Histoire vécue Santé - Maladies > Sommeil > Insomnies      (540 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le monde qui auraiis des truc de comment ce trensformer ici!!!

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 260 lectures | ratingStar_260459_1ratingStar_260459_2ratingStar_260459_3ratingStar_260459_4
Elle fascine et intrigue depuis la nuit des temps. Aujourd'hui encore, chacun a entendu dire que la pleine lune peut rendre nerveux, colérique ou mélancolique. Que l'on dort mal ces nuits-là, que les accouchements se multiplient. Son influence s'étendrait à la pousse des cheveux, aux plantes et aux animaux… "La lune a peut-être une influence, mais nous n'avons ni statistique ni preuve." Tel est l'avis général des personnes contactées. Parce que c'est ici le règne du doute et du flou. Pascal Wagner-Egger et Vincent Joris, du département de psychologie de l'Université de Fribourg, l'ont écrit dans "L'obscure clarté de la lune : croyances et représentations" , un article paru l'an dernier dans les Cahiers internationaux de psychologie sociale : "L'approche scientifique actuelle des effets de la lune sur l'humain n'offre ni certitude ni unanimité. Tout au plus apporte-t-elle un soutien plus fort aux détracteurs des influences de la lune qu'à leurs partisans." Tout le monde n'a toutefois pas ces doutes : "La lune a des effets en maternité" , assure Marylène Gapany, infirmière-cheffe de cette unité à l'HSF, à Riaz. En précisant toutefois qu'il n'existe pas de statistiques pour le démontrer. "Ce ne sont que des impressions, mais qui sont assez fortes. La lune noire, par exemple, est un phénomène déclencheur." Tout comme les changements de pression ou les orages, ajoute-t-elle. Les effets se font aussi sentir "juste avant ou juste après la pleine lune" . Du côté des urgences, en revanche, on ne note aucune activité particulière ces nuits-là. Incertitude aussi pour les insomnies. Pneumologue à Bulle, spécialiste des troubles du sommeil, Marc-André Kubski relativise l'impact supposé de la lune : "Puisque les gens en parlent depuis si longtemps, c'est bien possible qu'il y ait une influence. Mais, si elle existe, elle reste mineure par rapport à d'autres facteurs, comme l'altitude, la lumière, le bruit. Et le travail par équipes ou de nuit, qui se généralise et qui est une catastrophe." Là encore, le Dr Kubski relève qu'à sa connaissance "aucune preuve n'a été donnée de l'influence de la lune sur le sommeil. C'est compliqué à étudier de manière objective. Il faudrait des milliers de sujets sur plusieurs mois. Et ceci pour un phénomène sur lequel nous n'avons pas de prise." "Généralisation hâtive" Pourquoi cette idée reste-t-elle si répandue ? La lumière, plus forte les nuits de pleine lune, pourrait expliquer que certains ont de la peine à s'endormir. Peut-être aussi que l'on remarque plus facilement les insomnies ces soirs-là. En parlant de "généralisation hâtive" – "quelques cas favorables suffisent à confirmer l'hypothèse" – Pascal Wagner-Egger et Vincent Joris expliquent que "le fait de constater lors d'une insomnie que la lune est pleine est plus frappant que le cas contraire" . Autre croyance répandue : la pleine lune agit sur le psychisme, parfois jusqu'au délire. "On dit souvent qu'elle rend les gens fous, sourit Graziella Giacometti Bickel, directrice médicale de l'Hôpital psychiatrique de Marsens. Alors qu'à ma connaissance et selon mon expérience, elle n'a pas d'effet." Pas de pic d'admissions ces soirs-là à Marsens, ni d'excitation particulière parmi les patients. "Mais il faudrait tenir des statistiques pour être sûr." Facteur secondaire. Même sourire du côté de Stéphane Perrottet, directeur de Clos-Fleuri, institution pour handicapés, personnes particulièrement sensibles à la lune, dit-on : "Je ne pourrais pas être catégorique sur l'absence d'influence, mais ce n'est en tout cas pas un problème pour nous. Les résidents semblent surtout excités quand nous allons à Globull, au Comptoir ou à un concert d'Alain Morisod…" Là encore, si impact il y a, il reste très accessoire. "Je pense que la lune peut avoir un effet, poursuit Stéphane Perrottet, mais pas davantage que pour les bien-portants. On constate aussi une influence de la pression atmosphérique, quand le temps est orageux, par exemple." Pas non plus de recrudescence de violence ou de crimes lors de ces fameuses nuits de pleine lune. Du moins à en croire l'attaché de presse de la Police cantonale, Hans Maradan. "Il y a toujours plusieurs facteurs et rien ne nous montre que la pleine lune ait un effet sur la violence ou les bagarres." Avant de préciser : "Nous n'avons pas de statistiques là-dessus." Parole aux statistiques. Des statistiques, Raphaële Lasserre, psychologue et assistante à l'Institut de criminologie et de droit pénal de Lausanne en a étudié : pour un colloque organisé en 2003 par la Société vaudoise des sciences naturelles, elle s'est penchée sur les chiffres des vingt dernières années dans les cantons de Neuchâtel, Fribourg, Vaud et Valais. Pour les homicides, tentatives d'homicides et suicides, elle a bien constaté un pic en chiffres absolus au moment de la pleine lune. Mais il n'est pas suffisamment significatif et pourrait aussi bien s'expliquer par le hasard. Sa conclusion : "La lune n'y est pour rien." En revanche, la pleine lune aurait une influence sur le nombre de cambriolages : la plus forte luminosité facilite la tâche des monte-en-l'air… "La lune fascinera toujours et tant mieux s'il reste une part de mystère" , conclut Stéphane Perrottet. Dans une société où l'on voudrait tout expliquer, le fait que la science ne parvienne pas à offrir de certitude ajoute peut-être à cette fascination. D'ailleurs, elle n'explique pas non plus une des influences indéniables de la lune, celle sur les poètes et les rêveurs. A l'image de Verlaine, dont la chanson se mêle "au calme clair de lune triste et beau / Qui fait rêver les oiseaux dans les arbres / Et sangloter d'extase les jets d'eau, / Les grands jets d'eau sveltes parmi les marbres." Des plantes aux cheveux. Comme pour les influences humaines, les effets de la lune sur les plantes semblent connus de longue date, mais restent à prouver. "Je suis persuadé que la lune a une influence, mais nous n'en tenons pas compte et nous avons une exploitation très satisfaisante" , relève par exemple Pierre-André Fracheboud, chef de l'exploitation maraîchaire et horticole de l'Institut de Grangeneuve. "Serait-elle meilleure si nous prenions la lune en considération ? Poursuit-il. Dans une culture professionnelle, on ne peut pas se permettre d'attendre de semer si la météo est favorable, sous prétexte que ce n'est pas le bon moment selon le calendrier lunaire. Pour nous, beaucoup d'autres critères paraissent plus importants." Parmi les innombrables vertus ou vices que la tradition prête à la lune, il en est une qui, selon certains spécialistes, s'apparente à une réminiscence du mythe du loup-garou : elle favoriserait la pousse des cheveux et des ongles. Les cheveux coupés en lune croissante repousseront plus vite, dit-on parfois. "C'est quelque chose dont tiennent surtout compte les personnes restées proches de la terre, remarque Alexandra Rody-Geinoz, propriétaire d'A l'ex Coiffure, à Bulle. Souvent elles regardent les cycles de la lune pour les cultures et aussi pour les cheveux." Effets sur les animaux. Alexandra Rody-Geinoz ne rejette pas l'idée d'une influence : "Je n'ai jamais eu l'occasion de réaliser des tests, mais ceux qui l'ont fait disent que c'est concluant. Certaines clientes expliquent par exemple qu'elles arrivent mieux à se coiffer si elles tiennent compte de la lune." L'influence de la lune sur les marées, elle, est aujourd'hui reconnue et démontrée. Ce qui a des implications sur les animaux vivant dans les zones de marée, comme les oiseaux se nourrissant d'invertébrés logés dans le sable. Lors d'un colloque de l'Union vaudoise des sociétés scientifiques, fin 2003, Philipp Heeb, biologiste de l'Université de Lausanne, a relevé que lors de nuits de pleine lune, qui sont plus illuminées, certaines espèces ont des réactions différentes. Des chercheurs ont ainsi constaté que les grues, par exemple, rentrent au nid plus tard à la pleine lune. De même, la luminosité, favorisant la capture, modifierait le comportement de certains prédateurs et des proies. Il semblerait même que chiens, chevaux, chats et rats mordent davantage les nuits de pleine lune. Pas de quoi lever tous les mystères, ni faire taire les légendes…
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


260459
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Marcher et parler en dormant apres choc emo - insomnie et troubles du sommeil

image

Bonsoir ! Je vais essayer d'expliquer ma situation au mieux en évitant d'écrire les mots-clés pour que mon ami dont je vais parler ne tombe pas là-dessus et se reconnaisse en faisant des recherches, excusez-moi du désagrément mais ça devient...Lire la suite

Insomnie, degringolade et cercle vicieux - insomnie et troubles du sommeil

image

Voilà déjà 4 mois que je souffre d'insomnie et la description de ce problème persistant dans ce texte risque d'être assez longue puisque j'ai passé à travers plusieurs phases différentes depuis ce trouble du sommeil. Aujourd'hui, 4 mois plus...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages