Histoire vécue Santé - Maladies > Sommeil > Insomnies      (540 témoignages)

Préc.

Suiv.

contre les somnifères... avant d'avoir des très grosses insomnies!

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1666 lectures | ratingStar_53006_1ratingStar_53006_2ratingStar_53006_3ratingStar_53006_4

Tomber de fatique après quelques nuits blanches et après tout est réglé, c'est aussi ce que croyais…

J'étais aussi très contre les somnifères… avant d'avoir des très grosses insomnies (nuits blanches à répétition) : là vraiment j'ai eu des idées noires (au bout de quelques semaines) et plus envie de vivre comme ça, impression d'être malade, d'avoir 80 ans. Je finissais même par rêver (quand je dormais ! ) que j'en avais marre de vivre épuisée et que préfèrais m'en aller… c'est dire, car je ne suis pas sujette à la dépression d'habitude.

Les insomnies sont souvent liées à un état psychologique ; il faut essayer de trouver la cause, la raison des idées obsédantes, les réveils en sursauts etc… Pour moi, l'insomnie a été déclenchée par des médicaments corticoïdes forts mais probablement liée à un choc d'il y a quelques mois (problème de santé appris). L'inconscient joue énormément.

Perso, je me fais aider par un sophrologue qui me donne quelques outils, je prends aussi beaucoup de plantes tous les jours depuis plusieurs mois (Spasmine, teintures mères homéo, tisanes, acupuncture… tout y passe). Ca m'aide à diminuer le Noctran doucement.

Je suis d'accord avec Tom, il ne faut pas jouer avec l'épuisement, car on peut se diriger vers la dépression. C'est vrai qu'il ne faut pas abuser des somn. Dès qu'il y a petit problème, mais il ne faut pas les diaboliser et dire qu'on ne se repose absolument pas en les prenant. Si c'est le cas, ce n'est peut-être pas la bonne molécule tout simplement (moi le Stilnox ne me reposait pas, je me réveillais sur les nerfs et prête à mordre ; l'impression d'avoir la tête à l'envers). J'ai demandé au médecin, il m'a changé et avec Noctran, ça été très bien, j'ai vite récupéré, pu faire du sport etc… qui permet de mieux dormir ! C'est un peu un cercle. Les médicament remettent le pied à l'étrier et après c'est à soi de bosser ; ceci dit, je ne juge pas les autres, car il y a 20% d'insomnies rebelles aux traitements cognitifs…

Bon courage à tous !
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


53006
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Marcher et parler en dormant apres choc emo - insomnie et troubles du sommeil

image

Bonsoir ! Je vais essayer d'expliquer ma situation au mieux en évitant d'écrire les mots-clés pour que mon ami dont je vais parler ne tombe pas là-dessus et se reconnaisse en faisant des recherches, excusez-moi du désagrément mais ça devient...Lire la suite

Insomnie, degringolade et cercle vicieux - insomnie et troubles du sommeil

image

Voilà déjà 4 mois que je souffre d'insomnie et la description de ce problème persistant dans ce texte risque d'être assez longue puisque j'ai passé à travers plusieurs phases différentes depuis ce trouble du sommeil. Aujourd'hui, 4 mois plus...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages