Histoire vécue Santé - Maladies > Vaccinations > Grippe      (382 témoignages)

Préc.

Suiv.

Vaccin et effets secondaires

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 24 ans
Mail  
| 673 lectures | ratingStar_120246_1ratingStar_120246_2ratingStar_120246_3ratingStar_120246_4

Les effets secondaires des vaccins sont notoirement sous-estimés en fréquence et en variétés. Même la FDA et le CDC aux USA reconnaissent que seuls 10% grand max de tous les effets gravissimes des vaccins sont bien répertoriés et cela alors même qu'une loi oblige les praticiens à les recenser depuis… 1986! On le voit, nous sommes alors dans une spirale circulaire, un cercle vicieux où on dit aux gens : "faites vous vacciner car c'est sûr et sans danger" et comme on part de ce postulat, jamais vérifié que du contraire, on ne recense pas les effets, ce qui permettra d'année en année de cultiver l'erreur et de redire "vous voyez, aucun effet quasi n'a été recensé" La belle affaire ! Les fadaises de style les principaux symptômes des vaccins sont "douleur et/ou rougeur au point d'injection" ne doivent plus être gobées bon sang même si il est hélas de notoriété publique qu'auprès de la population, "plus c'est gros, plus ça passe"… Les effets des vaccins sont souvent irréversibles qu'on se le dise et alors là, que fait-on ? De qui va-t-on recevoir un chèque pour tenter de réparer les pots cassés ? De l'état qui avait rameuté tout le monde peut-être ?!! Sûrement pas, le voilà déjà qui vous renvoie au médecin, le médecin au laboratoire, le laboratoire au médecin et vous qui poireautez sans fin. VOILA LA REALITE QUI PEUT FAIRE PEUR MAIS QUI N'EN RESTE PAS MOINS DESESPEREMENT LA STRICTE REALITE ! Ainsi, avant de gober tout de suite la propagande vaccinaliste, prenez conscience qu'il s'agit d'un odieux lavage de cerveau qui peut être lourd de conséquences, prenez conscience que cette vaccination est risquée et que vous pourriez bien amèrement la regretter. Les statistiques de cas de Guillain-Barré sont bien supérieures à ce chiffre de 1 sur 1 000 000 ! Bien sûr, pour les grands naïfs, ils croieront ce genre de chiffres qu'on trouve sur les notices des fabricants mais comme je l'ai expliqué précédemment les effets secondaires sont profondément sous évalués et c'est de cela fort logiquement évidemment que découle le fait que le rapport bénéfices/risques apparait constamment comme + favorable alors qu'en réalité il est extrêmement défavorable. Les vaccins font + DE MAL QUE DE BIEN ! La vaccination exacerbe les états d'atteintes bronchiques, d'asthme et de diabète ; comme toute vaccination elle a un effet immunodéprimant ce qui rend bien plus susceptible à une floppée d'autres infections hivernales. Ce fait a été vérifié notam par une enquête de la CPAM nantaise qui a démontré que le taux d'état grippal était de 14% contre 13% chez les non-vaccinés et que les premiers (les vaccinés) coûtaient 30 % plus cher après avoir été vaccinés que les non-vaccinés. Donc, bon… on peut continuer à rêver en couleurs mais les faits parlent d'eux-mêmes : contreproductif et inefficace ! Aux Usa où cette vaccination a été étendue à toutes les classes d'âge, les résultats montrent que cette vaccination n'a en rien, au contraire, fait baisser les décès et complications dus à la grippe. Ils nous tuent mais on continuent ; vaccins la voie sans issue pourrait-on diffuser comme slogans pour ouvrir grands les yeux des gens ! Cela ne serait qu'une simple goutte d'eau dans l'océan face à l'ampleur des moyens de propagande des fabricants mais c'est déjà mieux que rien. Le mensonge peut faire le tour du monde le temps que la vérité mette ses chaussures. Et si nous décidions tous et toutes qu'il est plus que temps pour la vérité qu'elle "mette ses chaussures"? Combien de vies n'épargnerons-nous pas ? Car, ne l'oublions pas, l'épidémie d'Alzheimer explose et contrairement aux fausses causes qu'on nous sert à longueur de journées (allongement du temps de la vie) , pléthore de ces cas sont dûs… à cette survaccination antigrippale annuelle. J'en ai parlé par mail avec Herman Fudenberg, un professeur US qui fait des travaux dans le domaine des neurosciences et il m'a réenvoyé en grand la conclusion de ses travaux à savoir qu'au moins 3 injections antigrippales sur un délai de 5 ans multipliait par 11 le risque de survenue d'un Alzheimer en-déans les 5 à 10 ans (Fudenberg H, Hazards of vaccines II, Internat.J. Clin Invest, 13 déc 2005) L'effet est cumulatif et quelqu'un qui a eu 15 injections voire + pourra difficilement échapper à ce fléau. Au + les taux de vaccination antigrippe augmenteront, au + Alzheimer augmentera, c'est l'évidence même. Les métaux comme l'aluminium et le mercure sont en cause mais dans certains vaccins, on retrouve ce qu'on appelle de l'ARN double brin qui joue un rôle d'adjuvant immunitaire et comme l'a expliqué le Dr Groussac et ses collaborateurs cet ARN double brin pourrait bien interférer avec le code génétique de certaines cellules nerveuse entrainant leur inactivation d'où dégénérescence et production des plaques amyloïdes, caractéristiques de la maladie… J'ai déjà pu entendre de nombreuses personnes dans mon entourage plus ou moins proche qui ont arrêté dès la première injection tant celle-ci les avait rendus malades… voilà encore une classe d'effets qui seront laissés sans suite et se retrouveront aux oubliettes de la pharmacovigilance ! Quel beau travail, quelle efficacité vraiment. Avec ça, prétendre que ces vaccins quel que soit le pays concerné d'ailleurs "sont immunogènes et sûrs, et n'entraînent que très peu d'effets secondaires." et que " les avantages du vaccin contre la grippe l'emportent largement sur les risques.", je regrette mais ça frise la criminalité ! Pour répondre à Jacques sur l'élévation consécutive de la pression artérielle… OUI Jacques manifestement il y a rapport de cause à effet. Si votre tension est généralement sous contrôle, ce n'est pas une divine coïncidence ! En fait, il faut savoir mais nombreux l'ignorent-et moi même je l'ignorais d'ailleurs il y a peu- que les interconnexions entre immunité, système nerveux et système endocrinien sont extrêmement raffinées et subtiles… Les cellules de ces 3 systèmes qui forment ce que certains chercheurs ont appelé "la grande connexion", communiquent entre elles par l'entremise de récepteurs communs aux différents types de population et par différentes substances décodables par toutes (neuropeptides, neurotransmetteurs, facteurs de croissances, interleukines, hormones). Quand l'immunité est stimulée, artificiellement ou naturellement, les cellules du système immunitaire communiquent d'une certaine façon avec le système nerveux et le système endocrinien et ces systèmes vont répondre par le biais de différentes sécrétions biochimiques. Certaines des sécrétions concernées interviennent dans le domaine du rythme cardiaque, de la respiration, de la pression artérielle (cortisol, adrénaline, dopamine, etc etc). Donc, il serait grotesque d'aller dire que cette élévation de votre tension est sans lien mais bon, nombre de médecins sont très très en retard sur leur perception globale des systèmes intégrés qui régissent le bon fonctionnement de notre organisme, trop occupés qu'ils sont à le découper en petits secteurs et à s'hyperspécialiser de façon absurde et contreproductive. Si jamais vous souhaitez comprendre plus en détail POURQUOI une telle vaccination a pu augmenter votre tension, lisez le passionnant ouvrage de Fransesco Bottacioli "Psychoneuroimmunologie" paru aux éditions Marco Pietteur. Ce livre vous permettra de voir à quel point l'approche grotesque des "anticorps" salvateurs est périmée !!! Un excellent conseil Jacques, ne tentez plus le diable avec votre santé et arrêtez de faire année après année ce vaccin délétère. Dieu sait quelle mauvaise surprise il pourrait vous réserver à court, moyen ou long terme… Prenez plutôt 1 comprimé d'ACEROLA (vitamine C naturelle en pharma) par jour, une substance qui a fait ses preuves elle pour renforcer la résistance et pas seulement contre 3 souches devinées au pif ! L'échinacea peut aussi être utilisée seule ou en combinaison avec l'ACEROLA. Et voilà le "vide vaccinal" comblé… VIVE LA SANTE RETOUVEE !
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


120246
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Armoire a pharmacie ! - mamans nature

image

Non l'EPP ne fait pas partie des huiles essentielles. Et ça peut-être donné à des petits avec dosages adaptés. Citation : *Pour les tisanes de thym, vous les prenez ou ? Et le miel ? J'ai testé thym du jardin avec miel bio du tonton (me suis...Lire la suite

Vaccin ou pas vaccin???

image

J'ai arrêté la pilule il y a quelque temps (environ 1 semaine et 1/2) , et voilà que la campagne de vaccination contre al grippe débarque ? Comme c'est une première pour moi (en terme de bébé et non de vaccin…) , je me demande quelles sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages