Histoire vécue Santé - Maladies > ORL > Autres      (434 témoignages)

Préc.

Suiv.

Plus de rhume ni d'infection pulmonaire grâce au sélénium

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1697 lectures | ratingStar_143615_1ratingStar_143615_2ratingStar_143615_3ratingStar_143615_4

En 2000, des problèmes de gêne respiratoire apparaissent, sans crises d'asthme mais, la nuit, des "blocages" de la respiration qui, je le sais maintenant, était des spasmes pharyngés. Le pneumologue me diagnostique comme asthmatique (je ne l'ai jamais été auparavant) , la fibroscopie me trouve des poumons très inflammatoires, donc traitement par Seretide + Nasonex + cortisone (au début). Ca va mieux au début, puis la gêne respiratoire revient plus intense avec en plus expectorations dans la journée (je n'en avait pas avant). Le pneumo dit : on augment le Seretide. Etc… La spirale continue jusqu'au printemps 2003. A cette date je suis à la dose maxi de Seretide (dose pour asthme sévère ! ) depuis 1 ans et demi, je crache et tousse souvent la journée, je suis toujours gêné au niveau respiratoire et le pompon, j'ai en moyenne 2 à 4 infections pulmonaires par an !! Mon avenir me semblait sombre. A ce niveau, un médecin pourrait dire que je fais de la BPCO.

A cette date, travaillant sur les anti-oxydants et "l'asthme" donnant des symptômes de stress oxydatif, je décide de prendre, "pour voir", ce que notre équipe avait mis au point, à savoir de la spiruline enrichi en sélénium métabolisé sous forme sélénométhionine, à raison d'environ 100 mcg de sélénium incorporé dans la spiruline. Le sélénium est capital pour la glutathion peroxydase, une enzyme rempart essentiel de notre corps contre le stress oxydatif. La littérature sur le sélénium, la glutathion peroxydase, les défenses immunitaires, le cancer est abondante (étude SUVIMAX et SELECT entre autres). En France nous sommes carencés à 50% des doses journalières recommandés en sélénium (soit 70mcg/jour).

Résultats, en 3 semaines ma gêne respiratoire diminue fortement, je crache beaucoup moins à tel point que je peux diminuer les doses de Seretide de 2000mcg/jour à 1000mcg/jour et je commence à revivre !!! De plus depuis 1 an et demi, plus une seule infection pulmonaire ! L'hiver dernier je suis passé à travers tous les rhumes et autres infections.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


143615
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Quel medicament psycho-stimulant compatible avec la schizophrenie ? - schizophrenie

image

Bonjour Sigis__banni, J'ai bien lu tes messages privés mais désolé je n'ai pas eu le temps de répondre. Je te répondrais directement ici. Tu fais référence a une précédente discussion que j'ai eu sur le forum concernant les apnées du...Lire la suite

Pour perdre du poids, sans jamais le reprendre : en route vers une nouvelle année......

image

Je suis lààààà !!!! Oh les filles, je vous ai écrit un long message hier et puis tout s'est effacé après avoir tapé sur une mauvaise touche, grrrr ! Avant toute chose, je vous souhaite une très très joyeuse année !!! Je nous souhaite de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages