Histoire vécue Santé - Maladies > ORL > Autres      (434 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne supporte plus d'avoir des toux sèches

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 1605 lectures | ratingStar_222841_1ratingStar_222841_2ratingStar_222841_3ratingStar_222841_4
J'ai une toux insupportable sèche et irritante du lever au coucher. Mais je ne tousse pas la nuit sauf si je me réveille et que je me lève. Quelquefois la toux est si violente que je peux presque en vomir. C'est comme si j'avais du rhume collé au fond de la gorge et du nez. Et souvent si je prends une grosse quinte je me mouche beaucoup alors que je ne suis pas enrhumée. J'ai subi tous les examens gastro (gastroscopie, phmétrie) fibroscopie des poumons avec prélèvements, scanner des sinus. Tout est nickel. Sauf que je n'en peux plus de tousser. J'ai également essayé tous les médicaments (Mopral, cortisone, médicaments pour l'asthme, gouttes pour assainir le nez et la gorge, sirop pour la toux) rien n'y fait. Je ne ressens aucune acidité, aucune difficulté à digérer, aucune douleur autre que celle de la toux. Par contre j'ai mauvaise haleine, surtout le matin au réveil. Mon gastroentérologue me propose une phmétrie (on insère dans l'estomac une sorte de puce, et un boitier que l'on porte sur soi enregistre les reflux) plus poussée que la première qui a été faite sur 48h (celle ci devrait se passer sur 24h et être plus pointue). Je vais sans doute accepter de la faire ne serait-ce que pour éliminer définitivement cette éventualité d'un reflux caché (il existe parait-il des reflux non acides qui peuvent passer inapercus. C'est désagréable le temps qu'on enfile le tuyau par le nez... mais ce n'est pas si terrible... Ma gastroentéro m'a vaguement évoqué l'idée du clapet qui ne se ferme pas après le passage des aliments (il existe une opération pour ça) mais elle ne m'en a pas dit plus. Sinon au début j'avais mis cette toux sur le compte d'allergies qui avaient débuté par urticaire et oedème de Quincke et qui avait viré en toux mais seulement au printemps et à l'automne.Si bien que je croyais toujours à la thèse de l'allergie mais les examens remontant à deux ans ont conclu à une disparition de ces allergies. J'espère trouver une solution rapidement car je n'en plus mais pour le moment je stagne.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


222841
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Quel medicament psycho-stimulant compatible avec la schizophrenie ? - schizophrenie

image

Bonjour Sigis__banni, J'ai bien lu tes messages privés mais désolé je n'ai pas eu le temps de répondre. Je te répondrais directement ici. Tu fais référence a une précédente discussion que j'ai eu sur le forum concernant les apnées du...Lire la suite

Pour perdre du poids, sans jamais le reprendre : en route vers une nouvelle année......

image

Je suis lààààà !!!! Oh les filles, je vous ai écrit un long message hier et puis tout s'est effacé après avoir tapé sur une mauvaise touche, grrrr ! Avant toute chose, je vous souhaite une très très joyeuse année !!! Je nous souhaite de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages