Histoire vécue Santé - Maladies > Spasmophilie - Tétanie      (244 témoignages)

Préc.

Suiv.

Crise de tremblements, comment s'en débarrasser

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2244 lectures | ratingStar_67692_1ratingStar_67692_2ratingStar_67692_3ratingStar_67692_4

Beaucoup de gens souffrent de cette maladie. Elle est apparue il y a moins de 2 ans alors que j'étais étudiante et très stressée (mauvaise ambiance entre les professeurs, beaucoup de pression pour les résultats, moquerie de mes prof car je rougissais facilement…).

J'ai immédiatement consulté un médecin qui m'a prescris des beta-bloquants, efficaces, mais qu'on ne peux pas prendre à vie ! J'ai poirotté 6 mois pour enfin avoir un RDV chez un psychiatre pour une psychothérapie mais ça n'a rien donné. Je faisait beaucoup d'efforts mais ce médecin ne m'aidait pas vraiment et me disait que le réponse était en moi, que je n'avais plus qu'à la trouver. Entre temps, j'ai tout essayé : homéopathie, magnésium, sophrologie, acupunture qui soulage beaucoup mais ne traite pas la cause).

Je fais un métier de soin, manuel donc dans le paramédical. Je suis très habile de mes mains mais ça devenait dangereux quand je tremblais.

J'ai réussi mes examens avec succès, merci aux beta-bloquants qui mont permis de maffirmer, davoir confiance en moi pour mes écrits, pratiques et surtout oraux (j'ai eu 17/20 et je nai pas du tout paniqué contrairement à dhabitude).

J'ai essayé de me débarrasser de ce médicament petit à petit, javais sérieusement réduit la dose à une dose mini mais suite à de gros soucis ds mon emploi (harcèlement moral, menaces, mise en cause de la qualité de mon travail) j'ai replongé dans ce besoin de medicaments. Cette épreuve ma beaucoup fait perdre confiance en moi, meme si on ma rassuré sur mes competences reconnues par tous.

Il y a 3 mois j'ai du suivre mon ami à létranger pour un an et j'ai donc entrepris des études par correspondance. Mais je me rends compte que ce tremblement persiste et apparaît ds plus en plus de situations idiotes : payer à la caisse du supermarché, remplir un formulaire ds une administration devant le guichet, prendre la parole en public, aller chez le coiffeur (eh oui se regarder ds la glace et imaginer le pire je connais). Mais toutes ces situations jessaie de ne pas les éviter, je me force à les affronter. Parfois je réussi et ça me redonne le moral, parfois jéchoue lamentablement et jéclate en sanglot. Jessaie de garder le moral et surtout : ne pas éviter les situations dt j'ai peur.

J'ai qqes petits trucs : jessaie de ne pas focaliser sur mes mains (je me concentre sur une plante, les nuages, un jouet dans une salle dattente nimporte quoi) , je me répète tu peux le faire, tes géniale, tu vas y arriver, je me tiens droite, jessaie de faire la fille sûre delle et surtout jessaie de contrôler ma respiration. Quand je suis vraiment tentée déviter une situation je laffronte avec un (e) ami (e) car ça me donne confiance en moi.

Ca parait facile comme ça mais cest très difficile, jessaie de garder espoir car je ne veux pas que ça me pourisse la vie. Je veux vraiment tout faire pour men débarrasser !!
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


67692
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Au secours, je perd mes cheveux, que dois-je faire? - calvitie et perte de cheveux

image

Bonjour ! Gros sujet d'inquiétude ! J'ai toujours eu tendance à en perdre en arrivant en hiver, mais là, ça devient vraiment trop ! J'ai perdu la moitié de ma masse, et c'est un comble, avant j'avais les cheveux très courts et ça fait 1 an que...Lire la suite

A cause de l'arret du seroplex ? - antidepresseurs, anxiolytiques

image

J'ai toujours eu une santé psychologique assez fragile. Les idées noires s'agrippent à moi assez facilement. Crises d'angoisse, spasmo, tétanie, grosses carences en magnésium qui n'aident pas… Je n'ai pourtant pas connu de gros traumatismes,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages