Histoire vécue Santé - Maladies > Problèmes de peau > Acné      (2486 témoignages)

Préc.

Suiv.

Rosacée papulaire et dévastation psychologique

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 26 ans
Mail  
| 2726 lectures | ratingStar_112799_1ratingStar_112799_2ratingStar_112799_3ratingStar_112799_4

J'en souffre depuis plus de 2 ans (rosacée). J'ai 26 ans. En fait, si je comprends bien mon dermato, j'ai la rosacée papulaire (pas juste les plaques rouges) + dermatite séborhéique (ça va souvent ensemble) + acnée classique… J'ai pris rozex, vibramycine, tétralysal, j'ai fait 2 séances laser… et ça ne marche pas ! Le laser si ça enlève un peu les rougeurs mais elles apparaisent ailleurs. Les boutons étaient petits et blancs au départ, maintenant ils sont gros et rouges, profonds, il réapparaissent sans cesse au même endroit, ils laissent des marques qui ne disparaissent jamais. Je suis défiguré, je n'ose pas me regarder dans le miroir. Mes pores sont dilatés, ma peau est recouverte d'une substance grasse en permanence, je n'ose plus sortir de chez moi. Je me maquille tous les jours, mais ça ne tient plus, ça se voit, c'est affreux. Ma peau me fait mal, je commence à faire de l'urticaire et je deviens agoraphobe. Mon dermato m'a prescrit Roaccutane à partir de la semaine prochaine, je flippe, je ne suis pas sûr de supporter des poussées pires que ce que j'ai actuellement. Le Roaccutane, c'est pour l'acnée mais pas pour la rosacée, car le médicament va augmenter les rougeurs, j'ai très peur. J'ai des bouffées de stress quand je croise un regard aujourd'hui, j'ai l'impression que c'est irrémédiable, que ça va augmenter sans cesse. Est-ce une bonne idée de consulter un psy parce que mon dermato pense que mon stress aggrave beaucoup ? Ceux qui disent que ce sont juste des boutons ne comprennent rien à la dévastation psychologique de la maladie. Si j'étais brulé au 3éme degré au visage, ce serait moche mais je pourrais faire un constat sur mon apparence, il n'y a plus d'évolution. Dans notre cas, on ne peut même pas accepter cette image car elle se dégrade sans cesse, sans fin. Croyez-vous qu'on peut sincérer socialement, affectueusement avec ces pustules immondes sur le visage. J'ai honte lorsque je croise les yeux fuyants des gens dans la rue, et aucun médecin ne comprend cette souffrance parce que ce n'est pas mortel ! La semaine prochaine, Roaccutane, en plein été en plus et dans une région chaude, je ne sais pas si je vais tenir.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


112799
b
Moi aussi !
5 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Traitement roacutane contre l'acne - beaute de la peau

image

Bonjour a tous. Si je post sur ce sur aujourd'hui c'est que moi même, il y a maintenant quelque mois de cela j'ai fait des recherche concernant le traitement contre l'acné " roacutane ". J'espère ainsi, par mon témoignage répondre au question...Lire la suite

Pour les boutons, acne, je peux peut etre vous aider... - beaute de la peau

image

Bonjour à vous toute et tous, Alors voilà, j'ai 16ans, et depuis pas mal de temps j'ai souvent des boutons, j'ai vu plusieurs médecins et dermatologues qui m'ont prescrit plusieurs crèmes mais aucune n'a vraiment fonctionné. Il y a plusieurs...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Trucs pour prévenir l'acné et avoir une belle peau
Voir tous les  autres témoignages