Histoire vécue Santé - Maladies > Problèmes de peau > Allergies      (1588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je supporte bien le cyprès

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 410 lectures | ratingStar_66669_1ratingStar_66669_2ratingStar_66669_3ratingStar_66669_4

Je ne fais aucune réaction négative au cyprès et mon bleu (à la cheville, rappelez-vous l'histoire ! ) est disparu avec un mélange HE Helichryse Italienne + HE Cyprès + huile Colza d'où cette application sur mon visage. Je t'avouerai que peut-être le protocole de test employé ne fut pas de tout reproche et qu'il faudrait que je prolonge, pourquoi pas avec de l'HE Helichryse Italienne pure. En fait, son mélange m'arrangeait vu le prix de cette dernière, aussi !

Pour ce qui est du savon "anti-rosacée", je l'ai reçu. Il ne m'irrite pas, ce qui est bien, le test n'est pas assez long pour en tirer la moindre conclusion. Affaire à suivre. Ce qui m'a attiré dans ce savon c'est la promesse de s'attaquer à un acarien susceptible d'irritation et je me suis dit que peut-être le problème venait de là. N'écartons aucune possibilité ! Personnellement, je n'ai pas de boutons, j'ai la peau fine, qui a tendance à rougir facilement (surtout après un effort). Cette disposition à la rougeur est apparue pendant une période de stress (le travail, aie aie aie ! ) il y a 10 ans. Ce n'est pas trop voyant chez moi, c'est plus vers le soir ou quand je suis stressé ou  je bois de l'alcool, la pollution aussi aggrave ma rougeur (diffuse sur tout le visage). En temps normal, je suis plus rouge qu'une autre personne mais ça va, on ne fait pas trop attention… mais c'est quand même "chiant" ! Et puis je suis sportif alors après une course à pied (comme ça vous savez tout) , je suis plus rouge que les autres jours et ça s'atténue complètement en 36 heures environ.

Personnellement, en suivant les soins (alimentaires et cosmétiques) cités dans mon mémo précédent, j'ai vu une amélioration. J'avoue faire des écarts de temps en temps : j'aime la bonne bouffe et épicée qui plus est avec le bon vin qui va avec, faire la fête au pub… Faut bien vivre, non !

S'il fallait vraiment faire le tri sur ce me semble le plus déterminant pour une éventuelle amélioration, je penserais à l'alimentation et boire beaucoup d'eau en premier, c'est notre premier médicament.

La petite question de la fin : j'ai eu le courage de lire tout le sujet depuis le début et quelqu'un disait que le sport était la solution. Cette affirmation fut de suite étouffée par une réponse mettant en avant que le sport faisait rougir, ce qui n'est pas faux. Je me demande si le sport quotidien n'apporterait pas une amélioration (par amélioration de la circulation sanguine, de la forme cardiaque générale ou alors tout simplement parce que faisant que l'état de dilatation capillaire excessive apparaisse uniquement pendant l'effort mais plus au repos) ? Il m'est déjà arrivé de courir plusieurs jours de suite (en m'arrêtant, quand même ! :-) ) et j'avais l'impression que j'étais de moins en moins rouge après chaque course.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


66669
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Temoignage : comment j'ai soigne mon intolerance au gluten - intolerance au gluten

image

Voici mon témoignage : Intolérant au gluten sans le savoir depuis mon adolescence, j'étais sans cesse fatigué, rien de très grave mais pas très marrant au quotidien, après de multiples tests, aucune réponse de la part des médecins, après...Lire la suite

Allergie glutten , depression? - alimentation et sante

image

Bonjour a tous ceux qui me liront et peut-être pourront m'aider en me faisant part de leurs expériences ou de leurs conseils. En commençant par le début je vous dirait déjà que j'ai 19 ans .. J'ai commencé a vivre seule a l'age de 15 ans car...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages