Histoire vécue Santé - Maladies > ORL > Asthmes      (680 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'asthme et ... le lait !

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo 20 ans
Mail  
| 2387 lectures | ratingStar_150426_1ratingStar_150426_2ratingStar_150426_3ratingStar_150426_4

Une des théories pour expliquer les relations entre asthme et produits laitiers est que chez certaines personnes, une hyperperméabilité intestinnale permet le passage de protéines de lait dans le sang. Souvent le système immunitaire cherche à rejeter ces molécules, là où il le peut, c'est à dire à travers les muqueuses les fines. Le passage répété de ces rejets (molécules rejetées cellules immuniataires) à travers les muqueuses, surtout pulmonaire, créé une inflammation permanente, et se traduit aussi souvent par une production exagéré de mucus. L'arrivée d'un allergène, ou d'une pollution sur cette muqueuse inflammée provoque ou contribue à la crise d'asthme. Le stress peut aussi y contribuer, soit par une action directe sur l'appareil respiratoire (je ne connais pas bien ce sujet, il y avait un article sur science et vie il y a quelques mois sur les techniques de mise en cohérence cardiaque qui réduisent le niveau de stress et qui réduisent la fréquence et l'intensité des crises d'asthme) soit indirectement en augmentant passagèrement la perméabilité intestinnale, d'où un rejet accru de molécules par la muqueuse respiratoire. La conséquence est qu'en diminuant ou supprimant l'apport alimentaire de ce type de molécules, l'inflammation des muqueuses repiratoires diminue ou diparait, et les allergènes, pollutions, etc. Provoquent beaucoup moins de troubles de ce type. Des mécanismes similaires (rejet par les muqueuses digestives, ou par la peau) peuvent expliquer d'autres inflammations à l'origine d'autres maladies (rhinites, etc.). Tant que la médecine officielle considérera que c'est l'allergène ou le polluant qui est à l'origine unique de l'inflammation (ça peut d'ailleurs arriver, mais dans des cas assez précis) les "inflammés des muqueuses" pourront toujours attendre qu'on leur propose d'arreter le lait de vache. On consomme beaucoup plus de lait que nos grands-parents, présent un peu partout (le lait, pas nos grands-parents) dans les plats préparés, les soupes végétales ! , les biscuits, gateaux, les glaces, le chocolat, les fromages durs, crémeux, à tartiner, le beurre allégé ou pas, les yaourts allégés ou pas, avec machintruc actif ou pas, les cappucino, les plats au restau avec crème fraiche très souvent, chantilly quasi-permanente dans les desserts, dans les bonbons, dans les médicaments parfois, etc. Nous y sommes exposés en permanence plusieurs fois par jour. L'effet placebo existe, mais n'a été confirmé je crois que pour quelques maladies, et il ne supprime pas la maladie, il diminue plutôt les facteurs de stress qui peuvent aggraver les maladies (par augmentation du taux de cortisol, par emballement de la machine cardiaque, par une hyperperméabilité intestinale,…) , ce qui est déjà beaucoup mais qui ne règle pas le problème de la maladie sous-jacente.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


150426
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Emphyseme

image

Coucou. Nono. Bienvenue. Oui on ne parle pas que de maladie cela serait trop deprimant. Moi je ne suis pas malade maman a une bcpo de l emphyseme et une tres grosse insufisance respiratoire elle est sous oxygene 24/24 et j ai une fille qui a fait une...Lire la suite

Asthmes, allergies respiratoires: quels traitements? - pathologies

image

Bonjour. J'ai 32ans 2 enfants je suis moi méme asthmatique depuis plus de 30ans et allergique tout pollen et acarien et poussiére … mon fils ainé a 11ans etdemi et est asthmatique depuis c'est 5 mois … j'ai fait l'éreur pour ainé de faire...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages