Histoire vécue Santé - Maladies > Problèmes de peau > Mycoses      (308 témoignages)

Préc.

Suiv.

Probiotiques pour lutter contre les mycoses

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 24385 lectures | ratingStar_51267_1ratingStar_51267_2ratingStar_51267_3ratingStar_51267_4

Bonjour !

 

En parcourant ce forum, je constate avec surprise que personne ou presque ne parle des probiotiques pour lutter contre les mycoses  ??  

 

 

"Les "probiotiques" sont des micro-organismes vivants qui, lorsqu'ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent un effet bénéfique sur la santé de l'hôte. Les probiotiques sont des bactéries ou levures, ajoutées comme compléments à certains produits alimentaires, comme les yaourts ou les céréales par exemple, et qui aident à la digestion des fibres, stimulent le système immunitaire et préviennent ou traitent la diarrhée.

 

Pour que les probiotiques aient un effet sur la santé, il faut que plusieurs conditions soient réunies :

 

    * qu'ils soient vivants (ou lyophilisés) ;

    * que les bonnes souches soient sélectionnées pour l'effet recherché (ex : dans Lactobacillus acidophilus, il existe des milliers de souches dont chacune a un effet différent) ;

    * qu'au moins 1 milliard soient ingérés par jour ;

    * que les souches aient montré leur résistance à l'acidité gastrique et à la bile ;

    * que les cures soient d'au moins 10 jours par mois.

 

Un ingrédient garantit la survie et l'efficacité des probiotiques : un prébiotique (ex : fructo-oligosaccharide) ; dans ce cas, on parle de symbiotique.

 

 

Principaux organismes probiotiques.

 

Parmi les bactéries utilisées en terme de probiotique on retrouve souvent des bactéries lactiques, hôtes naturels du microbiote intestinal de l'homme. Les probiotiques les plus étudiés appartiennent à deux familles :

 

    * "Bifidobacterium spp." plus particulièrement les espèces "Bifidobacterium bifidum" (bifidus) , "Bifidobacterium lactis", "Bifidobacterium longum", "Bifidobacterium breve",…

    * "Lactobacillus spp." plus particulièrement "Lactobacillus acidophilus", "Lactobacillus casei",…

 

Intérêt pour la santé :

 

Les probiotiques exercent un effet bénéfique sur la santé. En fonction de (s) souche (s) sélectionnée (s) , les effets sont différents et sur diverses pathologies :

 

    * les infections ORL et gastriques (effet immunostimulant) ,

    * les MICI (maladies inflammatoires chroniques de l'intestin) ,

    * les allergies et l'atopie,

    * les mycoses,

    * les diarrhées suite à un traitement antibiotique.

 

L'ingestion de probiotiques peut ainsi avoir des effets bénéfiques :

 

    * maintien d'un microbiote intestinal balancé,

    * réduction des symptômes associés à la maldigestion du lactose,

    * résistance aux micro-organismes pathogènes d'origine entérique,

    * immunomodulation.

Les rôles biologiques des probiotiques sont :

 

    * une capacité digestive accrue ;

    * des défenses intestinales améliorées ;

    * une immunité intestinale et systémique soutenue et modulée ;

    * la barrière muqueuse mise en valeur ;

    * une inflammation réduite de même qu'une sensibilité allergique réduite aux aliments.

 

(source : Wikipédia).

 

 

 

Voilà ! Les probiotiques sont disponibles sans ordonnance en pharmacie  ?:) ?  

Sous forme de gelule ou poudre (probiotiques lyophilisés) ou bien encore vivants (c'est + cher…).

 

=> probiotique specifique pour la restructuration de la flore vaginale : Lactobacilles casei Rhamnosus DD (= Doderlein ?;) ?).

Pensez juste à vérifier qu'il y en ai aussi de cette sorte dans les probio que vous prenez, quelle que soit la marque ?:) ?

 

Personnellement, je vous conseille une "cure d'attaque" en cas de mycose de 4 gélules par jours (ou l'équivalent de 8-10 milliards de probio) pendant au moins 8 jours puis ensuite 2 (3 à 5 millards) gélules pdt 1 mois. (moi j'utilise Ergyphilus, ou Bioprotus, ou Lactibiane en poudre, mais il en existe probablement d'autres aussi bien ! Chaque gélule contient + de 2 miliards de germes ! ).

 

 

N'oublions pas que notre organisme est un tout, et se contenter de traiter localement ne sert à rien la + part du temps. Un désequilibre de la flore n'est rarement QUE vaginal ?;) ?

Au meme titre que quand vous prenez un antibiotique pour telle maladie, ça ne détruit pas QUE les mauvaises bactéries à un endroit donné !! Ca détruit aussi les bonnes bactéries et un peu partout dans l'organisme… La prise de probiotiques me semble indispensable pour rééquilibrer l'ensemble de notre flore, sans quoi, mycoses, et autres troubles digestifs sont incontournables !

 

 

Attention, on constate chez certaines personnes que la prise de probiotiques peut ralentir le transit.

 

 

Lire l'article de Doctissimo sur les probiotiques : http://www.doctissimo.fr/html/nutr[...]te-age.htm

Une femme enceinte peut prendre des probiotiques ?[:krolyn]?

 

N'oublions pas !! Il faut prendre des probiotiques quand on est sous antibiotiques, afin de ne pas avoir d'effets secondaires habituels (troubles digestifs, mycoses etc…). Il faut ainsi prendre des probiotiques PENDANT le traitement antibiotique, afin de limiter la destruction de la flore intestinale et vaginale, mais également APRES le traitement pour reconstruire la flore !!!

 

 

 

******************************************

 

Maîtriser la dysbiose (déséquilibre de la flore intestinale/vaginale/anale/bucale qui entraine des troubles digestifs, des selles, mycoses.

 

Antimicrobiens naturels :

 

- Extrait Pépin Pamplemousse : sous forme liquide (pour la désinfection locale A NE JAMAIS UTILISER PUR !!!!  ?? (voir dosage en 1ere page) ou pour boire quotidiennement.

Ou sous forme de gélule pour ceux qui craignent le gout  ?[:carolie31]? et ainsi, il se déverse directement dans le système digestif.

 

- buvez du "petit lait" !!! (des fromages blanc) Non, ce n'est pas une blague ! Le petit-lait est rempli de protéines beaucoup plus facilement assimilées par l'organisme que le lait pur : la lactoferrine. Cette protéine libère au cours de la digestion un peptide fongicide bactéricide la lacroferricine qui confère un pouvoir immunoprotecteur de l'intestin et fait littéralement exploser les membranes des micro organismes qui le colonisent !

 

- l'huile de ricin (dans laquelle on trouve de l'acide undécylénique) possède également une excellente activité antifongique surtout, en association avec l'EPP.

 

- l'Huile Essentielle (HE) d'Origan (oreaganum vulgare) possède une action antifongique remarquable sur la levure CAndida Albicans (entre autres) Elle devrait constituer un des 1er choix pour traiter naturellement les dysbioses fongiques !!! Pouvoir antimicrobien, antifongique et vermicide (origanum compactum).

 

 

- HE de Thym (Thymus vulgaris) : propriétés antimicrobienne nette, antibactérienne et surtout antifongique !

 

 

- HE de Tea Tree (arbre à thé) aux propriétés antiseptiques, antibactériennes et surtout antifongiques. Produit à privilégier pour le traitement des dermatomycoses !

 

 

- Aloe vera les extraits de cette plante grasse contiennent un puissant immunostimulant. Il stimule l'activité phagocytaire (absorbe et détruit les microbes en les digérant ! ) et fongicide des 'colonisateurs' tels que Candida Albicans principalement !

 

 

 

Il est conseillé d'alterner et/ou associer ces produits tous les 10 jours (!!) Cela évite le risque de résistances.  

 

 

Autres conseils nutritionnels :

 

-- Eviter les sucres rapides aliment préféré des levures. N'hésitez pas à exclure au maximum toutes le formes de sucres simples artificiellement ajoutées : glucose, sucrose, saccharose, maltose, fructose, sirops de maïs et d'autres plantes.

On peut tolérer le miel, les fruits frais ou en jus.

 

-- Eviter l'excès de glucides une alimentation trop riche en hydrates de carbone constitue la 1ere cause de dysbiose !!!!

Respecter l'alimentation équilibrée : 40% glucides, 30% lipides, 30% protéïnes. Proscrire toute alim/ > 50%glucide ! Au delà d'une certaine quantité d'hydrates de carbones (qui varie d'un indiv à l'autre) l'excès n'est plus digéré et les restes bénéficient directement aux micro organismes qui se multiplient !! (candidas…). Donc 40% de glucides MAXI !

 

-- Eviter le manque de lipides Trop de glucides rime souvent avec pas assez de lipides (régimes qu'on s'impose au quotidien, avant l'été ?;) ?) Ce manque de lipides déprime l'immunité et contribu largement au développement de la dysbiose intestinale.

 

-- Nourri l'écosystème : ne jamais supprimer totalement les hudrates de carbones (glucides) ni les protéines !!!!!! C'est la principale cause de déséquilibre de la flore (c'est éléments sont indispensable pour nourir l'écosystème et ainsi avoir un bon système digestif)  

 

-- Exclure les aliments allergisants exemple, remplacer le lait animal par des laits végétaux (amande, riz, soja, noix, quinoa, orgeat etc).

 

 

-- attention : aux médicaments (antibiotiques évidemment, mais aussi AINS, corticoïdes et pilule contraceptive) qui agressent la muqueuse digestive) , à l'alcool, au stress, aux épices fortes.

 

 

 

*****************************************

 

Je viens de découvrir une émission radio canadienne à propos des probiotiques (réduction des douleurs, colon irritable, etc etc).

 

Ça se trouve ici : http://www.radio-canada.ca/actuali [… ] 2832.shtml.

 

Et vous l'écoutez en cliquant sur "Les précisions de Yanick Villedieu" ?http://imagesforum.doctissimo.fr/mesimages/3857667/ecouteurs.gif?

Et notamment une étude super intéressante sur les effets des probiotiques comparable à ceux de la morphine pour traiter la douleur. Et ça dure 12 minutes  

 ??

 

 

*****************************************

 

Un site internet absolument génial où vous trouverez toutes les infos archi complètes sur les probiotiques !!!

 

http://www.univ-rouen.fr/ABISS/L3C[...]/site.html

 

 

C'est, en quelque sorte, un excellent résumé (simplifié) du livre du Dr Mouton : "écosystème intestinal, santé optimale"

 

 

Bon courage à toutes, et bonne continuation  ?[:ziki13]?  

 

Sam  ?[:californialove]?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


51267
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Perseverance de pertes blanches qui demangent - contraception

image

Bonjour, Je m'adresse à vous car il y a plusieurs mois mon gynéco a détecté une mycose que j'ai tout de suite soignée. Mais depuis j'ai toujours de très fortes pertes blanches qui me démangent jusqu'à me faire mal à force de gratter, et j'ai...Lire la suite

Problemes mycoses rapports - troubles sexuels feminins

image

Si la Mycose n'est pas traitée correctement (traitement qui dure en moyenne 2 à 3semaines avec crème et ovules) (traitement suivit par LES DEUX PARTENAIRES) , la Mycose peut " disparaitre toute seule " au bout d'un moment (biensur elle ne...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages