Histoire vécue Santé - Maladies > ORL > Autres      (434 témoignages)

Préc.

Suiv.

Turbinectomie : ça a ruiné ma vie

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 6980 lectures | ratingStar_217718_1ratingStar_217718_2ratingStar_217718_3ratingStar_217718_4

Bonjour à tous, Après avoir lu quelques posts ici et là concernant les turbinectomies, c'est à dire les réductions ou résections de cornets, je me sens responsable d'avertir ici toute personne envisageant une telle opération. J'ai subi il y a 6 ans une ablation partielle de mes cornets inférieurs associée à une septoplastie et je peux témoigner que cela a ruiné ma vie. La raison d'une telle opération était des obstructions nasales ocasionnelles. Le scanner montrait une déviation de la cloison nasale ainsi qu'une hypertrophie des cornets inférieurs. Les tests d'allergie n'avaient rien donné. Auparavant, j'avais fait 2 séances laser qui n'avaient rien apporté (la muqueuse repousse). Bien au contraire, des écoulements post-nasaux sont apparus ensuite, mais sur le coup je n'ai pas fait le rapprochement. Concernant la turbinectomie, ignorant ce qu'était un cornet, j'ai fait confiance à l'ORL pour qui il n'y aurait aucun effet secondaire et j'ai signé le papier dit de consentement "éclairé". Voici les terribles symptômes qui sont apparus immédiatement après le retrait des mèches et qui sont sans aucune mesure avec les problèmes mineurs que j'avaient auparavant : - Croûtes persistantes (qui n'ont disparu qu'au bout de 2 ans). - Sécheresse intense à l'intérieur du nez, variant selon le climat ambiant - Divers types de douleurs profondes intra-nasales (brûlure, élancement, pincement) - Sensation très désagréable d'un passage trop rapide de l'air (trop d'air qui passe trop vite) - Perte de l'odorat (anosmie) que j'estime à 90% - Apparition de sécrétions post-nasales extrêmement collantes impossibles à évacuer ni en reniflant ni en se mouchant (peut-être le pire des symptômes pour moi). Bien sur après l'opération je ne me suis pas concentré sur tous ces problèmes. Je dirai même que je les ai niés pendant 2 ans, tout en sachant au fond de moi-même que quelque chose de très d'important m'avait été retiré et que j'avais en quelque sorte perdu mon bien-être. Ce n'est qu'après une recherche intensive sur Internet que j'ai découvert que je n'étais ni fou, ni le seul à avoir ces problèmes et que j'ai pu mettre un nom sur ces symptômes : ENS pour Empty Nose Syndrome ou Syndrome du Nez Vide (SNV) en français. Il s'agit d'une infirmité iatrogène c'est à dire provoquée directement par la turbinectomie. Il existe une association qui regroupe, à travers le monde, des personnes souffrant du SNV : http://www.emptynosesyndrome.org/index.fr.html Ce site est partiellement traduit en français et vous pourrez y trouver une quantité impresionnante de témoignages, des informations exhaustives sur le rôle des cornets, un forum etc… Si vous souffrez du SNV, je vous encourage à vous inscrire sur ce site et à témoigner pour avoir plus de poids dans la reconnaisance de cette infirmité dévastatrice, socialement et professionnellement. Le créateur de ce site, TE, atteint du SNV depuis plus de 10 ans en connaît certainement plus sur le fonctionnement du nez et des cornets que n'importe quel ORL à qui j'ai pu parler et je pèse mes mots !! Un autre des symptômes fréquent associé au Syndrome du Nez Vide, (symptôme que je n'ai pas moi-même) , est la sensation de suffocation par manque d'air, ce qui parait paradoxal puisque le nez est grand ouvert, mais qui pourrait s'expliquer par le fait qu'en sectionnant les cornets inférieurs, certains circuits nerveux très importants, permettant au cerveau d'être informé du passage de l'air, aient été anéantis. Un conseil : ne laissez aucun ORL toucher à vos cornets. En coupant ne serait-ce qu'une partie de vos cornets (c'est à dire cartilage muqueuse) , votre physiologie nasale risque fort d'être totalement perturbée et de faire de votre vie un enfer vivant. Même les opérations laser ou les cautérisations peuvent provoquer des dégâts et laisser des séquelles irrémédiables. Un nez bouché par une hypertrophie des cornets peut certainement se soigner par les médecines douces, phytothérapie, huiles essentielles, cure thermale ou autre. Pas besoin de mutiler ou d'amputer un organe sain, si vital pour une respiration normale et l'équilibre d'une personne. Avec le recul, je soupçonne fortement que le stress de notre société ou les soucis personnels y soient pour beaucoup dans les histoires de nez bouché, tout comme ils le sont, par exemple, pour les maux de dos (sans oublier la pollution et les allergies bien sur). Je suis persuadé qu'en France, beaucoup de "turbinectomés" souffrent en silence dans leur coin, faute de pouvoir mettre un nom sur leurs souffrances et de reconnaissance de leurs problèmes de la part de leur entourage et des ORLs (on a vite fait de dire "tout ça c'est dans ta tête - tu devrais consulter un psychiatre"). Pour avoir consulté la plupart des grands pontes ORLs de la capitale, je peux témoigner que beaucoup sont au courant de cette infirmité, que dans le secret du cabinet ils m'ont fait beaucoup de confidences mais lorsqu'il s'agit de reconnaître le problème publiquement, il n'y a plus personne, une chape de silence tombe. En fait, ils se couvrent entre eux. J'ai dit ce que j'avais à dire. Peut-être y aura-t-il quelqu'un qui témoignera que tout s'est bien passé pour lui. A cela je réponds d'ores et déjà que le Syndrome du Nez Vide peut apparaître plusieurs mois voire plusieurs années après l'opération et qu'il n'y a donc pas de quoi fanfaronner. De plus tout dépend de la quantité de tissus retirée et chaque individu peut réagir différemment dans le temps.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


217718
b
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Quel medicament psycho-stimulant compatible avec la schizophrenie ? - schizophrenie

image

Bonjour Sigis__banni, J'ai bien lu tes messages privés mais désolé je n'ai pas eu le temps de répondre. Je te répondrais directement ici. Tu fais référence a une précédente discussion que j'ai eu sur le forum concernant les apnées du...Lire la suite

Pour perdre du poids, sans jamais le reprendre : en route vers une nouvelle année......

image

Je suis lààààà !!!! Oh les filles, je vous ai écrit un long message hier et puis tout s'est effacé après avoir tapé sur une mauvaise touche, grrrr ! Avant toute chose, je vous souhaite une très très joyeuse année !!! Je nous souhaite de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages