Histoire vécue Santé - Maladies > Vaccinations > Grippe      (382 témoignages)

Préc.

Suiv.

Reduction de la population mondiale

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr
Mail  
| 361 lectures | ratingStar_264945_1ratingStar_264945_2ratingStar_264945_3ratingStar_264945_4
Nous pensons que ce serait une bonne chose pour la survie de la planète et de l'humanité. D'après nos sources, la planète ne pourra subvenir aux besoins de 8 milliards de personnes. Et il faudrait même que la population mondiale ne dépasse pas 500 millions d'individus pour que ces individus puissent vivre convenablement et sans soucis de ressources. Cela fait plusieurs années que nous connaissons les problèmes de ce monde. "Les plus grandes épreuves auxquelles le monde aura à faire face dans les années à venir seront la surpopulation, le manque de ressources (eau, matières premières, pétrole…) , des pandémies de toutes sortes de maladies connues et nouvelles, des pollutions de toutes sortes (chimiques, air, eau, alimentation…) " Albert Einstein. (1930). Contrôler les naissances ou stériliser la population ne serait absolument pas rentable économiquement. Cela diminuerait la consommation ainsi que la main d'¿uvre disponible. Générer des famines est intéressant dans la mesure où le peuple est dépendant de la nourriture que nous lui fournissons. Mais il reste difficile de contrôler le nombre de décès avec une telle méthode. Le virus serait le meilleur choix. Une grippe par exemple, tuerait les êtres humains sans nuire à l'environnement ni aux animaux. Mais comme il a déjà été dit sur ce forum : Aucun gouvernement n'aurait intérêt à faire cela par souci de rentabilité. Une solution viable serait de répandre un virus mortel, puis de proposer dans le même temps un vaccin contre ce virus, qui permettrait de faire survivre la population mais aussi de l'exploiter. Cela se ferait très simplement en introduisant des substances nocives dans le vaccin, comme du mercure ou des métaux nuisant au bon fonctionnement de l'organisme (notamment du cerveau). Ainsi, la quasi-totalité de la population serait effectivement morte, mais la population restante serait obligée de consommer de grosses quantité de médicaments pour rester en santé convenable. L'économie serait assurée par ces quelques survivants (environ 20 à 30% de la population actuelle). Ils seraient obligés de consommer, et donc de travailler pour survivre. La nouvelle société ainsi créée resterait viable, bien que beaucoup moins nocives pour l'environnement. Tout cela permettrait bien sur aux dirigeants de conserver (voir d'affermir) leur pouvoir sur la population.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


264945
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Armoire a pharmacie ! - mamans nature

image

Non l'EPP ne fait pas partie des huiles essentielles. Et ça peut-être donné à des petits avec dosages adaptés. Citation : *Pour les tisanes de thym, vous les prenez ou ? Et le miel ? J'ai testé thym du jardin avec miel bio du tonton (me suis...Lire la suite

Vaccin ou pas vaccin???

image

J'ai arrêté la pilule il y a quelque temps (environ 1 semaine et 1/2) , et voilà que la campagne de vaccination contre al grippe débarque ? Comme c'est une première pour moi (en terme de bébé et non de vaccin…) , je me demande quelles sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages