Histoire vécue Santé - Maladies > Thyroïde et problèmes endocriniens      (756 témoignages)

Préc.

Suiv.

de nombreux troubles ont conduit mon père en dépression

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 3678 lectures | ratingStar_20634_1ratingStar_20634_2ratingStar_20634_3ratingStar_20634_4

Bonjour a toutes et a toutes,

J'ai 27 ans, et voila prés de 6 ans que mon père est diagnostiqué maniaco dépressif avec des problèmes de Thyroïde (Basedow).

Ayant toujours connu mon père avec de nombreux sauts d'humeur, qui le rendait bien souvent colérique et excessif, aujourd'hui avec le temps et une meilleure connaissance des troubles que peuvent causer un dérèglement de la thyroïde, ma famille et moi nous interrogeons sur la véracité d'un réel problème de maniaco dépression.

Pour resituer les premiers troubles qui ont amené mon père a être hospitalisé et suivi médicalement, il faut remonter 6 ans en arrière (a 51 ans).

Ce dernier avait déjà quelques troubles du sommeil, et se plaignait de douleurs musculaires, notamment aux bras.

Suite a un problème de niveau professionnel, bassesses d'un patron qui lui avait promis la dorection a son depart en retraite, et qui a fait un appel d'offre dans son dos, véritable choc dans la vie d'un homme, ce dernier a fait un malaise, et quelques jours plus tard c'est fait hospitaliser de lui-même, sur les mauvais conseils de notre médecin de famille qui avait diagnostiqué une maladie de Lyme…

On lui fait donc des analyses de sang qui s'avèrent négatives, et une ponction lombaire qui elle, révèle des traces de la maladie du tique, mais vraiment infimes…

Et on a jamais pu en reconnaître la veracité du diagnostic d'ailleurs…

Après deux jours d'hospitalisation, ce fût pour nous tous notre premier choc, en découvrant notre père après seulement 3 ou 4 jours a l'hôpital, méconnaissable physiquement (perte de poids trés importante, yeux exorbités) , mais aussi empreint à des bouffées délirantes, lors des quels il était incohérent, hyper excité, et coupé des de la realité…

Il ne dormait pas depuis plusieurs jours, et nous pensons que les médecins n'ont pas réagis à temps, au moment où ils auraient dû le faire dormir par prise de médicaments, et ainsi eviter la fatigue et l'hyper activité de son cerveau qui comme il le disait etait trop stimulé, sans aucun moment de répit …

De notre petit hôpital de campagne, il fût transféré à Nancy, où son état psychologique ne s'arrangea pas et ne dormant toujours pas, et présentant des troubles psychologiques de part son incohérence, son hyperactivité, il fût retransferé vers un hôpital psychiatrique a quelques kilomètres de chez nous.

Hospitalisé dans un service de malades lourds (pas de dépressifs mais de déficients mentaux profonds) , nous avons petit a petit était aiguillés vers la maniaco dépression, que nous connaissions un peu étant donné que la soeur jumelle de mon père en était elle-même atteint.

Après deux années de suivi médicale, et de traitement inefficace qui le faisait replonger dans des phases maniaques (mégalomanie, délires de grandeur politique et d'autres idées autant nobles soient elles…) mais aussi dépressives, ce que l'on appelle aussi "troubles bipolaires", et c'est suite a des analyses médicales, qu'on lui trouva aussi des problèmes à la Thyroïde.

Qui bizarement a quelques ressemblances symptomatiques avec la maniaco-depression (trouble du sommeil et visuel, douleurs musculaires, bipolarité,…).

Il avait alors tous les symptômes de Basedow : yeux gonflés, cloître, variation de poids rapide,…

Durant prés de 4 ans, son traitement c'est avéré instable, et son état était de même.

A ceci s'ajoute, pour moi, un mauvais suivi des médecins, qui se sont succédés, et qui changeaient de méthode et traitement a chaque fois, jusqu'a ce que celui ci semble équilibré, réduisant les période de rechute a une a deux fois dans l'année.

A l'heure actuelle, il prend toujours un traitement de Levothyrox (137.5µg) , son état semble stabilisé, mais après une hospitalisation (anesthésie générale) il y a quelques semaines,, les interactions de son traitement pour la maniaco depression (peut être aussi celui de son traitement pour la Thyroide) , et de l'anesthésiant, ont redeclenchés une nouvelle phase maniaco dépressive.

D'où, notre interrogation : Y'a t'il d'autres malades de la Thyroide qui ont connu ce genre de probleme ?

Avez vous déjà eu des "bouffées délirantes", ou vous ne maîtrisiez plus rien ?

Avez vous trouvez un équilibre entre ces deux maladies ?

Avez vous de bonnes adresses de centres et médecins compétents et efficaces dans ce genre de diagnostic ?

De notre coté, après multiples diagnostics, et échec de la médecine, nous avons des doutes sur l'origine de sa maniaco-dépression, qui est apparu en même temps que ses problèmes de thyroïde, malgré la maladie averée de sa soeur (jumelle) , qui elle avait vu sa maladie se déclarer beaucoup plus tot (30 ans).

Je dois dire, que moi-même ayant déjà ressenti des symptômes qui me font penser à des problèmes de thyroïde (sudation excessive, même après une douche, moiteur des mains quasi permanente depuis beaucoup d'années, douleurs à la glotte qui revient de temps en temps, troubles digestifs occasionnels : Colites, diharées,…) , je me pose.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


20634
b
Moi aussi !
20 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La course a la cigogne pour 2013 deja 3+++++!

image

Bonjour ! Oh Elo zut pour le veau ! Vous avez mangé quoi du coup ? Beaucoup de neige chez toi ? Charlène, je comprends que ça t'avait pas manqué le laboratoire ! Ici j'ai appelé gygy pour le bilan hormonal et mon histoire de tsh, j'ai eu la...Lire la suite

Perte de cheveux : mes solutions - calvitie et perte de cheveux

image

Je tiens à vous apporter mon expérience pour enrayer une maudite chute de cheveux. En premier, il est indispensable de connaître rapidement les CAUSES de cette chute : - hormonal ? > Rdv gynéco + analyses dont thyroïde. - psychologiques ? (suite...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages