Histoire vécue Santé - Maladies > Problèmes cardiovasculaires > Autres      (278 témoignages)

Préc.

Suiv.

Embolie pulmonaire : maladie méconnue

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 15 ans
Mail  
| 4039 lectures | ratingStar_133235_1ratingStar_133235_2ratingStar_133235_3ratingStar_133235_4

L'embolie pulmonaire est un mal méconnu mais foudroyant qui arrache des personnes brutalement à la vie et à leurs proches. J'ai 24 ans et j'ai perdu ma maman le 8 avril 2007. Elle souffrait de polyarthrite rhumatoïde, une maladie des articulations très douloureuse mais, normalement, pas mortelle. Elle est rentrée à l'hôpital le 6 avril pour une opération soit-disant bégnine des genoux. Elle a un peu souffert mais se remettait bien. Elle a eu des petits étourdissements en se levant le lendemain de l'opération mais cela ne nous a pas inquiétés outre mesure car, étant souvent hospitalisée à caue de sa maladie, elle avait parfois des vertiges après un alitement prolongé. Malgré la fréquence de ses hospitalisations, le fait qu'elle ne pouvait pas beaucoup bouger à cause de sa douloureuse maladie, et le fait qu'elle prenait régulièrement l'avion pour venir en France car mes parents résident à l'étranger, son médecin, un professeur pourtant renommé, ne nous a JAMAIS prévenu d'un risque potentiel d'embolie. Nous ne connaissions pas du tout cette affection. Pour la dernière opération, ma maman était arrivée en France le mercredi soir après 8h d'avion, et elle a été opérée le vendredi matin ! Encore une fois on ne nous avait jamais prévenus des risques, sinon nous aurions bien sûr espacé les dates d'arrivée et d'opération. Donc après l'opération, Maman se remettait bien. Je suis restée avec elle le samedi soir jusqu'à 21h, elle allait bien. Le dimanche matin à 10h, l'hôpital m'a appelée pour me dire qu'elle avait fait une embolie pulmonaire massive, qu'elle était dans un état critique et qu'ils l'envoyaient en réanimation chirurgicale. Ils m'ont dit que son coeur était reparti mais qu'elle n'était pas consciente. J'ai sauté dans ma voiture pour aller à l'hôpital, mais en chemin (environ 20 mn après) , ils m'ont rappelée pour me dire qu'elle avait refait un arrêt cardiaque et qu'ils n'avaient pas pu la ranimer. Je n'ai pas pu les croire. Quand je suis arrivée à l'hôpital elle était décedée depuis 15 mn. Je ne pouvais le croire. Ma Maman était la personne la plus importante pour moi, elle me manque terriblement et mon père et mon petit frère de 15 ans vivons son départ comme une terrible injustice. Elle avait 47 ans et était, malgré sa maladie, la joie de vivre incarnée. On nous l'a arrachée, en 5 mn. J'ai plutôt confiance en l'hôpital, mais comment ne pas penser qu'ils n'ont pas fait assez de tests, qu'ils ne l'ont pas assez surveillée ? Comment accepter qu'ils ne nous aient JAMAIS prévenus des risques ? Apparemment elle n'a pas souffert, elle a juste fait un malaise et ne s'est pas réveillée. Apparemment même si quelqu'un avait été avec elle dans la pièce au moment du malaise, il n'aurait rien pu faire car l'embolie pulmonaire massive est foudroyante. Apparemment ils lui ont fait 45 mn de massage cardiaque pour la ranimer avant de déclarer le décés. Il n'empêche que ma Maman est rentrée dans cet hôpital pour une opération qu'on nous avait décrite comme bégnine, et au final il s'est avéré que sa condition comportait des risques, et elle est partie pour toujours, sans avoir pu dire aurevoir. C'est peut-être mieux, mais il y a trop d'"apparemments" dans toute cette histoire pour trouver la paix. Je pense que l'embolie pulmonaire n'est pas assez connue et que les patients et la famille ne sont pas assez prévenus des risques. Je ne compte pas faire un procès à l'hôpital car je veux espérer qu'ils ont fait tout leur possible, mais j'aurai toujours un doute.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


133235
b
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Arythmie cardiaque : extrasysoles, salves, bigeminisme, tachycardie - stress, anxiete, angoisse

image

Voilà 3 ans désormais que je souffre des mêmes symptômes : la journée, quand je stress, après avoir mangé, quand je fais du sport, quand je monte un escalier, mon coeur s'emballe. Il bat entre 120 et 140 bpm. Je souffre également...Lire la suite

Comment obtenir la garde

image

Salut, j'ai 25 ans je suis maman d'une magnifique petite fille de 3 ans, Si réelement la mère est telle que tu le décris il est urgent de sortir ton enfant de la. Cependant si comme le père de ma fille tu fais sa simplement pour manipuler la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages