Histoire vécue Santé - Maladies > Sommeil > Autres      (58 témoignages)

Préc.

Suiv.

La paralysie du sommeil

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 664 lectures | ratingStar_134540_1ratingStar_134540_2ratingStar_134540_3ratingStar_134540_4

La paralysie du sommeil est vécu par environ 20% des gens. En réalité, ce n'est pas un phénomène paranormal. Il s'agit d'un message nerveux envoyé par le cerveau qui bloque les neurotransmetteurs, ce qui demande à notre corps tout entier de se figer (c'est ce qui se passe au moment de l'entrée dans le sommeil paradoxal, dit profond). Concrètement, tu ne dors pas encore, ou déjà plus, mais ton corps fait comme si. Ce phénomène dit de "paralysie du sommeil" ne dure pas plus d'une ou deux minutes et est très fréquemment accompagné d'hallucination de types variés (visuels, tactiles, sonores…). Ces "erreurs" de notre corps sont favorisées par du stress, de la fatigue, et par certaines positions (notemment allongé sur le dos). C'est perturbant, et effrayant, mais se gère avec des méthodes de concentration sur la respiration. Cela n'est pas prévisible, mais n'est pas dangereux pour notre santé. Pas d'occultisme dans ce phénomène qui s'explique tout bonnement par la science. (J'ai moi-même vécu celà, d'où mes renseignements à ce sujet. En revanche, je ne suis de base pas plus cartésienne que ça sur tout ce qui concerne le paranormal…).
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


134540
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment chasser les moustiques qui empêchent de dormir ?

image

Voici ma technique perso pour me débarrasser d'eux de manière définitive! Ca demande un peu de technique mai ça marche à tous les coups! -tu te glisse sous la couette et tu éteins la lumière. -tu laisse juste la moitié de ta tete...Lire la suite

J'ai une sensation de mal-être en me réveillant

image

Je vais resumer le plus brievement possible mes experiences depuis mon enfance: -Nourrisson je convulsais. -a 18 ans jai fait ma premiere crise d'epilepsie qualifié aprés et d'aprés le medecin de "grand mal" en ce en plein cour... : ...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages