Histoire vécue Santé - Maladies > Thyroïde et problèmes endocriniens      (756 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis souvent fatiguée à cause de mes problèmes de thyroïde

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 27/09/10 | Mis en ligne le 20/12/11
Mail  
| 1095 lectures | ratingStar_225106_1ratingStar_225106_2ratingStar_225106_3ratingStar_225106_4
J'ai 32 ans, deux enfants, 2 et 4 ans. Depuis la naissance du premier : fatigue, lassitude. J'ai mis ça sur le compte de l'accouchement difficile spychologiquement, l'allaitement prolongé puis la seconde grossesse dans la foullée, puis re-allaitement prolongé, puis sur les problèmes de santé du second, hospitalisé à plusieurs reprises, puis pour terminer un mari qui partait à 8h et rentrait à 20H ... J'avais effectivemnt des raisons d'être fatiguée. Pourtant en discutant avec d'autres mamans qui vivaient aussi des situations semblables j'avais l'impression d'être complétement à coté de la plaque, quand je vais conduire mes enfants à l'école j'ai les yeux bouffis de sommeil, je ne sais même pas si je marche droit ! Maux de tête, courbatures ... Au départ par période d'une ou deux semaines et depuis 6 mois cet épuisement est permanent. J'ai fini par consulter car mes plaintes restaient sans effet sur mon entourage qui n'imaginait pas les efforts que je faisait pour préparer un repas par exemple ou faire le "petit quotidien", m'occuper des enfants (que je ne supportais presque plus : irritibalité, manque d'énergie, pas le courage quoi !!!). Je me sentais isolée car je culpabilisais de ne pas "assurer" et je voyais bien face à mes copines qu'il y avait qq chose de pas normal. Donc j'ai consulté. 1/ médecin trad : Verdict; vitamines et anti dépresseur (après prise de sang toxoplasmose mononucléose et cytomégalovirus négatives, et valeurs habituelles normales (hémato-bilan lipidique ...)). Je ne supportais pas l'AD et j'ai arrété au bout de 3 jours ! 2/ homéo : "Vous n'avez rien d'autre que de la fatigue extrème", compléments alimentaires, homéopathie, oligosol pour rétablir l'équilibre neuro-végétatif 3/ Osthéo : "Oui, je sens une grande tension nerveuse", 3 manipulations sans effet. Je suis d'un naturel joyeux, pas dépressive, anxieuse certes, mais là je ne pouvais me résoudre à tout mettre dans le panier du stress. j'étais vive et toujours partante, je me suis transformée en loque. J'avais un ganglion cervical un peu gonflé, j'ai demandé à mon médecin une échographie cervicale car en plus de la fatigue j'étais devenue hypocondriaque, mon médecin, lui, souhaitait tout mettre sur le compte du stress et j'ai du mendier les examens sanguin et l'écho !!!! Je ne regrette pas d'être passée pour une e...deuse. L'échographe a trouvé mon ganglion normal il s'agirait plus des glandes salivaires mêmes, donc RAS coté glandes. Par contre ! A l'écho il a vu un gros nodule sur ma thyroide ! et plusieurs petits en formation. J'ai ensuite fait la pds habituelle TSH, T3, T4 tous normaux ! Mon doc a complété par une recherche d'anti-corps anti-thyroidien (bon quand même il est pas si nul que ça, fallait bien rattrapé le coup) et là les valeurs ont explosé ! J'ai une maladie auto-immune assez fréquente benigne, mais qui détruit ma thyroide. Pour fonctionner elle s'augmente de volume, crée des nodules ... Au retour du labo avec ces résultats je suis allée consulter des sites parlant des déreglements thyro. Et là j'ai vu que 99% de mes symptomes y était relié ! C'était comme une évidence. J'ai été un peu longue, désolée. Et en plus je vais continuer ! Tout ça pour dire que même les médecins passent a coté des choses élémentaires (ma TSH T3 T4 bons, personne ne pensait à une maladie de la thyroide) alors qu'en regardant la base de mon cou on voyait déjà un petit gonflement d'un coté (quand j'avale surtout) , le creux que j'ai à la base du cou se voit bcp moins qu'avant (c'est ma thyroide qui a gonflée) ... Bon, maintenant c'est fait j'ai un diagnostique, je suis contente. J'avais pourtant parlé de la thyroide à mon médecin il y a déjà un an !!!! Je prends des vitamines, du ginseng et du millepertuis. J'ai arrété mon traitement homéo pas adapté et j'attends avec impatience ma consult endocrino. Je ne dis pas que VOUS avez des problèmes de thyroide (tous les fatigués ne sont pas des dysthyroidie quand même !!!). Il s'agit juste de mon témoignage, j'ai bcp souffert avant ce diagnostique alors si jamais ça peut aider qq .... Maintenant je suis épuisée, je délégue, j'arrête de vouloir assumer, mes gosses bouffent des pates et des saucisses 1 repas sur 3 et je délaisse mon mari en allant coucher à 21H. Libido Zéro (c'est aussi un symptome d'une hypo-thyroidie). Je parle de "bout du tunnel" car je vais certainement avoir un traitement qui je l'espère portera ses fruits, je ne peux pas le garantir mais je m'y accroche, je le souhaite tellement ! L'hypothyroidie peut effectivement être une cause de fatigue extrème et son diagnostique est plus aisé que pour la fibromyalgie ou la spasmo qui sont aussi des réalités de souffrance. Les compléments alimentaires peuvent être une aide, pour passer un cap, mais méfiez vous de la profusion de ces produits qq fois marketing. Idem pour les AD ! Si après un mois d'utilisation il n'y a aucune amélioration, allez secoué les puces de votre médecin !
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


225106
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La course a la cigogne pour 2013 deja 3+++++!

image

Bonjour ! Oh Elo zut pour le veau ! Vous avez mangé quoi du coup ? Beaucoup de neige chez toi ? Charlène, je comprends que ça t'avait pas manqué le laboratoire ! Ici j'ai appelé gygy pour le bilan hormonal et mon histoire de tsh, j'ai eu la...Lire la suite

Perte de cheveux : mes solutions - calvitie et perte de cheveux

image

Je tiens à vous apporter mon expérience pour enrayer une maudite chute de cheveux. En premier, il est indispensable de connaître rapidement les CAUSES de cette chute : - hormonal ? > Rdv gynéco + analyses dont thyroïde. - psychologiques ? (suite...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages