Histoire vécue Santé - Maladies > Spasmophilie - Tétanie      (244 témoignages)

Préc.

Suiv.

La spasmophilie, une affaire de famille

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo 55 ans
Mail  
| 786 lectures | ratingStar_150274_1ratingStar_150274_2ratingStar_150274_3ratingStar_150274_4

Mes spasmes continuent, malgré que je me sente très bien (j'ai l'impression qu'une fois que ça s'est déclanché, le mécanisme reste "bloqué"). Je parle de problèmes constitutionnels, car la spasmophilie est presque toujours une affaire de famille ! Il est très fréquent de retrouver plusieurs membres d'une même famille atteints (c'est ce qui est dit dans les livres que je vous ai conseillés) ;ils disent aussi que le spasmophile est très conscient de son état, et veut absolument s'en sortir (au contraire des déprimés, qui s'enfoncent dans leurs problèmes sans y voir de solution). Les pistes actuelles parlent d'un problème dans la perméabilité des membranes cellulaires (là où se font les échanges cellulaires, notamment ceux du calcium et du magnésium). Les échanges seraient perturbés (mauvaise distribution du calcium et du magnésum) ,ce qui créerait des problèmes dans la contraction, des genres de "courts-circuits" (les muscles ont besoin de ces 2 éléments) et expliquerait le caractère presque toujours héréditaire de la spasmophilie (on transmettrait, en quelque sorte, le défaut des membranes à sa descendance). Je pense que l'injection de calcium par voie intraveineuse est à surveiller en cas de choc hypercalcémique (néfaste pour les reins). Je n'ai eu autrefois aucun problème, les médecins injectent très lentement et surveillent.Allez sur Google et tapez : "injection de gluconate de calcium lavoisier".Cliquer sur la page de leur site, et lisez le paragraphe intitulé : "mises en garde et précautions particulières". Je vais vous mettre quelques sites avec des aliments riches en calcium (personellement, j'ai passé presque 15 ans de ma vie, du sevrage à l'adolescence, pratiquement sans aucun produit laitier (mes parents travaillaient à l'époque dans différents pays étrangers du tiers monde : pas de produits laitiers dans les petits bleds à l'époque (années 50) ,et en plus, je ne supportais pas le lait ; ça ne m'a pas empêchée de grandir (1,73m, ce qui était très grand à l'époque, pour une femme) et d'avoir une constitution robuste et une bonne santé.En ce moment, je ne prends plus aucun produit laitier (sous quelle forme que ce soit) ni aucune céréale, et je me sens bien plus légère.Je mange des aliments très riches en calcium : petit déjeûner : un müssli sans céréales, fait de : joghurt de soja 3 grosses cuillerées de graines de lin broyées (pour les acides gras essentiels oméga 3) fruit frais fruits secs (figues et pruneaux secs) plusieurs cuillerées à café de poudre d'amandes (=bourrées de calcium : 250mg pour 100g ! ) miel d'apiculteur.Avec ça, je mange une petite tartine de pain-cake 100% sarrasin (fait maison) ,avec une petite tranche de jambon cru (fumé ou non) ,et un peu de confiture-maison qui contient très peu de sucre avec le pain. Le midi : une crudité avec oléagineux (par exemple : une salade de mâche bourrée de cernaux de noix, ou d'amandes) ,une viande ou un poisson cuisiné aux légumes pommes-de-terres, ou riz, et fruits frais (toujours) comme dessert.Le soir, même topo, mais avec d'autres recettes (par exemple : soupe de légumes maison une grosse assiette de salade (ou crudités) avec des noix (ou noix et amandes au dessert (avec 1 fruit frais) ,pour ceux qui ne les aiment pas dans la salade) ,des tranches de saumon fumé arrosées de jus de citron avec du pain au sarrasin, et des fruits ; ça me convient très bien.Voici les sites avec les aliments contenant du calcium : http://www.gov.mb.ca/agriculture/homeec/cbd04s01.fr.htmlwww.centre-evian.com/fondDoc/cristal/pdf/Lithnut2.pdffr.wikipedia.org/wiki/teneur_en_calcium_des_aliments
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


150274
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Au secours, je perd mes cheveux, que dois-je faire? - calvitie et perte de cheveux

image

Bonjour ! Gros sujet d'inquiétude ! J'ai toujours eu tendance à en perdre en arrivant en hiver, mais là, ça devient vraiment trop ! J'ai perdu la moitié de ma masse, et c'est un comble, avant j'avais les cheveux très courts et ça fait 1 an que...Lire la suite

A cause de l'arret du seroplex ? - antidepresseurs, anxiolytiques

image

J'ai toujours eu une santé psychologique assez fragile. Les idées noires s'agrippent à moi assez facilement. Crises d'angoisse, spasmo, tétanie, grosses carences en magnésium qui n'aident pas… Je n'ai pourtant pas connu de gros traumatismes,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages