Histoire vécue Santé - Maladies > Problèmes cardiovasculaires > Autres      (278 témoignages)

Préc.

Suiv.

Embolie pulmonaire bilatérale massive

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 30 ans
Mail  
| 4844 lectures | ratingStar_120294_1ratingStar_120294_2ratingStar_120294_3ratingStar_120294_4

En juin 2003, à l'âge de 44 ans, j'ai été victime d'une EP bilatérale massive (60% du lit vasculaire pulmonaire) qui était la conséquence d'une phlébite non diagnostiquée comme telle faute d'éléments cliniques concordants. Après quelques jours en réa et un mois d'hospitalisation, j'ai pu sortir avec un traitement (Préviscan). J'ai été arrêtée 6 mois et ai pu reprendre mon travail début 2004, malgré les 100 kms quotidiens de trajet en voiture, les réunions tardives et la charge de mes deux dernières filles (16 et 11 ans à l'époque). Bien sûr j'ai été fatiguée, mais je ne me suis jamais considérée comme une malade ou une invalide. J'ai simplement repris ma vie où je l'avais laissé, en essayant tout de même de faire un peu plus attention à moi. Un an jour pour jour après, j'ai, en accord avec mon médecin, arrêté mon traitement. Sans angoisse particulière et plutôt avec soulagement. Il ne faut pas oublier que les anticoagulants ne sont pas anodins. En en prenant j'avais toujours la hantise de l'accident de voiture et d'une bête coupure… Je n'osais plus manipuler sans peur les patins de mes filles ou de leurs copines en compétition… Depuis cet arrêt du traitement, je n'ai plus ces angoisses. Je suis bien placée, puisque je travaille en milieu de la santé, pour savoir qu'une rechute est toujours possible. Mais je n'y pense pas à chaque instant et je préfère savourer ce rab de vie qui m'a été accordée. Je pense sincèrement qu'il ne faut pas se considérer comme malade à vie ou invalide, même si je suis totalement d'accord pour dire qu'il y a avant l'EP et après l'EP. J'ai bien sûr des séquelles (essouflement, fatigabilité plus grande, quelques douleurs) mais en adaptant sa vie à cela, on vit très bien aussi !
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


120294
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Arythmie cardiaque : extrasysoles, salves, bigeminisme, tachycardie - stress, anxiete, angoisse

image

Voilà 3 ans désormais que je souffre des mêmes symptômes : la journée, quand je stress, après avoir mangé, quand je fais du sport, quand je monte un escalier, mon coeur s'emballe. Il bat entre 120 et 140 bpm. Je souffre également...Lire la suite

Comment obtenir la garde

image

Salut, j'ai 25 ans je suis maman d'une magnifique petite fille de 3 ans, Si réelement la mère est telle que tu le décris il est urgent de sortir ton enfant de la. Cependant si comme le père de ma fille tu fais sa simplement pour manipuler la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages