Histoire vécue Santé - Maladies > Problèmes de peau > Eczéma      (532 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il y a une semaine, je me suis faite opérée d'une septoplastie

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 13277 lectures | ratingStar_202548_1ratingStar_202548_2ratingStar_202548_3ratingStar_202548_4

Je me suis faite opérée il y a une semaine d'une septoplastie, et je vous apporte mon témoignage car j'ai moi-même eu du mal à en trouver avant mon opération. Mon médecin généraliste m'a orienté vers un orl pour des migraines à répétitions narine droite constamment bouchée. L'ORL m'a conseillée une septoplatie.

C'est parti : Mardi 12h30 : entrée à la clinique. Tout est pris en charge par la SS et la mutuelle. Mardi 14h : je passe sur le billard. Ca dure 40 min sous anesthésie générale Mardi 16h : retour dans la chambre avec une intraveineuse et de l'anti-douleur. J'ai 1 mèche dans chaque narine, fixée avec un point. Et un gros pansement scotché sous mes narines, parce qu'elles saignent (on change ce pansement régulièrement et on le garde jusqu'à ce qu'on enlève les mèches).

Nuit de mardi à mercredi horrible : impossible de dormir avec la perf je ronfle la bouche sèche la douleur qui se réveille : je bippe l'infirmière qui gentiment me remet une dose d'anti-douleur. Sans parler des infirmières qui passent prendre ma tension et ma température toutes les 3h… Mercredi matin : on m'enlève ma perf et on me dit que je peux rentrer chez moi. On me prescrit des dolipranes en anti douleur Mercredi : les dolipranes ne servent à rien ! J'appelle dare dare mon chirurgien qui me prescrit quelque chose de plus fort. J'en prend toutes les 4h. Nuit de mercredi à jeudi : horrible.

Bouche sèche je ronfle, ça me réveille toutes les 10 min… Je rêve de morphine en intraveineuse. La douleur irradie du nez vers les dents, les yeux, les oreilles. J'appèle mon chirurgien qui me prescrit des anti-douleur catégorie au dessus. J'en prend toutes les 4h. Jeudi : je suis au radar, mais je n'arrive pas à dormir. Impossible de manger, j'ai trop mal aux dents, et de regarder la télé, j'ai mal aux yeux. Nuit de jeudi à vendredi : Nuit blanche. J'ai des envies de meurtre sur mon chirurgien. Vendredi : Mon chirurgien me met sous antibiotiques et antihistaminique pour décongestionner mon visage et me prescrit du lexomil. Je ne saigne plus, mais c'est pire : mon nez coule comme quand je suis enrhumé. Beurk.

C'est jaune et ça pue. Nuit de vendredi à samedi : je dors 13h d'affilée (avec 3/4 de lexomil et toute la batterie de cachets) avec des pauses toutes les 4h pour prendre les anti douleur. Ouf ! Samedi : je compte les heures jusqu'à lundi, quand on va m'enlever les mèches. Les nouveaux médicaments font plus d'effet, mais je n'ai pas d'appétit et j'ai toujours mal aux dents. J'ai perdu 2 kg. Mon nez coule toujours, je change le pansement toutes les 2h… Nuit de samedi à dimanche : je dors 13h. Vive le lexomil. Je me réveille toutes les 4h quand même pour prendre de l'anti-douleur. Dimanche : ça va un peu mieux et j'arrive même à manger un peu.

La douleur est toujours là mais plus sourde. Je fais plein de siestes pour que le temps passe plus vite Nuit de dimanche à lundi : 12h d'affilée ! Même pas réveillée pour prendre des anti douleur. Youpi Lundi : le jour J. RV à 13h. Le chirurgien enlève les points et sort les mèches.

Je croyais qu'elles faisaient 5 cm, mais elles en font au moins 20 !!!! Ca ne fait pas mal mais la sensation est horrible, j'ai l'impression qu'on me sort le cerveau par les narines. Les mèches sont jaunes et puent, c'est une infection. Mon bourreau me donne une compresse à appuyer sur mon nez pendant 10 min et me renvoie chez moi, en me disant de me faire des lavements de nez 2 fois par jour et de me moucher.

C'était il y a 1h. Je n'ai plus mal aux yeux et presque plus mal aux dents. Je respire bien d'une narine, l'autre est bouchée, mais c'est normal paraît-il. J'ai retrouvé mon odorat : mon nez ne sent pas bon, je vais faire plein de lavages.

En résumé : Une expérience traumatisante, il faut vraiment que le jeu en vaille la chandelle. Comme m'a dit mon chirurgien : c'est un peu comme si on avait la tête en bas pendant 1 semaine. Trop drôle… Le témoignage est un peu rude, mais parfois, il vaut mieux être averti de ce qui nous attend… Bon courage à ceux qui vont y avoir droit. Pour vous rassurer, il paraît que la douleur varie selon les personnes et que certains n'ont pas mal (j'ai jamais eu de chance…).
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


202548
b
Moi aussi !
8 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Levre buccale gonflee

image

Bonjour, j'ai moi même le même problème ce n'est pas régulier 3 fois en 2 ans environs, j'ai 42 ans donc pas jeune pour répondre à une question posée précédemment pour une jeune fille (il y a quels années…) , mon médecin ne sait pas non...Lire la suite

Nuit tres mouvementee - reves et cauchemars

image

… - Et enfin, dernier rêve ( survenu vers 9h du matin ) : où là aussi j'ai été lucide du début jusqu'à la fin. Je suis dans un parc, et en face de moi se trouve une jeune femme brune ( qui semble être âgée à-peu-près du même âge que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages