Histoire vécue Santé - Maladies > Problèmes de peau > Autres      (468 témoignages)

Préc.

Suiv.

Traitement du vitiligo par le silicium?

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 47 ans
Mail  
| 2950 lectures | ratingStar_119417_1ratingStar_119417_2ratingStar_119417_3ratingStar_119417_4

J'ai 40 ans et j'ai un vitiligo depuis l'âge de 6 ans. Très localisé les premières années principalement aux articulations, il a quasiment recouvert mon corps aujourd'hui. C'est plus esthétique qu'avant, mais les vacances aux soleil, il faut que je les passe couverte d'écran total indice 100, et avec des vêtements très couvrants. Ma grand-mère m'a raconté que les petites taches sont apparues à la suite d'une varicelle, et à chaque endroit où il y avait eu un bouton, il est apparu une petite tache blanche. En grandissant, j'ai pris du paraminan >> résultat nul. Adulte, j'ai fait 2 ans de puvathérapie associée à la prise de méladinine. La puvathérapie, Martine, ce sont des séances d'UV A, en cabine chez le dermatologue. J'ai fait 3 séances par semaine pendant 2 ans. Je passe les brûlures intégrales des débuts, suivies de démangeaisons au moment de la cicatrisation… Convaincue que ça valait le coup, j'ai persévéré, et j'ai retrouvée une jolie couleur bronzée à l'issue des 2 ans. Des changements personnels dans ma vie m'ont fait interrompre, mais de toute façon, j'ai su après par mon dermatologue que j'avais atteint le maximum de séances tolérables au cours d'une vie… Tout est reparti… tous mes pigments sont repartis… Tout ça pour rien… Il ne faut pas trop espérer de traitement. Il est question de greffes de peau dans certains cas où la maladie n'est pas très étendue, il paraît que ça marche bien. Pas pour moi, pas de chance, il est trop étendu. La dernière fois que j'ai consulté un dermato, il y a 2 ans environ, il m'a parlé du silicium organique G5 (Monométhyl silane triol). Son discours était de dire que le vitiligo n'est pas du à un stress. Pourtant, je l'ai déjà entendu dire par un autre spécialiste, qui avait fait le rapprochement avec l'expression "se faire des cheveux blancs", symptôme survenant après un choc émotif. Donc d'après lui, le vitiligo est du à une déficience des défenses immunitaires que le silicium traite très bien paraît-il. Je ne l'ai pas encore essayé, car dans l'intervalle, j'ai un souhait de maternité, et le recul médical n'est pas suffisant pour me décider à prendre le risque pendant une grossesse… je ne suis plus à quelques années près…
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


119417
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Une image que j'ai agrandie :la maladie de m.jackson

image

Voilà, c'est pas pour choquer ou pour lancer un débat, c'est une image que j'ai agrandie moi même, il n'y a pas de trucages, c'est juste pour vous montrer. Que Michael a vraiment une maladie de peau rare le vitiligo. Son corps est blanc à 90%,les...Lire la suite

Mon employeur ne tien pas compte de l'avis du médecin du travail

image

Bonjour, Le médecin du travail m'a jugé apte à reprendre un poste adapté en salle blanche à l'assemblage de prothèses chirurgicales, à temps plein avec horaires adaptés le matin (06h.00-13h.00) après un arrêt maladie de plusieurs mois....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages