Histoire vécue Santé - Maladies > Problèmes de peau > Herpès      (214 témoignages)

Préc.

Suiv.

Herpès labial et angoisse

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1427 lectures | ratingStar_51552_1ratingStar_51552_2ratingStar_51552_3ratingStar_51552_4

L'herpès est extrêmement contagieux mais plus vous allez paniquer plus vous allez vous mettre en condition pour vous le propager ailleurs !

C'est un virus que l'on attrape par contact avec le liquide contenu dans les vésicules lors de l'apparition des cloques. Cela peut être à n'importe quel endroit du corps !

A la bouche, il ne faut pas se lécher les lèvres pendant cette période mais de là à ce que quelques gouttes d'eau atteignent votre oeil après vous êtes lavé les dents, NON, il ne faut pas devenir paranoïaque !

Comme je l'ai dit au début, le facteur psychologique est très important dans l'apparition ou non de l'herpès et il faut en tenir compte !

C'est un virus qui survient lors d'une baisse immunitaire qui peut être occasionnée par une fatigue, un stress, une maladie bénigne ou grave, une contrariété, le cycle menstruel (car celui-ci peut- êre vécu comme un stress) , un manque de vitamines C, B ou A ou encore B12, un coup de soleil, etc… dès l'instant que l'on a été contaminé, ce virus réapparaîtra ou non lors d'une de ces occasions !!!

Mais l'on peut aussi très bien être porteur sans que le virus n'apparaisse jamais !!! Ou alors après seulment 23 ans comme cela a été mon cas !

En effet, j'ai été contaminé à l'âge de 6 mois !!! Par une personne (propablement mon père) qui avait un bouton de fièvre à la lèvre. Il avait l'habitude de m'embrasser à l'époque sur la tempe près de l'oeil droit !!!

Et c'est là qu'à un an, j'ai fait ma première crise, une grosse plaque de plusieurs vésicules entourant la tempe, la pommette et le dessous de l'oeil !!!

A l'époque (dans les années 60) on ne savait pas exactement ce que cela était et il n'y avait rien pour soulager comme médicament. On me crevait les cloques avec le bout d'une aiguille brûlée et on laissait sécher avec de l'alcool à 90. Le temps a passé et ma deuxième crise est apparue seulement lorsque j'avais 23 ans (premiers déboires amoureux avec mon couple ! Donc stress…).

Un jour de 14 juillet ! Sans que personne ne comprenne ce que cela était. J'ai attéri chez un médecin de garde qui a diagnostiqué un Zona Ophtalmique ! Je m'en souviendrais toujours car il m'a dit "Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas grave mais vous avez quand même des chances de perdre votre oeil !!! ".

Il n'a pas tenu compte du fait que ma mère qui était avec moi, lui a signalé que c'était bizarre que cela revienne au même endroit que la "Dartre infectée" que j'avais eu à 1 an ! Bref, un autre médecin "m'a rassurée" en diagnostiquant un herpès facial près de l'oeil. Au début des années 80 toujours pas de traitement mais une sorte de gel pour protéger la plaie. A l'époque et durant une dizaine d'année je faisais une crise tous les ans puis deux fois par an au changement de saisons. Et toujours au même endroit, pendant 8 jours, j'avais la moitié du visage déformé, des ganglions dans le cou et près de l'oreille et la nuque raide, ah, j'oubliais aussi la fièvre ! Car à cet endroit, mon herpès est sur le trajet d'un nerf important et cela fait gonfler les ganglions, il faut dire aussi que la plaque fait bien 4 cm de diamètre !

Je passe aussi l'épuisement que cela occasionne.

J'ai pris un peu de temps pour vous raconter cela car à l'heure où j'écris je viens de faire ma énième crise assez importante bien que maintenant les crises soient très espacées (ma dernière était en 2005 puis avant en 2001). Je pense que cela est dû aussi à mon hygiène de vie. Je suis végétarienne depuis environ 28 ans, j'ai fumé en tout 1 an dans ma vie quand j'avais 20 ans, je n'aime pas l'alcool, ne prend pas de médicaments allopathiques même pas un cachet d'aspirine, je me soigne le plus possible par les médecines alternatives. Pour mon herpès, j'applique un peu d'huile essentielle de Niaouli (un puissant antiviral) , il y a aussi l'huile essentielle de ravensare. Il y a pleins de traitements naturels qui existent pour l'herpès et qui évitent les traitements allopathiques assez lourds parfois. Pendant ou après une crise herpès, il est aussi fortement conseillé de consulter un osthéopathe !

Voilà mon histoire avec l'herpès, pour dire que j'ai toujours fait attention à mon oeil sans paniquer (et dans mon cas, c'est vraiment à côté !!! ) outre mesure mais en respectant des règles élémentaires d'hygiène : toujous bien se laver les mains et les ongles au savon et ne pas toucher à son herpès ! Eventuellement le protéger d'un pansement lorsque l'on dort. Eh, bien sûr, n'embrasser personne quand on est en crise… Au fait, je n'ai jamais eu d'herpès dans l'oeil !!!
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


51552
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Herpes type 1 + don

image

Je me suis aussi posée la question, étant moi même touchée par ce virus… mon médecin m'a affirmé il y a plusieurs années qu'il n'y avait pas de risque de transmission d'une mère à son bébé. Comme tu dois le savoir, l'herpes est très...Lire la suite

Babynov,on se lève!!!!

image

Pour l'herpès, il en existe 3 sortes, le labial (près de la bouche) , le digital (sur la main) et le génital (pas besoin de précision… En fait j'en ai un sur le poignet, juste sur l'os que tu pose lorsque t'écris, hyper désagréable et la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages