Histoire vécue Santé - Maladies > ORL > Végétations amygdales      (232 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon amygdalectomie

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 2305 lectures | ratingStar_108583_1ratingStar_108583_2ratingStar_108583_3ratingStar_108583_4

Je suis entrée à l'hopital lundi matin à 7h45 pour me faire opérer dans la matinée. En ce qui me concerne l'amygdalectomie était nécessaire car je faisais des angines blanches tous les mois avec 40 de fièvre à chaque fois… Bref. J'entre donc à jeun à l'hopital, le brancardier est venu me chercher à 11H et je peux vous dire que j'avais la dalle surtout que je n'ai pas eu de prémédication. En plus je suis quelqu'un de très stresser alors quand il est arrivé j'ai commencé à sentir une boule à l'estomac et à avoir des sueurs… Il me descend au bloc, on me place les électrodes et le katéter, puis j'entends "salle 3 opération terminée, au suivant" je me serai cru dans urgences ou quelque chose du genre, et le suivant c'était moi. On m'ammène donc en salled 3 on me passe sur la table d'opération on me pète le masque, quelle sensation d'étouffement horrible, l'anesthésite me demande si ça va je lui dis que le masque me gène, j'avaia affreusement envie de virer la main de celle qui tenait le masque, et puis elle me redemande "comment ? " et la je sens que je pars je lui dis "non rien… " et plus rien. Ils ont tout de même été obligé de me sangler sur le table car avec le stress je tremblais énormément. 13H salle de réveil, j'ai la nausée, on me donne un anti-émétique en perf car c'est la morphine que j'ai en perf depuis la fin de l'opératioon que je ne supporte pas. Il me donne aussi un haricot, ça me rassure. Moi qui suis émétophobe, ma plus grande peur était de vomir, je n'ai pas été déçue ! On me ramène dans ma chambre je dors vaguement, dans l'après midi douleurs insupportables, on me redonne de la morphine en sous-cutanée, et bien sur je fais une réaction allergique ! Bref ça se calme un peu mais je suis plus dans les vaps qu'autre chose ! On me ramène à manger, je mange un demi pot de glace (les pots de gamins un côté vanille un côté chocolat ! ) et puis dodo. La nuit fut désagréble les infiermière et aides-soigantes venaient me voir toutes les demies-heures. Très peu dormi.

J+1: douleurs supportables, ça va, je dors par intermitence, très peu, le matin je mange tout ce qu'on me mets sur mon plateau, le midi un petit peu moins, j'ai la flemme de voir du monde, et pourtant ils se sont passés le mot ! Mes parentes viennent me voir te restent deux heures, à leur sortie c'est mon copain qui arrive avec sa mère, et quand c'est eux qui partent j'ai juste le temps de manger un peu mon repas du soir (18H30 !!) c'est une amie de ma mère qui vient. J'ai un peu mal à l'estomac, et çàa ne fait que commencer. J'ai été malade toute la nuit, mal à l'estomac violent, nausées, vomissements, cela a certainement été provoqué par l'anti-inflammatoire + un morphinique "l'aktiskénan" un truc comme ça. Résltat plus d'anti infkammatoire et plus de morphine, il me reste du diantalvic et l'antibiotique.

J+2: je dors toute la journée, juste mes parents viennent me voir, je ne veux voir personne d'autre, je suis crevée et la douleur est insupportable, je dors la bouche ouverte alors je suis toute sèche et ça me fait encore plus mal… mauvaise journée, les anti-douleur me calme à peine, je ne mange casiment pas tellement ça me lance.

J+3: donc hier. Je dois sortir de l'hopital, je me lève mais ça tourne, ça fait deux jours que je ne me suis pas levée ! Mai bon je mange une tite glace (fusée ; -) ) et ça repart. Toujours autant de douleurs, j'ai énormément de difficultés à parler mais ça y est je suis chez moi. Il était temps car depuis deux jours je ne faisais que pleurer à l'hopital. Je suis crevée. Je me couche à 19h30, je regarde la télé, je me lève vers 21h pour manger quelque chose mais rien ne passe, un demi yaourt nature seulement.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


108583
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Hello, les petits poissons

image

Ah lalalala quel temps : il a plu toute la nuit et ça n'arrete toujours pas, c'est désolant. Moi la pluie ça me déprime en plus. Alors ma Pixoulette, c'est pas la grosse forme on dirait ? Encore tes chiens qui avaient besoin de toi ce matin très...Lire la suite

Pb alimentaire enfant 4 ans

image

Bonjour, mon petit garçon (bientôt 4 ans) a toujours eu des problèmes pour manger. Et puis, il y a quelques mois, la pédiatre ne s'éait rendue compte de rien… je décide de consulter un ORL car je me suis rendue compte qu'il ronflait de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages