Histoire vécue Santé - Maladies > Thyroïde et problèmes endocriniens      (756 témoignages)

Préc.

Suiv.

Temoignage opération macro-adénome hypophysaire

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 07/10/11 | Mis en ligne le 28/03/12
Mail  
| 1666 lectures | ratingStar_233258_1ratingStar_233258_2ratingStar_233258_3ratingStar_233258_4
Bonjour, je suis venue consulter divers forum il y a près de 2 ans, car je venais dapprendre que jétais très probablement atteinte dun adénome, et je voulais en… Je suis ressortie de là totalement anéantie par la quantité de témoignages de personnes pour qui tout avait été de travers. J'ai angoissé au point de perdre 10 kg en 3 ou 4 mois !!!! Je me suis promis que si tout se passais bien pour moi, je viendrais témoigner de mon expérience POSITIVE, pour pouvoir rassurer les futurs visiteur (se) de se forum !! Petit topo de mon expérience : Tout commence en mai 2004 : Des montées de lait !! Je vais voir mon doc, qui me parle de tumeur (le mot terrible est lancé, je commence à angoisser). Je dois faire une prise de sang pour connaître mon taux de prolactine, sans trop comprendre pourquoi. Août 2004 : Je navais pas eu le temps (courage !! ) de le faire avant, mais ça y est, la prise de sang est faite : Taux de prolactine à 85 !! Presque 3 fois la normale. Ça confirme la thèse du doc. Je prends rendez-vous avec un endocrino. Ah oui, au passage, japprend grâce la maladresse de la laborantine quen létat actuel des choses je ne peux pas avoir denfant. Mon monde sécroule, cest la grosse déprime !! Sept 2004 : Lendocrino mexplique que j'ai très vraisemblablement un adénome à prolactine et mexplique ce que cest. Ça me rassure pour laspect tumeur, mais me confirme également que je ne serai pas maman dans limmédiat Il faut faire un scanner pour vérifier. Oct 2004 : Le scanner est passé. Cest confirmé. J'ai dans la tête un beau macro-adénome d1.2 cm. Nov 2004 : Je rentre en hôpital de jour, afin de faire une batterie de tests pour en… sur ce fichu adénome : Cest bien un adénome à prolactine, non secrétant. Vu sa nature, sa taille et mon désir denfant, on ne pourra pas traiter par des médocs, mais il faudra opérer. Je dois passer une IRM pour voir plus précisément la bête et prendre RDV avec un neurochirurgien. Déc 2004 : Equipée de mon IRM (1.4 cm maintenant pour ladénome) , je suis reçu par le neuro-chirugien. Il confirme la nécessité dopérer. Je ne suis pas prête à ça !! Je demande si ça peut attendre, je veux finir ma saison de sport tranquille. Cest ok, la date est donc repoussée à mai 2005. Pendant ce temps là, je suis tranquille. Mai 2005 : La date fatidique est proche. J'ai repassé un IRM post opératoire : Adénome à 1.6 cm. On mexplique quon va mopérer par le nez, quil faudra casser. Jangoisse, car j'ai fait la bêtise une fois de plus daller consulter des forums dans lesquels tout avait été de travers pour les personnes témoignant. La douleur des mèches à retirer après lopération est celle que je redoute la plus. J'ai aussi peur que lintervention échoue. On ma expliqué quil y a avait le risque quon touche à une partie saine de mon hypophyse. La pression de ladénome peut avoir également causé des effets irréversibles : dans les deux cas, pas denfants, et peut être dautres séquelles hormonales à prévoir. Il y a aussi le risque den laisser un peu et que ça revienne. Le 11 mai, je rentre à lhôpital. Je suis terrifiée. On me donne des petits cachets. Le 12 mai, 11h00, je part au bloc. Vive les cachets : j'ai limpression que tout les médecins sont les héros durgence : Les Docteurs Carters, Ross, Green, Benton sont tous là. 16h00 : Je me réveille difficilement. Je me rends compte en moins de 2 minutes que jarrive à respirer normalement : On ne ma pas cassé le nez. Je pense immédiatement quon ne ma pas opéré. En fait, j'ai eu beaucoup de chance, et un neurochirurgien au doigts de fées, et on na pas été obligé de me casser le nez. Je reste 6 jours en neurochirurgie. Dès le lendemain de lopération, je sors du lit, je marche. J'ai même le droit de me balader. Je nai aucune séquelle visible. On ne pourrais jamais croire que je viens de passer sur le billard. Après ces 6 jours, je suis envoyée dans un autre hôpital, en endocrinologie, pour refaire un bilan complet. On doit vérifier les résultats de ce bilan, et les comparer avec celui fait quelques mois plus tôt. Les résultats arrivent vite. Le bilan est bon pour linstant. LIRM est parfaite. Août 2005 : Je dois refaire un bilan et une IRM 3 mois après lopération : Tout est nickel !!!! J'ai encore des montées de lait, mais on me dit que cest le temps que tout se remette en place. Novembre 2005 : RDV chez lendocrino pour faire un point : J'ai encore des montées de lait. Il me dit de patienter. Les hormones, cest long à se réguler. Je dois faire une prise de sang pour la prolactine en janvier. Février 2006 : prise de sang faite : Les résultats sont parfaits. Je suis officiellement GUERRIE !!!! Juin 2006 : Tout va pour le mieux. Cest la super forme. Je suis plus jolie que jamais (10 kg en moins, ça fait du bien à la silhouette) , et on envisage de faire enfin le bébé tant attendu. Je devrais tous les 2 ans refaire des bilans de contrôle, mais finalement il y a plus grave non, lol ?
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


233258
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La course a la cigogne pour 2013 deja 3+++++!

image

Bonjour ! Oh Elo zut pour le veau ! Vous avez mangé quoi du coup ? Beaucoup de neige chez toi ? Charlène, je comprends que ça t'avait pas manqué le laboratoire ! Ici j'ai appelé gygy pour le bilan hormonal et mon histoire de tsh, j'ai eu la...Lire la suite

Perte de cheveux : mes solutions - calvitie et perte de cheveux

image

Je tiens à vous apporter mon expérience pour enrayer une maudite chute de cheveux. En premier, il est indispensable de connaître rapidement les CAUSES de cette chute : - hormonal ? > Rdv gynéco + analyses dont thyroïde. - psychologiques ? (suite...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages