Histoire vécue Santé - Maladies > Sommeil > Troubles du sommeil      (92 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je prends du Lithium et du Rivotril pour mon trouble du sommeil

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 1220 lectures | ratingStar_249584_1ratingStar_249584_2ratingStar_249584_3ratingStar_249584_4
Il est vrai que le Lithium est habituellement prescrit dans le cas de troubles caractériels (agressivité, irritabilité,...) mais çà marche "parfois" aussi sur les troubles du sommeil. En ce qui me concerne et associant plusieurs choses, je ne peux t'affirmer que le Lithium ait sur moi un effet bénéfique mais je le prends par habitude et à défaut d'autre chose ! En ce qui concerne le Rivotryl, je suis toujours à 18 gttes mais mes nuits restent fragiles et puis, j'ai le sentiment de ne pas dormir profondément, "complètement" comme si ma pensée était encore active. Bref, çà n'est pas la panacée mais je le savais... A propos de l'insomnie sévère et des vrais troubles du sommeil, je m'étonne toujours de l'attitude médicale qui persiste à prescrire à forte dose ce qu'ils savent être un poison. Allons allons, cessons de délirer ! comment ce corps médical, ce "commerce", si juteux, pourrait-il prescrire autre chose ? Ceci étant, la recherche a du pain sur la planche car les cas d'insomnie et surtout, les causes, sont si différentes et si compliquées à analyser et à comprendre, que j'ai le sentiment d'un renoncement de leur part. Ne penses-tu pas que la pollution, les problèmes environnementaux d'une façon générale (les ondes émises par les tél. portables, le wifi, les ordinateurs,... ... ...) sont en partie responsables de ces perturbations ? Personnellement, je suis très réactive aux ondes électro-magnétiques et pour cette raison, notre chambre est dépourvue de tout magnétisme (apparent en tout cas); même le réveil est dépourvu de l'affichage digitale ! Je suis peut-être un peu excessive mais aussi très sensorielle et très intuitive et lorsque je ressens une chose comme étant nocive, je me trompe rarement. Anne-Catherine, j'admire ton courage et ta volonté face à la maladie de ton mari. J'ai vécu 12 ans avec un homme maniaco-dépressif ; c'était une relation difficile et destructrice avec, entre nous, une mère (la sienne) castatrice et très possessive, qui refusait d'admettre et de voir. J'ose espérer que la relation que tu vis avec ton mari - quand bien même est-elle entachée de cette maladie - reste une relation pleine d'amour, avec de beaux souvenirs, des enfants et petits-enfants peut-être (çà aide) et une capacité à relativiser les choses (çà aide aussi) : il faut se dire qu'ailleurs, quelquefois, c'est encore plus dur !... Aujourd'hui, je suis très fatiguée car ma nuit a été blanche (env. 1 h de sommeil)mais j'essaie de positiver en me disant que la nuit prochaine sera meilleure !
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


249584
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Medicaments qui "boostent" ? - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Bonjour à tous ! Avec mon copain, et d'après les toubibs, nous somatisons ! Nous sommes assez déprimés, mais avec cependant l'envie de faire des choses (sortir, voyager, ce sont nos AD à nous ! ) cependant si la tête est motivée, le corps ne...Lire la suite

Convocation au bureau de police et "maladie mentale"

image

Bonjour, J'ai reçu hier 12/03/2013, une convocation du bureau de police (hors mon quartier, à l'autre bout de ma ville) pour "affaire me concernant"et m'invitant à m'y rendre le 14/03/2013 à 14H00, j'ai de suite appelé le bureau de police et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages