Histoire vécue Santé - Maladies > Problèmes bucco-dentaires > Problèmes dentaires      (1702 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dedomagement corporel

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 15/10/13 | Mis en ligne le 11/05/14
Mail  
| 541 lectures | ratingStar_526779_1ratingStar_526779_2ratingStar_526779_3ratingStar_526779_4
-Le 16 février 1996 , j'ai été victime d'un terrible accident de circulation . J'étais en 1ere année de BEP mécanique bateau, (que j'ai redoublé). Certificat de constatation des liaisons : AVP, traumatisme cranions facial, Coma d'emblé, intubé, ventilé, plaies multiples de la face et de la langue, œdème cérébral et hémorragie sous arachnoïdienne. Contusions hémorragiques multiples. ITT 60 jours , perte des dents 11 et 21 (les dents de devant) , amputation complète du tiers externe droit labial inferieur… et je passe les détails. Que je pourrais prouver avec diverses expertises en ma possession. -il se trouve que pendant mon coma les médecins indiquaient à mes parents que je risquais au pire…de mourir, soit de sortir handicapé, et au mieux avoir de graves séquelles. Il se trouve que je suis sorti sans aucun problèmes majeurs omis quelques troubles de comportement et de nervosité, mais avec ma volonté, j'ai réussi à reprendre mes études et rentrer dans la marine nationale. À 17 ans, je ne voulais pas rater ma vie et être une personne assistée. J’avais beaucoup d'ambitions !!! Mes parents, bouleversé par ces évènements était tellement heureux de me voir en vie, qu’ils n’ont pas eu de pensées pour les affaires de dédommagements. Car pour eux, le fait de ne pas avoir subi mon décès, valait tout l’or du monde. Mais malheureusement, ils n’ont pas su gérer les tenants et aboutissants de cette affaire, car il faut comprendre que des parents qui ont presque perdu leur enfant, n’ont pas l’idée de faire dédommager leur petit en prenant des avocats etc…… Mais je ne peux pas leurs en vouloir pour ça, ils ont fait ce qui leur paraissez le mieux. - Cela n'empêche pas, que pour toutes personnes que je croise, je passe pour un "balafré ou un mauvais garçon… " que je sois marqué a vie moralement, physiquement, en risquant a tout moments d’avoir une rechute ou même simplement devoir refaire mes dents, qui ont une durée de vie d’environ 10 ans. -J’aimerai partager mon désarroi et ma souffrance, avec a la foi un sentiment d’injustice, et de manque d’informations, car l'assurance adverse était en tort, et au moment ou leur médecin procédait a leurs 1 ère expertise, ce dernier a omis de signaler les plus importantes et plus visibles cicatrices sur mon visage (Et donc celle qui leurs coute le plus d'argent en préjudice) alors que le médecin précédent qui était lui désigné par mon assurance l'avaient correctement indiqué et donc fourni a la compagnie adverse ainsi qu’a leur médecin. -Mon avocat a lancé des procédures… "référé devant les tribunaux, etc…" pour avoir une contre expertise juridique. Mais là aussi comme par "magie", ces cicatrices, (les plus importante sur mon visage) n'ont toujours pas étaient mentionné . Alors que ces médecins experts se doivent d’être "des professionnels" . Ce dernier, a "fixé" ma consolidation selon ma dernière opération, alors que je n’ai jamais reçu d’aucun médecin, de document officiel certifiant ma consolidation. -Leurs thermes médicaux dans leurs expertises sont parfois incompréhensibles, il est parfois très difficile de comprendre leurs significations quand ont nous demande de contrôler l’exactitude du rapport. Car normalement tout doit être indiqué et il ne doit surtout rien manquer dans les préjudices . -Il ne faut pas omettre que j’ai manqué de ne pas faire de carrière dans la marine Nationale, car j’ai eu des problèmes relationnel avec un "délit de sale gueule" avec un supérieur qui a usé de son pouvoir hiérarchique pour me faire débarquer de mon premier bâtiment de combat le "Duquesne" .Et là mon parcours professionnel était compromis. Mais avec détermination je me suis accroché pour y arriver. -J’ai entrepris diverses démarches pour clôturer ce dossier pendant des années, car rien n’avancé (changer d’avocat, des expertises médicales, psychiatriques, pour avoir un avis extérieur sur mon affaire, et a chaque fois le même refrain : "monsieur !!! Vous, vous faite voler en dédommagements dans cette affaire" ) Sans oublier la lettre que j’ai écrite au directeur de l’assurance adverse le 25 mars 2011pour exprimer mon désaccord en lettre recommandé avec avis de réception. Car eux m'ont donné jusqu'à ce jour 45000 FRANCS soit l’équivalent de 7300 euros et estime m’avoir dédommagé, alors que ça couvre juste l'argent que j'ai investi jusqu’à ce jour, pour refaire mes dents, payer l’avocat ainsi que ces diverses procédures. Je ne sais plus quoi faire pour enterrer cette affaire, Maintenant il y a des années que je me bas avec l'assurance adverse pour être onéreusement évaluer pour mes préjudices, mais je me heurte a la prescription ! A ce jour, j’ai repris un avocat croyant qu’il pourrait m’aider à sortir de cette injustice, je lui ai également payé ces honoraires ainsi que les nouvelles démarches pour repasser "en référé" et avoir une nouvelles contre expertise juridique. Les tribunaux on ordonné a un nouvel expert, qui lui a très bien tenu conte de toutes mes cicatrices et de tous mes préjudices. Mais maintenant mon avocat me demande encore de l’argent si je souhaite continuer vers une procédure de fond . Il m’apparait que cette action, quoiqu’ayant des chances de succès sur le fond, est prescrite procédurale ment. Aussi je m’expose à un rejet sec en cas d’action judiciaire. (Et donc le risque de devoir encore donner de l'argent pour abus de procédures…). Je ne sais plus quoi faire pour être correctement dédommagé, alors de partager mon histoire m’aidera a encaisser cette défaite judicaire que j’ai subis a cause d’experts malhonnêtes, qui ont très bien fait leurs boulot en faisant gagner de l’argent a leurs assurance.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


526779
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment soigner reellement une pubalgie? - accidents sportifs

image

Bonjour, j'ai souffert d'une pubalgie depuis presque 6 mois sans savoir comment la guérir, je ne savais plus trop quoi faire après avoir pris de nombreux RDV chez l'ostéo, le médecin traitant et du sport, rien n'y faisait pour guérir un minimum...Lire la suite

23 ans et couronnes ... - beaute des dents

image

[quotemsg. Coucou, J'ai lu tes post, oui tu as quelques caries et une couronne, c'est juste dommage que tes plombs soient gris et du coup pas vraiment esthétiques, mais à ton age, tu sais il y a plein de filles dans ton cas… et c'est pas un...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages