Histoire vécue Santé - Maladies > Problèmes de peau > Acné      (2486 témoignages)

Préc.

Suiv.

Même si c'est une solution, je ne veux pas reprendre la pilule

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 31/10/10 | Mis en ligne le 21/12/11
Mail  
| 1155 lectures | ratingStar_225116_1ratingStar_225116_2ratingStar_225116_3ratingStar_225116_4
Je viens apporter ma modeste contribution à propos des traitements sur l'acné, en racontant mon expérience. J'ai commencé à avoir de l'acné à 12 ans, j'en ai aujourd'hui 18. De 12 à 14 ans : J'avais de l'acné sur le nez au départ, puis elle a disparu et s'est concentrée sur mon front, mon menton, mes pommettes et autour de ma bouche. J'ai utilisé les arnaques de supermarchés archi-décapantes (L'*réal, N*utrogena et autres joyeusetés) et quelques savons pour peau grasse de pharmacie. Je me lavais le visage matin et soir. Ma peau était agressée, décapée et l'acné était sévère. De 14 à 16 ans : Toujours de l'acné et les premières cicatrices. Tout d'abord ma dermato m'a prescrit une crème horrible (Erilyk il me semble) qui me brûlait la peau, me faisait pleurer les yeux et que j'ai arrêté rapidement. J'ai alors pris des antibiotiques (tétracycline -> tétralysal) qui donnait un résultat acceptable. Le problème majeur est que l'on doit interrompre le traitement en été (je prenais du zinc en remplacement) et les boutons refaisait surface. Toujours avec un nettoyage du visage deux fois par jour avec un savon pour peaux grasses. De 16 à 18 ans : Miracle : la pilule contraceptive. Ludéal Gé (générique de Minidril) 100% remboursée, très bien tolérée par mon organisme (pas de prise de poids). Plus aucun bouton, à part un ou deux sur le menton en période de règles. Aujourd'hui : J'ai arrêté la pilule (je n'en ai plus l'utilité en tant que contraceptif). Mon ancienne acné n'est pas revenue. Par contre, j'ai une acné kystique beaucoup plus grave sur les joues, le cou, les épaules, le dos et la poitrine, qui laisse de grosses marques et m'empêche de porter des vêtements sympas. Pour le visage, je me lave matin et soir avec un savon surgras sans savon, et je mets de l'huile de bourrache/onagre avant d'aller dormir. Cela me donne un joli teint et réduit l'acné de mes joues (seulement quelques rougeurs). Je lutte depuis 6 ans. Mon visage est marqué pour la vie (j'ai les pores ultra-dilatés sur toute la zone T, des marques sur tout le haut du corps) et ma seule solution (QUE JE REFUSE !) serait de reprendre la pilule. Seulement la pilule est un traitement hormonal et contraceptif dont je n'ai pas l'utilité actuellement, avant d'être un traitement dermatologique et je n'aime pas bouffer des médocs pour rien. Quant aux traitements de choc du style Roacutane, je n'ai jamais voulu m'y résoudre
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


225116
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Traitement roacutane contre l'acne - beaute de la peau

image

Bonjour a tous. Si je post sur ce sur aujourd'hui c'est que moi même, il y a maintenant quelque mois de cela j'ai fait des recherche concernant le traitement contre l'acné " roacutane ". J'espère ainsi, par mon témoignage répondre au question...Lire la suite

Pour les boutons, acne, je peux peut etre vous aider... - beaute de la peau

image

Bonjour à vous toute et tous, Alors voilà, j'ai 16ans, et depuis pas mal de temps j'ai souvent des boutons, j'ai vu plusieurs médecins et dermatologues qui m'ont prescrit plusieurs crèmes mais aucune n'a vraiment fonctionné. Il y a plusieurs...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Trucs pour prévenir l'acné et avoir une belle peau
Voir tous les  autres témoignages