Histoire vécue Santé - Maladies > Thyroïde et problèmes endocriniens      (756 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma fille a une puberté précoce

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 5394 lectures | ratingStar_38007_1ratingStar_38007_2ratingStar_38007_3ratingStar_38007_4

Je suis aller voir mon médecin qui m'a dit la même chose que je pensais !

Mais en discutant avec la dietéticienne de ma fille (elle est suivie depuis 2 ans pour sont poids) je me suis rendu compte qu'il fallait que je reconsulte de nouveaux je suis aller voir un autre medecin qui m'a dit "oui il fo faire quelque chose" elle m'a prescrit une radio des mains pour calculer sont ages osseux, prise de sang et echographie des ovaires.

Les résultats on indiqué un ages osseux de 8 ans, une prise de sang indiquant un début puberter et une echo disant la même chose !

Nous sommes retourner voir ce medecin qui nous a dit de consulter un endocrinologue pour voir s'il fallait freiner le processus.

Je me fait beaucoup de souci pour elle, car la poitrine continue de pousser ainsi que les poils au pubis, ces derniers temps des pertes vaginales on commencer a apparaitre ; sont médecin est au courant de tout ça c'est pourquoi l'endocrinologue.Ma fille c'est tout de sont probleme ormis que je ne sais pas comment lui expliquer l'apparition des regles. (quand apparaitront).

La semaine derniere nous sommes aller voir l'endocrinologue, elle nous a prescrit plein d'analyses ! Elle nous a aussi expliquer le traitement, il s'agit d'une piquure tout les 28 jours a base d'hormone, personellement je ne suis pas bien d'accord car j'ai peur que le surpoids continue encore plus !
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


38007
b
Moi aussi !
8 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par novah | le 17/06/10 à 22:03

bonjour,

j'ai 20 ans, j'ai eu une puberté précoce à l'âge de 7 ans. on m'a traité jusqu'à mes 10 ans.
personnellement je suis contre et archi contre le traitement.
je vous explique mon histoire:
quand mes parents se sont rendu compte que j'avais de la poitrine et des poils pubiens à 6 ans et des poussières, ils m'ont emmené chez mon médecin. on m'a fait une radio de la main pour savoir mon age osseux: à 7 ans j'avais un age osseux de 9.
les toubib ont persuadés mes parents de me faire faire ce traitement, allant jusqu'à les culpabiliser sur le fait que sans traitement j'allais avoir mes regles, une poitrine qui allait grossir de plus en plus mais surtout un croissance stoppée. mes parents pensant à mon avenir ont acceptés.
aujourd'hui après quelques années je fais le bilan: je ne suis pas très grande (1m57), j'ai passé 3 ans de galère à me faire piquer tous les 28 jours, sans compter les journées bloqués à l'hosto pour faire des echos, des radio... et ensuite ce que je maudis le plus: le décapeptyl cause très souvent des onséquences terribles: hypertension, ostéoporose, deficit osseux... et dans mon cas et celui de plusieurs camarades: l'hyperpilosité. je connais des filles et des gars qui ont suivi le mm traitement. nous sommes tous d'accords pour dire: les femmes ressemblent aux hommes, les hommes ressemblent aux femmes. mes copines et moi même souffrons d'hyperpilosité (moi par exemple sur le visage j'ai la barbe: cou, joues, moustache, menton), et un garçon a une vrai paire de seins.

la décision vous appartient, mais renseignez vous bien. car perso je préférerai etre petite que poilue comme je le suis.
certes ce n'est pas évident à prendre comme décision... mais je vous apporte mon vécu, il est ce qu'il est. pour certain, le traitement marche sans séquelles (peut être morales car le traitement est lourd) pour d'autres....
bien à vous.

Par jessye | le 27/07/10 à 10:40

Bonjour,

J'ai 28 ans et je ne suis pas d'accord du tout avec ton temoignage Novah, bien que chaque personne ait son vécu. J'ai également eu une puberté precoce, traitée au Decapeptyl (piqures très très très douloureuses en effet) puis aux hormones de croissance SYNTHETIQUES tous les jours. Je ne mesure certes qu'1m53 aujourd'hui mais je n'aurai sans doute pas dépassé les 1m40 sans ce traitement, ce qui est considéré comme du nanisme. Bien qu'il ait été long, difficile et douloureux, je remercie infiniment mes parents d'avoir fait ce choix.
Par ailleurs mon physique n'est absolument pas masculinisé, j'ai une pilosité tout à fait normale, voir moins importante que certaines de mes amies, un poids normal, une belle poitrine, avec un corps et un visage tout à fait feminin!!
Bon courage à ta fille si elle se lance la dedans, pour moi ce fut difficile mais avec le recul vraiment un miracle car je n'aurai pas eu une vie normale sans ce traitement.

Par decapep | le 20/11/12 à 16:13

@novah: Bonjour, je réalise une recherche autour de ces symptômes et leur survenue. Mes hypothèses actuelles portent sur les liens inconscients parents/enfants, une précipitation du corps poussé à grandir trot tôt. Qu'en pensez-vous au travers de votre histoire? Pouvez-vous m'éclairer? Merci

Histoires vécues sur le même thème

La course a la cigogne pour 2013 deja 3+++++!

image

Bonjour ! Oh Elo zut pour le veau ! Vous avez mangé quoi du coup ? Beaucoup de neige chez toi ? Charlène, je comprends que ça t'avait pas manqué le laboratoire ! Ici j'ai appelé gygy pour le bilan hormonal et mon histoire de tsh, j'ai eu la...Lire la suite

Perte de cheveux : mes solutions - calvitie et perte de cheveux

image

Je tiens à vous apporter mon expérience pour enrayer une maudite chute de cheveux. En premier, il est indispensable de connaître rapidement les CAUSES de cette chute : - hormonal ? > Rdv gynéco + analyses dont thyroïde. - psychologiques ? (suite...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages