Histoire vécue Santé - Maladies > Sommeil > Insomnies      (540 témoignages)

Préc.

Suiv.

Optimisation de mon sommeil

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 453 lectures | ratingStar_82991_1ratingStar_82991_2ratingStar_82991_3ratingStar_82991_4

A vrai dire, aujourd'hui, mon problème n'est plus un problème d'endormissement. Même si à une époque, je souffrais de cela, ça va mieux à présent grâce à un mode de vie plus équilibré (alimentation, plus d'excitants après une certaine heure, sport, yoga, relaxation, etc. Mais sans médicaments).

Ce que je recherche aujourd"hui, c'est ce que l'on peut appeler un "sommeil optimal". C'est à dire un sommeil de très grande qualité, très très réparateur, et qui donne des réveils dynamiques, plein d'énergie qui donnent envie "d'abattre des montagnes". Je ne sais pas si parmi vous certains l'ont déjà vécu ou expérimenté. Si ce n'est pas le cas, je vous plains… autant que moi qui ne l'ai expérimenté que 6 ou 7 fois dans toute ma vie.

Pour l'avoir expérimenté donc (6 ou 7 fois) et pour avoir fait quelques recherches sur le sujet, j'ai appris que le sommeil était divisé en plusieurs phases et que la phase la plus importante, celle qui donne au sommeil ses facultés réparatrices, est la phase dite de "sommeil profond". Sans sommeil profond, pas de sommeil réparateur !

Des tas de gens (dont moi) dorment toutes les nuits sans passer par la phase "sommeil profond" ce qui est très mauvais pour la santé et l'équilibre et (encore plus important !!! ) la croissance des enfants. Personnellement, j'estime qu'au 21ème siècle, tout le monde devrait avoir le droit et les moyens de dormir d'un sommeil réparateur toutes les nuits. Que fait la science… ?

J'ai également appris que, curieusement, les somnifères et tous les médicaments de ce genre, favorisent l'endormissement mais empêchent l'accès au "sommeil profond". Ce qui à la longue peut s'avérer désastreux pour la santé.

J'ai appris encore que certaines personnes, comme les navigateurs solitaires qui traversent seuls les océans, connaissaient des techniques qui leur permettaient de dormir très peu de temps mais toujours d'un sommeil très réparateur, donc sommeil profond.

Mon problème, en résumé, est que j'ai beau cherché à reproduire les circonstances qui m'ont permis de dormir d'un sommeil réparateur (6 ou 7 fois donc) , je n'y parviens plus. Mon sommeil reste très léger et de très mauvaise qualité. Cela reste une énigme pour moi.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


82991
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Marcher et parler en dormant apres choc emo - insomnie et troubles du sommeil

image

Bonsoir ! Je vais essayer d'expliquer ma situation au mieux en évitant d'écrire les mots-clés pour que mon ami dont je vais parler ne tombe pas là-dessus et se reconnaisse en faisant des recherches, excusez-moi du désagrément mais ça devient...Lire la suite

Insomnie, degringolade et cercle vicieux - insomnie et troubles du sommeil

image

Voilà déjà 4 mois que je souffre d'insomnie et la description de ce problème persistant dans ce texte risque d'être assez longue puisque j'ai passé à travers plusieurs phases différentes depuis ce trouble du sommeil. Aujourd'hui, 4 mois plus...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages