Histoire vécue Santé - Maladies > Sommeil > Insomnies      (540 témoignages)

Préc.

Suiv.

Suis-je aphasique à 24 ans ?

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1052 lectures | ratingStar_202550_1ratingStar_202550_2ratingStar_202550_3ratingStar_202550_4

Je suis un jeune homme de 24 ans et je souffre depuis quelques années d'un problème récurrent, à savoir certaines difficultés pour m'exprimer. En effet, je me retrouve souvent confronté à la situation de vouloir exprimer une idée mais ne peux au final la décrire aussi clairement que je le voudrais en raison de la perte de mots : j'ai régulièrement des difficultés à trouver spontanément le mot recherché alors que ledit mot va sortir tout à fait naturellement dans une autre situation ; je ne sais pas alors si le problème est d'origine fonctionnelle mais il semblerait que ce soit "l'accès" au mot dans ma tête qui fasse défaut. Je suis timide de nature, un peu stressé aussi mais sans que ce soit pour autant maladif. Je parviens à être à l'aise avec une personne rencontrée récemment après avoir échangé quelques discussions avec cette dernière. J'aime le contact avec les autres et l'enrichissement que ça procure, je suis d'origine française et étudie actuellement au Québec dans le but de voyager et de m'ouvrir sur le monde, mais me retrouve souvent rebuté dans cette démarche en raison de ce problème récurrent. De même, ce problème de mot qui m'échappe peut aussi bien intervenir dans le cadre d'une discussion avec une personne tout juste rencontrée qu'avec une personne que je connais de très longue date. C'est pourquoi je ne suis pas certain que le souci vienne forcément d'un problème de confiance en moi (même si j'aimerais davantage la travailler) puisque j'éprouve également les mêmes difficultés à l'écrit. J'ai un vocabulaire assez riche mais éprouve donc des difficultés à puiser dedans, j'aime écrire dans l'objectif de convaincre mais je prend souvent des instants de réflexions plus ou moins long en milieu de phrase pour trouver le mot recherché, lequel se trouvant parfois être un mot de tous les jours et absolument pas élaboré. Dernier point, au niveau de ma santé, qui je pense peut jouer un rôle plus ou moins important dans ma situation : depuis plusieurs années je suis très souvent fatigué, éprouve des vertiges, fais des insomnies et dors très mal sans que je ne sache pourquoi. Un médecin que je suis allé voir il y a quelques années m'a alors parlé de dépression, comme on en parle souvent quand ce genre de symptômes se présentent ; je me suis alors retrouvé sous anti-dépresseurs à 17 ans et ce durant une période de quelques mois, n'ayant pourtant moi-même pas la conviction de souffrir de cette maladie. Paraît-il que les personnes dépressives ne s'en rendent pas compte d'elles-mêmes, et pourtant je ne me sens absolument pas malheureux : j'aime la vie, j'aime le monde (quand on y voit les bons cotés) , j'aime ce que j'étudie, ce que je suis capable de faire de mes mains et j'aime mes proches. C'est pourquoi au final je ne suis même pas retourné voir un médecin pour ce problème d'expression difficile et de fatigue chronique depuis lors, voyant venir gros comme une maison la pensée se présenter à l'esprit de ledit médecin à l'écoute de mes symptômes : "Tiens donc, un jeune dépressif." Bref, ma question se réfère au sujet-même de ce topic, à savoir : suis-je aphasique ? Existe t-il pour cela des techniques de "dépistage"? Cela se guérit-il ? Ou alors existe-il une certaine forme de "rééducation" à ce sujet ? Voilà des questions auxquelles je n'ai su apporter de répondes jusqu'alors. Mais bref, Je vous raconte tout ça dans le but de recueillir des commentaires de personnes qui connaitraient le sujet, peut-être en souffrent aussi, et ce afin de pouvoir venir en aide à moi-même ainsi qu'à d'autres personnes qui pourraient se trouver dans la même situation inconfortable que moi.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


202550
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Marcher et parler en dormant apres choc emo - insomnie et troubles du sommeil

image

Bonsoir ! Je vais essayer d'expliquer ma situation au mieux en évitant d'écrire les mots-clés pour que mon ami dont je vais parler ne tombe pas là-dessus et se reconnaisse en faisant des recherches, excusez-moi du désagrément mais ça devient...Lire la suite

Insomnie, degringolade et cercle vicieux - insomnie et troubles du sommeil

image

Voilà déjà 4 mois que je souffre d'insomnie et la description de ce problème persistant dans ce texte risque d'être assez longue puisque j'ai passé à travers plusieurs phases différentes depuis ce trouble du sommeil. Aujourd'hui, 4 mois plus...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages