Histoire vécue Santé - Maladies > Thyroïde et problèmes endocriniens      (756 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai pris l'Androcur pendant des années

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 3977 lectures | ratingStar_38672_1ratingStar_38672_2ratingStar_38672_3ratingStar_38672_4

J'ai pris Androcur il y a de nombreuses années pour le même problème. Et très rapidement (quelques mois) l'effet était extraordinaire. Mon problème disparaissant totalement.

Je l'arrêtais tout de même au bout d'un moment parce que c'est un médicament et que j'ai une méfiance instinctive envers toutes ces substances chimiques qui agressent forcément notre système. Bref…

À chaque fois que mon problème me paraissait trop pesant je reprenais Androcur, toujours avec le même succès.

Il y a maintenant 11 ans j'ai eu un enfant. À la suite de cette maternité mon problème de pilosité a diminué de lui-même durant environ deux ou trois ans puis il a complètement disparu. J'étais au paradis.

Ça a duré environ six ans.

Entre temps je suis rentrée dans une relation sentimentale très éprouvante. Quand tout ça a commencé à devenir invivable, quand je me suis sentie tomber, je me suis mise à perdre mes cheveux de façon inquiétante. Et très progressivement mon problème pileux a resurgi.

Je fais le lien.

J'ai couru voir un endocrinologue pour qu'il me represcrive Androcur. Je l'ai pris pendant 1 1/2 an sans constater aucun effet. J'ai arrêté en avril dernier.

Mon endocrinologue m'a dit évasivement qu'il y avait des gens sur lesquels ça faisait moins d'effet. Quand je lui ai mentionné que c'était autrefois très efficace sur moi il a avancé que peut-être alors le médicament me faisait de l'effet quand même et que je m'en rendrais compte quand j'arrêterais et que mon problème empirerait.

Encourageant…

Il m'a fait peur mais j'ai tenu bon. Pour l'instant je n'ai rien constaté de pire ni de mieux.

Ce sont mes observations. Je suis de plus en plus confrontée à l'insuffisance médicale. Mais n'oublie pas que de nos jours les études médicales sont accessibles à tous. Les médecins ne sont pas tous des chercheurs, loin de là. Ce sont des gens comme les autres qui ont étudié dans un domaine que nous-même n'avons pas étudié. Ils peuvent te resortir ce qu'on leur a appris mais tout ça est limité.

Il ne faut pas faire aveuglément confiance à un médecin sous prétexte qu'il est médecin. Lui a l'avantage de certaines connaissances que tu n'as pas acquises et toi tu as celui d'être témoin au premier rang de ce que tu subis. Le médecin est au mieux un associé.

Le mien a déjà parlé d'autres possibilités ; même s'il me laisse peu d'espoir (Androcur serait le "must").

Je ne crois pas replonger. En tout cas pas tout de suite.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


38672
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La course a la cigogne pour 2013 deja 3+++++!

image

Bonjour ! Oh Elo zut pour le veau ! Vous avez mangé quoi du coup ? Beaucoup de neige chez toi ? Charlène, je comprends que ça t'avait pas manqué le laboratoire ! Ici j'ai appelé gygy pour le bilan hormonal et mon histoire de tsh, j'ai eu la...Lire la suite

Perte de cheveux : mes solutions - calvitie et perte de cheveux

image

Je tiens à vous apporter mon expérience pour enrayer une maudite chute de cheveux. En premier, il est indispensable de connaître rapidement les CAUSES de cette chute : - hormonal ? > Rdv gynéco + analyses dont thyroïde. - psychologiques ? (suite...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages