Histoire vécue Santé - Maladies > Problèmes de peau > Allergies      (1588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pommade contre l'urticaire

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 6071 lectures | ratingStar_97187_1ratingStar_97187_2ratingStar_97187_3ratingStar_97187_4

Bonjour, j'ai des urticaires et je fais des urticaires géants depuis 2005. Cela ne m'était pas arrivée depuis cette date d'en avoir un autre. Le médecin qui m'avait suivie et prise en urgence m'avait tout de suite mise sous cortisone, solupred et kestin le soir. Il m'avait dit que le sarnol qui est une crème apaisante me ferait du bien, la dermato aussi. Effectivement ça faisait un bien fou mais comme cela contient du camphre (on a un effet immédiat froid) sur la peau ce qui soulage beaucoup mais comme j'ai développé une allergie au camphre du coup je ne pouvais plus m'en mettre. Alors j'ai trouvé un genre de gel miracle après avoir longtemps cherché sur internet : SEDAGEL de la ROCHE POSAY, il est miraculeux, enfin pour moi, il diminue les démangeaisons, les grattements, il n'est pas collant, ni gras, ne tache pas et tu peux en mettre a chaques fois que ça te gratte, il n'y a pas comme dans certaines crèmes un temps d'attendre, (à prendre à intervalle de 4 ou 6 h etc… ou même moins, et il est pour touts les problèmes de peaux, dermites, demangeaisons, piqures et tu peux l'acheter sans ordo. Aujourd'hui et depuis 3 jours maintenant, le debut de la semaine, j'ai de nouveau un urticaire géant (avec plaques sur les avants bras, jusqu'aux coudes, sur les mains, à l'arrière des cuisses, sur les fesses, les pieds, des plaques énormes et très rapprochées qui grattent beaucoup, un simple frolement déclenche une irréprésible envie de se gratter, le froid fait du bien mais il faut éviter les courants d'air pour ne pas avoir une bronchite ou autre, mais les compresses d'eau fraiches et le gel font du bien, mais je te comprends tout à fait, je sais ce que cela fait quand on a un ou des urticaires quels qu'ils soient. Cela ne m'était pas arrivé depuis 2005, tout ça à cause du chocolat. Alors c'est vrai, c'est bon, on se régale, mais tu as vu après on en paye le prix, ce matin réveillée 5 h, on se passe de la pommade et on essaye de se rendormir et quand on se reveille à 8 h d'autres plaques sont sorties, vraiment à touts ceux qui ont des urticaires, je sais pas comment vous faites, parce qu'il faut beaucoup de courage pour éviter de se gratter (moi en 2005 j'ai du prendre 5 comprimés de solupred le soir, et j'en tremblais) et presque il aurait fallu à cette époque m'attacher au lit pour pas que je me gratte.

Depuis 2005 j'ai été tranquille de ce coté là mais là à cause du chocolat (à boire, en carreaux, en chocolat rochers) je fais une allergie fulgurante, un urticaire géant. En 2005 la cortisone qui m'avait été prescrite le soir tout de suite m'avait évité l'oeudème de quoinque (excusez si l'ortho n'est pas reellement exacte).

Je sais ce que sait que d'avoir un urticaire, et de se retenir à fond pour pas se gratter, (on se mangerait ! On s'arracherait le morceau comme on dit tellement ça gratte) et cette pommade, ce gel aide un peu à moins se gratter, (quoiqu'il en faudrait pour tout le corps, un bain) mais bon ça aide quand même et on essaye de faire avec. Le pire c'est quand on a des plaques sur le visage, on se sent difforme, on se sens mal, et comme un monstre parce que soit nos paupières sont gonflées à cause de plaques, des plaques sur le visage, les lèvres, et on a honte de sortir (dans la rue) ou de se montrer (du moins il y a 5 ans c'était mon cas) (parfois on a peur du regard des gens) et il est impossible d'avoir des relations amoureuses aussi (parce que ça risque d'effrayer ou de faire fuir l'autre) , parfois les gens n'ont pas la comprehension et de tolérance, donc je comprends tout à fait ce que c'est. Et personne ne peux parfois comprendre ce que ceux qui ont ce genre d'affection, cette conséquence sans y être passés aussi, car c'est lorsqu'on le vit soi même ou que l'on se met dans la peau de l'autre, ou a sa place que l'on comprends, parce que ce n'est pas une partie de plaisir, et ce n'est pas que dans notre tête parce qu'on me dit, "n'y pense pas, essaye de penser à autre chose, ou il faut que tu te calmes, que tu soies moins stressée," même sans vraiment y penser vous avez ça sur le corps et ça vous gratte donc. Donc je vous comprends et je comprends ceux qui ont ces urticaires (j'en suis à mon troisième) et professionnellement parlant je ne vous raconte pas (pour les entretiens d'embauche ou les rendez vous c'est loin d'être top et ça vous met quelque part des barrières) ou les autres ont peur de vous ou de s'approcher de vous ou de trop près parce qu'ils ont peur que vous les "contaminiez". Cela ne se donne pas comme la varicelle ou une autre maladie contagieuse, ça ne s'attrappe pas comme ça, mais ça s'attrappe à un moment donné ou a un autre si vous faites l'allergie à certaines choses et que vous le mangez, ou que vous le passez (si c'est un produit, cosmétiques, maquillages) ça peux être une huile de massage, pour mincir ou d'origine alimentaire, ou même de contact (certains alliages et métaux : cuivre, argent, vitallium, nickel, chrome, le cobalt et les sels) ça peux être la colle (la collophane) , et la colle présente sur les timbres etc… ça peux être le latex ou le caoutchouc, ça peut être la PPD (paraphénylène diamine) composant dans les teintures pour cheveux, ça peut être les oeufs, le lait, le café, le chocolat, l'huile d'arachide, les cacahuète et bien d'autres encore.

Voilà pour le gel à passer j'espère que cela t'aura aidé et pour tout ceux qui liront ce message aussi. Je te souhaite, et je souhaite à ceux qui ont de l'urticaire beaucoup de courage, de la patience et je sais que dans ces moments là il les faux, et ont a pas toujours ni patience, ni courage, et ça nous rends à la limite agressifs, insupportable parfois parce qu'on se rends compte que si certains savaient ou essayaient de faire l'effort ou se mettre à notre place un moment ! Je veux dire certains vous conseillent ou essayent de vous faire une morale ou quoi, mais ce ne sont pas eux qui sont à notre place c'est nous qui vivons cela, on a cet urticaire dont on aimerait volontier se débarrasser presque à la minute, ça nous gratte abondamment, on en deviendrait presque fou, tellement ça gratte, ça brûle, ça boue, les plaques sont chaudes, bouillantes donc voilà et c'est normal un peu si on panique de temps en temps ou que l'on a pas le moral ou même que l'on est limite agressif ou plus succeptible, il faut juste que les autres comprennent ce que l'on.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


97187
b
Moi aussi !
4 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Temoignage : comment j'ai soigne mon intolerance au gluten - intolerance au gluten

image

Voici mon témoignage : Intolérant au gluten sans le savoir depuis mon adolescence, j'étais sans cesse fatigué, rien de très grave mais pas très marrant au quotidien, après de multiples tests, aucune réponse de la part des médecins, après...Lire la suite

Allergie glutten , depression? - alimentation et sante

image

Bonjour a tous ceux qui me liront et peut-être pourront m'aider en me faisant part de leurs expériences ou de leurs conseils. En commençant par le début je vous dirait déjà que j'ai 19 ans .. J'ai commencé a vivre seule a l'age de 15 ans car...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages