Histoire vécue Santé - Maladies > Thyroïde et problèmes endocriniens      (756 témoignages)

Préc.

Suiv.

je ne prends plus le syntroide

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 11103 lectures | ratingStar_78485_1ratingStar_78485_2ratingStar_78485_3ratingStar_78485_4

Je ne prend plus le syntroide, souviens toi le médecin me la arreter par téléphone. Quand je l'ai appeller pour lui dire (au bout de 4 semaines de syntroide) que tout les symptomes revenait et il ma dit arrette tout de suite le syntroide et prend 1 de plus (propranolol). Alors il ma encore rappeller au bout de 2 semaines pour me demander comment ça allait, je lui ai dit que c'était merveilleux que j'allais comme avant tout c'est problemes. Maintenant cela va faire 4 semaines que je ne prend plus le syntroide et tout va bien, alors je crois que je ne prendrais plus le syntroide. Aussi lors de sont 2e appel il m'avait envoyer passer des prises de sang et me lisait les analyses, qui était encore a ce moment la tres haut. Du au fait que probablement j'avais encore dans mon systemes du syntroide (c'est ce qu'il ma dit) alors il ma dit que vu que j'allais bien ont se verrait le 12 janvier 2004 étant donné que cela allait pour moi et qu'entre temps s'il y avait quoi ce soit de l'appeller pour ne pas passer des vacances de noel avec des p'tits bobos. Alors je ne l'appelle pas car tout est merveilleux et je le verrais au mois de janvier. Pour ce qui est de combien de temps je m'était appercu que je ne filais pas cela fesait a peu pres 1 an que ça avait commencer. Au début je croyais que c'était mon déménagemement qui m'avait épuisé ou encore j'avais arretter de fumer et croyais qu'il me manquait quelque chose en mon systemes, mais voila tres bientot je commencais a vomir et a vomir, problemes de foie, de mal de tete, d'étourdissement, de grande faiblesse sans pouvoir récupérer, envie de rien une grande perte de poids avec une appétit féroce. La peur s'installa donc vite en moi je fut prise avec de l'angoisse et beaucoup de stresse incontrolable, croyant être tres malade, soupconnait le pire et refusais toutes analyses de sang en me disant que cela passerait alors j'ai tarder a aller passer mes prises de sang et endurer cela pres de 3 mois avec une enflure et ganglions au niveau de la gorge cote gauche (surtout). Coté moral cela n'allait pas dutout et a vécu des heures terrible, je subissait une intolérence cet été a la chaleur, donc je me suis enfermer dans la maison a l'air climatiser, toujours coucher car j'étais de plus en plus faible. Jusqu'au jour ou je me suis décider a l'aide d'une amie d'aller passer mes analyses et aujourd'hui je ne recommencerais plus jamais cela, attendre trop longtemps ma donné une lecon, par expérience je sais maintenant que ça vaut la peine d'être vigilent avec la santé et de ne pas avoir peur comme j'ai eue peur… Personne ne peut savoir avant de l'avoir subi. Je connais le forum dont tu parle mais ne m'interresse pas vraiment car moi j'ai encore ma glande thyroide et trouve le site long avant d'avoir des réponses.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


78485
b
Moi aussi !
8 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La course a la cigogne pour 2013 deja 3+++++!

image

Bonjour ! Oh Elo zut pour le veau ! Vous avez mangé quoi du coup ? Beaucoup de neige chez toi ? Charlène, je comprends que ça t'avait pas manqué le laboratoire ! Ici j'ai appelé gygy pour le bilan hormonal et mon histoire de tsh, j'ai eu la...Lire la suite

Perte de cheveux : mes solutions - calvitie et perte de cheveux

image

Je tiens à vous apporter mon expérience pour enrayer une maudite chute de cheveux. En premier, il est indispensable de connaître rapidement les CAUSES de cette chute : - hormonal ? > Rdv gynéco + analyses dont thyroïde. - psychologiques ? (suite...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages