecins me soignaient, soit, mais ne me donnaient pas de diagnostique véritable : "c'est nerveux, c'est nerveux". Un jour, lors de ma première grossesse, un médecin m'a enfin expliqué ce que j'avais : DES ANGOISSES qui, entretenues par des aléas journaliers mais insconscients, se transformaient en CRISE DE PANIQUE qui elles-mêmes engendraient la SPASMOPHILIE et les crises de TETANIE. Rien de tout ceci n'est grave, Tout est psychologique ! C'est le corps qui en marre et surtout les neuronnes qui crient STOOOOOOP ! Et ça peut prendre n'importe où, à n'importe quel moment, sans raison apparente… Pas facile de gérer mais rassurez-vous ça part au bout d'un moment : - Une bonne cure de magnésium (magnéB6 par ex) en ampoules. - Lysanxia (2 par jours max pour éviter l'accoutumance) en diminuant progressivement à 1 moitié etc… - Un antidépresseur (à prendre en respectant scrupuleusement la posologie et la durée indiquées par votre médecin et non pas n'importe comment comme certains l'ont fait et se sont plaint après !!! ). Si vous respectez bien ce que le médecin vous dit, il n'existe aucune accoutumance car le médicament agit seulement au bout d'une quinzaine de jours (donc inutile de doubler la dose, ça ne sert à rien) et il y a une période à ne pas dépasser et un espace entre deux traitements. Ecoutez bien votre médecin. En un mois et quelques miettes tous vos symptômes auront disparus. Par contre, la cause de votre stress sera toujours là et il va falloir la trouver ^^ N'oublions pas que le stress est un mauvais facteur pour déclencher des crises d'asthme… Les crises d'asthme ressemblent à des crises d'angoisse, de panique et vice et versa, le cercle vicieux. Moi, je fais les deux et je les différencie grâce "à la boule ou noeud dans la gorge" et deux astuces : 1°) La ventoline n'agit pas en cas de crise d'angoisse (les symptômes persistent). 2°) Vous respirez mieux quelques temps après avoir pris votre anxyolitique car vous vous détendez. Enfin, APPRENEZ A MIEUX RESPIRER : des techniques de respiration abdominales sont présentes sur le net. Voilà pour mon expérience personnelle. "Asthmatique et spasmophile".
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


275830
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Emphyseme

image

Coucou. Nono. Bienvenue. Oui on ne parle pas que de maladie cela serait trop deprimant. Moi je ne suis pas malade maman a une bcpo de l emphyseme et une tres grosse insufisance respiratoire elle est sous oxygene 24/24 et j ai une fille qui a fait une...Lire la suite

Asthmes, allergies respiratoires: quels traitements? - pathologies

image

Bonjour. J'ai 32ans 2 enfants je suis moi méme asthmatique depuis plus de 30ans et allergique tout pollen et acarien et poussiére … mon fils ainé a 11ans etdemi et est asthmatique depuis c'est 5 mois … j'ai fait l'éreur pour ainé de faire...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages