Histoire vécue Santé - Maladies > Vaccinations > Autres      (714 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les effets secondaires du vaccin anti-hépatite B

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 981 lectures | ratingStar_226962_1ratingStar_226962_2ratingStar_226962_3ratingStar_226962_4
Je me rappelle que vous aviez posté sur le topic concernant des problèmes digestifs constants, sur la flore intestinale... Avez un équilibre intestinal précaire, il était délétère d'aller faire un tel vaccin, c'était un facteur de risque à prendre en compte surtout quand on sait à quel point les défenses immunitaires au niveau intestinal (plaques de Peyer) occupent un rôle central dans la gestion des antigènes étrangers à l'organisme!!! Les lymphoadénopathies (= gonflement ganglionnaires) sont un des effets classiques de TOUT vaccin et biensûr aussi de celui-là. Vous pouvez d'ailleurs, en vous rendant au lien suivant lire cet effet secondaire dans la notice du vaccin Engerix ainsi que dans celle du HB VAX PRO, même si ce genre de notices des fabricants a TOUJOURS tendance à minimiser les fréquences des effets mentionnés: Se rendre à l'adresse et taper au niveau de la zone de recherche "Engerix" et "HB VAX" Le vaccin antihépatite B est le produit le plus grand pourvoyeur d'effets secondaires de toute l'histoire de la pharmacovigilance française (qui date de 1974!), c'est dire si c'est une vraie crasse! Son efficacité est tout à fait contestable et il est en mesure d'engendrer des lésions hépatiques de type ...hépatite! Ehh oui, aussi bizarre que cela puisse paraitre c'est ainsi! Moi j'ai le foie endommagé et c'est visible à l'écho et après investigations poussées, il s'avère que le vaccin est véritablement la seule cause possible! Bravo, le vaccin!!!!! Même si de nombreux "leaders hospitalo-univesritaires" s'insurgeront contre ce que je vais dire, il faut savoir que ce vaccin a déjà été associé à la survenue de cancers. Qu'il s'agisse de cas de cancers prostatiques , de cas de cancers du sein ou de leucémie, plusieurs médecins ont déjà observé ces faits avec la plus vive inquiétude même si , comme d'habitude, on ne leur a pas prêté l'attention qu'ils méritaient! Attention à bien comprendre que moi, je n'ai aucun intérêt personnel à effrayer qui que ce soit mais simplement je voudrais que les gens arrêtent de se mettre la tête dans le sable tout simplement parce que ça leur donne trop le "vertige "de se rendre compte à quel point ils ont été trompés sur les "bienfaits" des vaccins depuis des dizaines d'années!!!! Les mécanismes qui peuvent tout à fait expliquer la survenue d'un cancer suite à une vaccination, dont celle-là sont encore discutés mais parmi les plus évidents, on trouve le fait qu'une hyperstimulation immunitaire, en leurrant les défenses pour un faux danger (antigènes vaccinaux) amoindrissent les capacités globales d'immunovigilance du système immunitaire qui est notamment en charge de la gestion des cellules potentiellement cancéreuses. Il y a aussi le fait que le vaccin antihépatite B actuellement utilisé est un vaccin produit par génie génétique c'est à dire un vaccin dit recombinant. Pour le produire on manipule un ADN étranger au nôtre et on lui ajoute le gène du virus de l'hépatite B qui produit la protéine de membrane externe. Pour arriver à cette fin, il faut utiliser des enzymes qui permettent de "scinder" l'ADN en certaines zones et "recoller" les fragments. Parmi ces enzymes, on retrouve la Tdt- la terminal deoxynucleotidyl transferase- qui peut tout à fait se retrouver dans ce qu'on considère comme les impuretés du vaccin et qui sont inévitablement injectés au vacciné. Ces vaccins, qu'ils soient reconnus purs à 99 ou à 97% ne doivent pas faire oublier que 1 ou 3% d'impuretés peut correspondre à un "quota" de plusieurs milliers de paires de base d'ADN étranger injecté éventuellement avec cette fameuse Tdt ce qui permet d'aller modifier l'ADN de certaines de nos cellules saines et du fait qu'il suffit de l'altération génétique d'une seule cellule pour engendrer un cancer et que l'immunité du vacciné est d'office affaiblie après tout vaccin, le risque de cancer est tout à fait réel... Le problème c'est que parfois, il va s'écouler des années voire plus de 10 ans avant la survenue d'un cancer vaccino-induit, ce qui permet dans les faits de dire qu'il n'y a aucun lien possible dans la bouche des vaccinalistes et qui permet aux fabricants de poursuivre leur entreprise délétère en terme de santé publique. Je voudrais tout de même vous dire que l'obsession des vaccinalistes est la production d'anticorps et que la signification la plus probable d'une adénopathie n'est pas un cancer! Donc gare à la parano et à la panique qui est toujours fort mauvaise conseillère!!! Ce qu'il faut c'est désormais agir avec bon sens et tirer les leçons de cette survaccination à laquelle vous étiez en train de consentir. S'arrêter NET bien entendu et ne pas poursuivre ce vaccin , c'est CAPITAL car quantité de victimes dont l'état post-vaccinal est irréversible n'ont pas tenu compte-ou leurs médecins- de signes de maltolérance comme ceux -ci mais aussi comme bien d'autres! Continuer avec ce vaccin serait tenter le diable et vraiment jouer sa santé à la roulette russe avec une légèreté révoltante... En fait il est possible que la prise de probiotiques si vous en avez pris ait "dopé" vos défenses et ait donc partiellement contribué à la genèse de cette adénopathie. Certains médecins vous diront "tant mieux, ça veut dire que vous aurez un haut taux d'anticorps" mais il convient de noter que ceux qui ont souvent le plus de problèmes avec ce vaccin sont ceux qui répondent mal ou à l'inverse "trop bien" (les extrêmes en sorte) bien qu'on ne puisse exclure les autres cas. Mais il se peut tout aussi bien qu'à l'inverse, ce soit l'instabilité de votre flore intestinale qui ait pu jouer défavorablement dans ce mécanisme à médiation humorale (= production d'anticorps). Quoi qu'il en soit, il est illogique d'aller soigner sa flore intestinale (ce qui aide à renforcer nos défenses d'une manière saine et physiologique) puis d'aller faire un vaccin ( ce qui, toujours va amoindrir nos défenses et constitue, par excellence un acte antiphysiologique!!!) et ce d'autant plus que les vaccins ont tendance à détériorer la qualité du filtre intestinal. Ils vont augmenter la perméabilité intestinale, ce qui peut déboucher des troubles comme des colites, colites ulcérantes, allergies alimentaires, autisme, maladie de Crohn, etc etc Donc très clairement stoppez net cette mascarade vaccinale éminemment délétère car en cas de problème irréversible ce ne sera ni l'état ni votre médecin qui vous rendront la santé perdue ou qui vous indemniseront car dans la vaste majorité des cas, ce vaccin est non obligatoire, seule la propagande d'état contribuant à opprimer les esprits et à faire croire que l'hépatite B guette chacun d'entre nous! Que ce vaccin ait été fait "comme ça" ou dans l'objectif d'un voyage en pays chaud, il est inutile et beaucoup plus risqué qu'une hépatite B qui guérit spontanément sans traitement dans 9 cas sur 10 (90%) et sous traitement dans au moins 5% des 10 % suivants! Le Revahb, réseau victimes de ce vaccin antihépatite B a estimé le risque d'effet grave à au moins 1 vacciné sur 1000 ce qui est énorme et vu les millions de Françsi qui ont déjà été vaccinés, laisse entrevoir la culpabilité de ce vaccins dans l'explosion constante des troubles auto-immuns et neurodégénératifs. Ne l'oublions pas, ce vaccin donne la sclérose en plaques et l'étude Herman de 2004 l'a clairement démontré, le risque étant au moins de 3,1X supérieur aux non vaccinés pendant au moins 3 ans après la vaccination... Donc, vu ce symptôme, ce que je vous recommande c'est de cesser la prise de probiotiques pendant 1 à 2 mois au moins et de remplacer ça, POUR L'INSTANT par 1 comprimé/jour d'ACEROLA (= vitamine C naturelle en vente en pharma, je vous conseille les tubes d'Arkopharma) en dehors des repas pendant 1 à 2 mois au moins. Quand vous arrêterez, alors il est bon de reprendre les probiotiques mais à raison de 1 capsule par jour pendant 2 mois au moins!! Ce qu'il faut c'est réquilibrer vos défenses c'est à dire pas de trop ni trop peu... Sachez aussi que le moral joue sur la bonne marche de notre immunité et qu'ainsi, commencer à paniquer et ressasser cette histoire en vous disant "bon sang, je regrette...pourquoi ai-je été me faire vacciner contre ça?!!", cela ne changera rien en bien, que du contraire. Il ne faut pas commencer à vous dire que vous avez un cancer ou je ne sais quoi. Surveillez l'évolution de ce ganglion et s'il s'accompagne d'autres signes et/ou qu'il ne diminue pas en volume dans les jours et semaines qui viennent, alors il sera toujours temps d'investiguer plus loin. D'ici 1 à 2 mois, pour vous rassurer, vous pouvez toujours faire un bilan sanguin qui comprend entre autres la NFS (= numération formule sanguine avec le dosage des globules blancs) et aussi le dosage des anticorps antihépatites B notés comme antiHBs. Contrôler aussi les grandes fonctions c'est à dire la glycémie, le foie, la thyroïde et les reins peut aussi compléter le tableau de surveillance. Si vous avez alors des questions par rapport aux résultats d'alors, surtout n'hésitez pas à revenir en discuter ici si les explications de votre médecin ne vous auront pas entièrement éclairé. Ce qui compte je crois c'est de tirer les leçons de nos mauvais choix et de nos croyances. Moi même vous savez j'ai cru que si ça ne faisait pas de bien au moins ça ne pouvait pas faire de mal et je l'ai payé de ma santé avec le dit vaccin... Aujourd'hui je crois qu'il faut être constructif et surtout, surtout ne pas continuer à "cultiver" l'erreur car ça, cela amène un max de regrets à coup sûr!! Même si des médecins vous diront que c'est une réaction normale, que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes et que les vaccins sont des "sauveurs" de vie, il faut tout de même retrouver une saine et indispensable lucidité et vous dire qu'en réalité, il s'agit de VOTRE santé et non de la leur. Ainsi, une étude menée auprès de généralistes et pédiatres aux USA a montré que seuls 13% d'entre eux estimaient ce vaccin comme utile alors que 87% ont répondu NON. Il y a donc inévitablement parmi ces praticiens des gens qui pensent que cela n'est pas utile pour eux mais qui se permettent quand même de le vanter à leur patientèle. Faites ce que je dis pas ce que je fais ou l'hypocrisie médicale en somme. A cela, il faut dire NON et sans concession car il s'agit de gérer notre santé de façon cohérente. A l'avenir, si vous voulez éviter les toutes grosses galères, éviter TOUT autre vaccin (qu'il s'agisse des rappels inutiles DTP, de ce vaccin douteux contre la fièvre jaune obligatoire pour certaines destinations , les vaccins antigrippe, ceux contre l'hépatite etc). Pour vous informer, vous pouvez tirer grand avantage de lire les documents suivants: - Rapport du forum européen de vaccinovigilance sur les effets secondaires des vaccins en Europe; à télécharger à l'adresse suivante: ires_efvv.pdf - Vaccins et vaccinations,synthèse de la situation actuelle et analyse des risques; à télécharger à l'adresse suivante: sques.pdf - "Qui aime bien vaccine peu" (paru chez Jouvence) et rédigé par le groupe médical suisse de réflexion sur les vaccins, un groupe qui rassemble plus de 1600 médecins pédiatres et généralistes sur cette analyse. Ca ne coûte que quelques euros mais c'est un bijou de lucidité et c'est le livre utilissime à toute la famille. Le minimum minimorum que chaque citoyen et chaque médecin devrait avoir lu avant d'accepter encore ou de vacciner le moindre vaccin/la moindre personne! Ils y parlent bien entendu aussi du fameux vaccin antihépatite B... Donc, voilà, ne paniquez pas trop à ce stade mais soyez constructif et conséquent. C'est à présent la plus élementaire des logiques qui doit primer!!!! En cas de question, sachez que vous pouvez toujours me contacter via le mail de contact du site d'info sur les vaccins qui est
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


226962
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les maladies viennent t'elle de l'interieur ou l'exterieur? - vaccination

image

D'accord les bacteries viennent de l'exterieur.. Oui avant ma naissance, d'une certaine manière avant que j'existe, elles viennent forcement de l'exterieur… Deja faudrait se comprendre sur ce que signifie pour chacun de nous "interieur" et...Lire la suite

La vie trepidante des doctissiens

image

Cela fait plusieurs mois que tu postes sur le forum vaccination, ton seul but et de ne tolérer qu'un seul discours, et de faire bannir tous ceux qui ont un avis contraire. Depuis la nomination d'un nouveau modérateur, le doctérateur/ censeur,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages