Histoire vécue Santé - Maladies > ORL > Rhumes      (210 témoignages)

Préc.

Suiv.

Opération cloison nasale

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 4612 lectures | ratingStar_102008_1ratingStar_102008_2ratingStar_102008_3ratingStar_102008_4

J'ai subi une septo turbinectomie (ablation des cornets et correction d'une petite déviation de la cloison nasale) il y a 5 ans et ma respiration est devenue un enfer, je respirais bien mieux avant avec mon nez quelque peu bouché à cause d'une rhinite chronique. Mon cas est particulier car l'ORL qui m'a opéré m'avait parlé de polypes et d'une petite déviation de ma cloison mais jamais de l'ablation d'un organe du nom de cornet inférieur, peut être a-t-il agi ainsi pour que je ne renonce pas à l'opération car les polypes c'est bénin mais l'opération des cornets c'est plus risqué. Donc après l'opération, j'ai été horriblement gêné par ma respiration qui m'opressait, elle ne se faisait plus normalement, saccadée, désorganisée. Quelques mois après, suite à tous les lavages de nez que j'ai pratiqués pendant 5 mois et que toutes les impuretés ignobles et croutes soient tombées de mon nez, j'ai entendu mon nez siffler et j'ai découvert un trou dans ma cloison nasale occasionné pendant l'opération d'où les sifflements. J'étais tellement handicapé par ma respiration, même si mon nez était totalement débouché et pour cause (on m'a raclé tous les cornets inférieurs) , que j'ai demandé mon cpte rendu opératoire à l'hôpital et j'ai découvert qu'on m'avait mutilé d'un organe sans me le dire. J'ai fait pas mal de recherches sur le nez pour connaître le rôle des cornets et je me suis rendue à l'évidence que ce type d'opération n'est pas encore complètement maîtrisée par le corps médical, il y a des médecins qui pensent que l'organe ne sert à rien et qui l'ampute sans regret, alors que d'autres se battent pour que cet organe ne soit pas amputé à tout va car il a un rôle prépondérant dans la physiologie respiratoire, il sert à filtrer l'air inspiré, à réchauffer l'air et à le ralentir à l'entrée des fosses nasales et l'air, grâce aux cornets entre autres, parcourt un chemin normal, quand il n'y a plus de cornets toutes les fonctions du nez disparaissent. C'est pour cela que j'ai lu que les méthodes d'ablation partielle de sécurité sont plutôt conseillé pour que les gens soient un peu dégagés de leur nez bouché tout en conservant une partie de l'organe qui a un rôle important. Mais malgré tout, en cas d'ablation partielle, des gens témoignent comme quoi leur nez se bouche encore, alors je pense qu'il vaut mieux éviter ce genre d'opération qui bousille les fonctions du nez, si ce n'est pas une question de vie ou de mort.

Ma respiration est actuellement très handicapante pour moi et cette opération m'a gâché la vie. Je la déconseille fortement, d'autant que ma vie avant avec mon nez bouché n'avait jamais été un enfer, mais quand l'ORL m'a parlé de polypes, je n'ai pas longtemps hésité à me faire opérer, car des polypes n'ont rien à faire là, alors que les cornets on né avec et ils ont un rôle.

Concernant la cloison, la mienne est très fragilisée par l'opération, elle me gêne, elle a été perforée pendant l'opération, ça a été un gâchis.

Mon nez est certes débouché, mais plus que ça écartelé, ma rhinite est toujours là mais ne se soigne plus, mon nez est sec et ma gorge aussi, j'ai du mal à déglutir.

Je dors très mal, moi qui dormait très bien avant.

Je suis actuellement en expertise médicale auprès du Tribunal, mais c'est dur car tous les médecins se défendent même s'ils commettent l'irréparable.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


102008
b
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment allez-vous, a cet instant precis ? (post eternel)

image

Cela fait plusieurs jours que je prends un médicament contre le rhume, la carbocystéine. Depuis que je le prends j'ai l'impression que mes facultés intellectuelles déclinent… j'ai de plus en plus de mal à trouver mes mots quand je parle aux...Lire la suite

Concour redac' - h2o

image

C'est un peut comme moi mais pas grave. Alors je participe : je suis une sirene. Moi : claire. Ennemis : amandine. Amie : audrey. Voila mon histoire : audrey tu veux aller as la picsine munisipale. Moi : euh… non merci. Audrey : ok pas grave je...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages