Histoire vécue Santé - Maladies > ORL > Autres      (434 témoignages)

Préc.

Suiv.

Excellent article sur les otites sur gyneweb

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1714 lectures | ratingStar_16617_1ratingStar_16617_2ratingStar_16617_3ratingStar_16617_4

Les otites.

Mise à jour le 24 sept. 2003.

Dossier Bébé Santé 2002.

Dr Sandra HANSON.

En collaboration avec le Dr Robert COHEN (Pédiatre, Créteil).

Les otites moyennes aiguës sont des infections très fréquentes. Après les rhinopharyngites, elles prennent la deuxième place dans les infections de lenfant. De même, en pédiatrie, elles constituent, après les visites systématiques, la deuxième cause de consultation. Cest dire limportance de cette maladie chez lenfant, dont les antibiotiques ont fait oublier toutes les conséquences graves.

Parmi les otites, la plus importante est lotite moyenne aiguë (OMA). On estime que 5 millions dOMA sont traitées par an, essentiellement chez lenfant (cohen). Effectivement, lotite moyenne aiguë touche avec la plus grande fréquence les enfants entre 6 mois et 2 ans. Singulièrement, les garçons sont plus touchés que les filles et, comme cest généralement le cas, un enfant allaité au sein est mieux protégé contre ces infections.

Pourquoi les tout-petits sont-ils particulièrement touchés par cette infection.

De loreille moyenne, cest-à-dire de la partie qui se situe derrière le tympan ? Pour bien comprendre, un petit rappel anatomique simpose (voir schéma).

Loreille est constituée de trois parties.

Une partie externe, qui comprend le pavillon et le conduit auditif externe.

Ce conduit aboutit au tympan, membrane qui marque la frontière avec loreille moyenne. Cette dernière est composée de la caisse du tympan et de la chaîne des osselets. Elle communique avec larrière-gorge par la trompe dEustache.

Enfin, la partie interne de loreille, contient la cochlée, organe clé de laudition, et le vestibule, qui régit léquilibre.

La trompe dEustache : un canal entre la gorge et les oreilles.

En temps normal, la trompe dEustache, véritable conduit daération, égalise la pression de lair entre la gorge et loreille moyenne. Elle est tapissée du même type de muqueuse que celle de la gorge, car toutes ces cavités communiquent entre elles. Si elle est obstruée par une inflammation, par exemple à la suite dune rhinopharyngite, la ventilation ne se fait plus correctement. Les sécrétions normalement éliminées vers larrière-gorge stagnent dans ce canal, et risquent dêtre infectées par les microbes remontant de la gorge. Le tympan perd alors sa couleur normale grisée. Votre pédiatre parlera dotite congestive avec tympan rosé, correspondant à une simple inflammation du tympan fréquente en cas de rhinopharyngite.

Cette otite congestive peut évoluer vers une otite moyenne aiguë, avec du pus dans la caisse du tympan. Cest la raison pour laquelle le lavage nasal et le mouchage sont conseillés pour éviter quun simple rhume ne se transforme en otite. Ce lavage-mouchage est réalisé avec des solutions à base de sérum physiologique pouvant contenir un antiseptique et à laide dun mouche-bébé chez les plus petits qui, avant 2 ans, ne savent pas encore se moucher.

Les oreilles de bébé : plus propices aux otites.

Souvent enrhumés, les enfants sont donc plus touchés dautant que leur système immunitaire est moins efficace que celui des adultes. Tout ce qui diminue laération des cavités de loreille favorise lapparition des otites. Or les bébés présentent fréquemment des végétations adénoïdes dun gros volume. De plus, chez eux, la trompe dEustache est plus courte et plus horizontale. Ainsi linflammation progresse plus facilement depuis la gorge vers la caisse du tympan. Enfin, la muqueuse respiratoire située dans les fosses nasales secrète beaucoup trop de sécrétions dès quelle est agressée par un microbe ou des particules de fumée de tabac. Cette hypersécrétion obstrue les fosses nasales ce qui diminue laération de la caisse du tympan.

Tout ceci explique également que lotite survienne de façon fréquente au décours dune rhinopharyngite. Votre enfant a son nez qui coule depuis quelques jours, un écoulement dabord clair puis de plus en plus épais, il tousse un peu. Puis il devient grognon, manque dappétit. Il ne présente pas toujours de la fièvre et lorsquelle est présente, elle est plutôt modérée (80 %) contre les infections graves à pneumocoque (les méningites, septicémies, pneumonies) , moins bien (30 %) contre les otites.

Les autres traitements de lOMA.

Il sagit ici du traitement de la fièvre et de la douleur, avec du paracétamol ou des anti-inflammatoires. Outre le médicament antipyrétique, pensez à donner régulièrement à boire à votre enfant et à maintenir une température de lordre de 19 C dans sa chambre. Le recours aux gouttes auriculaires nest pas systématique. Il est même totalement proscrit en cas de perforation du tympan. Leur intérêt est surtout de calmer les douleurs.

(Photos tympan normal, congestif, bombé).

Les autres otites.

Lotite séro-muqueuse.

Là encore, il sagit dune pathologie fréquente chez lenfant, qui peut guérir spontanément mais aussi être source dotites moyennes aiguës récidivantes. Elle est favorisée par les infections ORL à répétition, le tabagisme des parents, ou par le manque de fer. Lotite séro-muqueuse se caractérise par laccumulation de sécrétions dans loreille moyenne, mais sans surinfection aiguë par une bactérie. Ainsi, lenfant ne présente bien souvent ni douleurs, ni fièvre et cest parfois une baisse de laudition, ou des troubles dacquisition de langage, qui font évoquer le diagnostic. Lors de lexamen de loreille avec lotoscope, le tympan apparaît peu mobile, a perdu sa transparence et comporte des bulles.

La tympanométrie peut aider au dépistage de la baisse de laudition chez les plus jeunes. Laudiométrie permet quant à elle de chiffrer la perte daudition.

Le traitement se fonde le plus souvent sur ladministration dantibiotiques, parfois associés à des corticoïdes pendant quelques jours. En cas de manque de fer, que lon peut dépister en pratiquant une prise de sang, une supplémentation est prescrite. Les récidives fréquentes ou la persistance de lotite séreuse au delà de 3 mois peuvent conduire à proposer à ces enfants une ablation des végétations ou la pose daérateurs (dits yoyos).

Lotite externe.

Beaucoup moins fréquentes que les otites moyennes, les otites externes sont dues à une inflammation du conduit auditif externe.

Gêne, douleurs, parfois démangeaisons sont les signes qui font évoquer cette otite, souvent consécutive à une irritation par les coton-tiges, les baignades en piscine ou de leczéma. Il peut aussi sagir dun corps étranger, ce qui souligne limportance de faire examiner les oreilles de tout enfant qui se gratte ou souffre à la mobilisation du pavillon.

Comment prévenir lapparition des otites ?

Des moyens plus ou moins facilement applicables permettent de réduire le risque de survenue des OMA à répétition :

Éviter lentrée précoce en collectivité (avant 6 mois).

Ne pas fumer dans les pièces où lenfant séjourne.

Bien nettoyer le nez des enfants et leur apprendre le plus tôt possible à se moucher.

Opter pour lallaitement maternel, jusquà 5-6 mois, facteur protecteur des infections en général.

Éviter la carence en fer, en donnant au bébé du lait adapté à son âge. Les laits de suite et lait pour enfant en bas-âge (lait de croissance) sont enrichis en fer. Votre médecin peut aussi prescrire un complément médicamenteux.

Traiter les allergies. Limiter laccumulation de poussière.

Attention, mal doreille ne signifie pas forcément otite moyenne aiguë.

Une douleur aux oreilles peut se rencontrer dans les cas suivants :

Douleurs dorigine dentaires,

Angine, pharyngite,

Infections des glandes salivaires,

Traumatisme (coton-tige) ou corps étrangers du conduit auditif externe (otite externe).

Un lien entre otite et tétine ?

Selon une enquête réalisée par des médecins finlandais, ne pas utiliser de tétine pendant six mois diminuerait dun tiers le risque de développer des otites. Les chercheurs ont comparé deux groupes, demandant aux parents du premier groupe de restreindre lutilisation de la tétine pour calmer lenfant.

En effet, dans le groupe où les enfants ont arrêté dutiliser une tétine pendant au moins 6 mois, le risque de développer des otites a été réduit.

Pourquoi ? La raison est inconnue à ce jour. Les chercheurs finlandais nont pas encore découvert pourquoi lutilisation dune tétine pourrait augmenter le risque dotite. Ils émettent lhypothèse quune altération de la pression entre la cavité de loreille moyenne et le nasopharynx. Chez les jeunes enfants, le développement de la structure de loreille nest pas complet. La trompe dEustache, plus petite que chez les adultes, relie loreille moyenne à la région postérieure des fosses nasales. Sa mission est de réguler la pression dans loreille interne. Son obstruction par des sécrétions, généralement à cause dun rhume ou dune allergie, peut entraîner une infection.

Cela ne signifie pas pour autant quil faille supprimer complètement les tétines. En répondant au besoin de succion, elles permettent à lenfant de se calmer. Pour certains scientifiques, il faudrait commencer à réduire lutilisation de la tétine après 6 mois et la supprimer après 10 mois.

Pediatrics 2000 ; Vol. 106, N3 septembre : 483-488.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


16617
b
Moi aussi !
27 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Quel medicament psycho-stimulant compatible avec la schizophrenie ? - schizophrenie

image

Bonjour Sigis__banni, J'ai bien lu tes messages privés mais désolé je n'ai pas eu le temps de répondre. Je te répondrais directement ici. Tu fais référence a une précédente discussion que j'ai eu sur le forum concernant les apnées du...Lire la suite

Pour perdre du poids, sans jamais le reprendre : en route vers une nouvelle année......

image

Je suis lààààà !!!! Oh les filles, je vous ai écrit un long message hier et puis tout s'est effacé après avoir tapé sur une mauvaise touche, grrrr ! Avant toute chose, je vous souhaite une très très joyeuse année !!! Je nous souhaite de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages