Histoire vécue Santé - Maladies > ORL > Asthmes      (680 témoignages)

Préc.

Suiv.

La cortisone inhalée passe dans le sang

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 2561 lectures | ratingStar_110651_1ratingStar_110651_2ratingStar_110651_3ratingStar_110651_4

A moi aussi le médecin m'avait dit que la cortisone inhalée ne passait pas dans le sang ! C'est une erreur.

J'ai pris pendant de longues années de la cortisone. J'ai eu des piqûres de Kénacort Retard au début de mon asthme. Cela fait 40 ans que je suis asthmatique. Je suis sous sérétide à l'heure actuelle.

Je me trouvais toujours très fatiguée. Dans le même mois, j'ai eu 2 oedèmes de QUINCK. Après recherches, on a constaté que mes glandes surrénales ne fournissaient plus le cortisol, élément indispensable qui te donne la force.

Je suis donc maintenant sous traitement à vie pour les glandes surrénales. Et ce n'est pas de la "tarte" car les comprimés que je prends chaque jour ne correspondent pas forcément à ce que le corps te réclament. Si tu es en grand stress, si tu as une grippe par exemple, tu dois penser à augmenter la dose car sinon, tu es complétement K.0. En cas de maladie, le corps sollicite davantage sur les glandes surrénales et comme celles-ci ne répondent pas, si tu n'as pas pensé à ton traitement, tu te sens vidée. C'est un traitement qui n'est pas facile à suivre et on doit toujours être en surveillance.

Mon endocrinologue gueule quand je lui dis que mon généraliste dit que cette cortisone inhalée ne va pas dans le sang. Si, même à faible dose, il y passe forcément. Mon spécialiste essaie de stimuler mes glandes surrénales pour qu'elles redémarrent mais c'est un échec à chaque fois vu que je prends de la cortisone.

Les glandes surrénales est un sujet très important. J'avais demandé la création d'un site sur ce sujet mais je n'ai pas de réponse. Les asthmatiques ne savent pas que les cortico agissent sur les glandes surrénales et ce n'est pas le médecin qui va te le dire ! Il n'y pense même pas. Quand j'aurai le temps j'irai lire ton site.

Bon courage.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


110651
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par Gilem | le 07/02/11 à 13:00

Bonjour,

Il semble que vous aviez de l'asthme sévère. À moins que malheureusement, on vous ait surmédicamentée sans raison. Et c'est terrible ce qui vous arrive! Mais le fait est, si je comprends bien, que vous n'avez pas pris que des corticoïdes inhalés durant toutes ces années. Est-ce que la prise uniquement de corticoïdes inhalés auraient pu provoquer un tel dysfonctionnement des surrénales?

La question que je me pose, c'est : Et si, même s'il en passe dans le sang, les corticoïdes inhalés étaient un moindre mal, comparativement à des crises d'asthme répétées ou un asthme persistant qui gâche la qualité de vie? Comparativement à lorsqu'elle est prise par voie orale, la quantité de cortisone destinée à être inhalée directement dans les poumons est beaucoup moindre! Et s'il en passe "une partie" dans le sang, ça ne peut en rien être comparable à prendre de la cortisone oralement. Peut-être que cette "partie" pourrait rendre les surrénales moins productive à la longue et il est sûrement préférable d'être à l'affut, mais...

Par exemple, je lisais sur un forum, concernant la grand-maman d'une jeune fille, que celle-ci était choquée du fait que son médecin l'avertissait de ne pas prendre plus de 2-3 bouffée de Ventolin (Salbutamol) par jour (pour ne pas nuire à son coeur sans doute, étant donné son âge). Elle en avait besoin de beaucoup plus, disait-elle, et quel asthmatique n'en prenait que si peu!? Cette dame ne voulait justement pas prendre de traitement de fond parce qu'elle avait lu qu'il ne fallait jamais l'arrêter et sans doute avait-elle peur des corticoïdes justement. Sauf que... est-ce qu'elle s'en porte mieux? Elle passe ses journées à bout de souffle, accrochée à son Ventolin.

De mon côté (asthme tardif), j'ai pris des corticoïdes inhalés pendant environ 1 an. Mon état s'était beaucoup amélioré. Mon asthme était "stabilisé". J'ai des problèmes d'allergie depuis un an et demie, toujours des glaires dans la gorge, et je suis allée voir un homéopathe, pour ça. Sachant que je prenais des corticoïdes, d'un commun accord, on a décidé à l'aide de l'homéopathie, de me "sevrer". J'ai diminué, ça allait toujours, alors j'ai arrêté et là... un peu plus de mucus... un peu plus de toux... et bang! la descente rapide, la crise... etc. Ça fait deux semaines que je me suis remise au corticoïdes inhalés, mais je ne vais pas mieux, je tousse toutes les nuits, siffle, fonctionne au Ventolin. Bref, je regrette mon geste! J'étais parvenue à avoir une vie normale. Et là, je suis tellement inflammée (smog et chauffage au bois aidant) que je songe à accepter une courte cure de cortisone par voie orale.

Bref, je crois que le plus important est d'arriver, avec les doses les plus faibles possibles, à contrôler la maladie, tâcher de faire en sorte qu'elle ne dégénère pas! Si on souffre d'asthme léger, il est possible que certaines herbes, l'homéopathie, l'acupuncture ou diverses médecines parallèles y parvienne. Mais dans beaucoup de cas d'asthme persistant, je crois que les corticoïdes inhalés sont le traitement le mieux toléré.

Bonne continuité,

Gilem

Histoires vécues sur le même thème

Emphyseme

image

Coucou. Nono. Bienvenue. Oui on ne parle pas que de maladie cela serait trop deprimant. Moi je ne suis pas malade maman a une bcpo de l emphyseme et une tres grosse insufisance respiratoire elle est sous oxygene 24/24 et j ai une fille qui a fait une...Lire la suite

Asthmes, allergies respiratoires: quels traitements? - pathologies

image

Bonjour. J'ai 32ans 2 enfants je suis moi méme asthmatique depuis plus de 30ans et allergique tout pollen et acarien et poussiére … mon fils ainé a 11ans etdemi et est asthmatique depuis c'est 5 mois … j'ai fait l'éreur pour ainé de faire...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages