Histoire vécue Santé - Maladies > Vue > Autres      (386 témoignages)

Préc.

Suiv.

un ophtalmologue a réussi à soulager mes douleurs

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 784 lectures | ratingStar_46764_1ratingStar_46764_2ratingStar_46764_3ratingStar_46764_4

Bonjour,

En fait je n'ai pas vraiment de question à poser mais un témoignage à apporter… je me dis que mon expérience pourrait servir à d'autes parce que j'en suis passée par des vertes et des pas mûres avec mes yeux…

Voilà, tout a commencé il y a deux ans (septembre 2002) jusque là je n'avais jamais eu de problèmes aux yeux, et j'avais même 12/10è de vue à chaque oeil.

Et puis un jour, mon cher et tendre a attrappé au retour d'un voyage une conjonctivite VIRALE… à savoir que la principale différence avec les autres conjonctivites, est que celle-la dure beaucoup plus longtemps, et que chaque fois qu'elle se transmet elle devient plus virulente. Evidemment, je l'ai attrappé, et l'ai donc eue plus forte que lui. La violence des douleurs était telle que la lumière me faisait l'effet d'un coup de poing et que nous avons du vivre deux semaines les volets fermés pendant un mois de septembre ensoleillé. On a vu de multiples ophtalmos, nous sommes même allés dans un hôpital spécialisé, j'ai dû tester une bonne quantité des collyres et pommades ophtalmiques existants…

Finalement, un ophtalmo a réussi à soulager mes douleurs et la conjonctivite est partie, mais non sans me laisser un souvenir…

Une KERATITE. Cette maladie qui se traduit par une sorte de voile sur la cornée, rend la vue floue aux endroits où il y a des "tâches"… le problème étant qu'il n'existe apparemment pas de réel traitement de cette maladie et qu'elle peut mettre des mois comme des années à disparaître !!

Par chance, mon oeil gauche fut peu touché et a retrouvé presque toute son acuité assez rapidement (je suis à 9/10è maintenant) , mais l'oeil droit… ce fut une autre histoire !

L'ophtalmo que je voyais m'a fait un suivi de près (consultation tous les 10-15 jours, certaines qu'il ne me faisait même plus payer) avec traitement lourd pour éviter une rechute et une surinfection.

J'avais bien demandé s'il était possible d'avoir des lunettes ou des lentilles en attendant la fin de la maladie pour améliorer ma qualité de vision, mais il m'avait répondu que la kératite faisait que mon oeil était comme une "vitre sale", le fait de mettre des lunettes ne l'aurait pas nettoyée, et donc je n'aurais rien vu de plus avec ! … J'étais assez désespérée.

Après plusieurs mois à ce rythme (on devait bien être en mars 2003) , mon oeil droit n'avait que 3/10è,

Il m'a donné plusieurs collyres en échantillon à tester, et je devais revenir le voir ensuite pour lui dire lequel me soulageait le plus. Le fait est que je n'ai pas eu le temps de prendre RdV et me suis retrouvé à cours d'échantillon et donc de soins. Et là… plus de douleurs ! Le fait d'arrêter tous ces collyres et pommades m'a d'un coup soulagée. Je me suis souvenue de cette phrase entendue un jour "trop de soins tue le soin" et me suis dit qu'il était peut-être temps de laisser mon oeil souffler un peu. Je ne suis plus retournée voir mon ophtalmo.

Les mois ont passé, et nous avons déménagé. Ma vue ne revenait pas, la kératite était donc toujours bien présente, et j'avais même l'impression que ma vue baissait.

Début 2004, j'ai cherché un nouvel ophtalmo près de notre nouveau lieu d'habitation, et je n'ai pas eu à le regretter ! Etait-ce la maladie qui avait évolué en presque un an sans traitement, ou le nouvel ophtalmo est-il plus compétent que ne l'était l'ancien, je crois que je ne le saurais jamais. Toujours est-il que ma vue avait effectivement baissé. Toujours environ 9, 9,5/10è à l'oeil gauche, mais plus que 1/10è à l'oeil droit !

Mais ce nouveau médecin n'a pas semblé alerté. Et m'a dit avec assurance qu'il pensait pouvoir faire remonter la vue de cet oeil jusqu'à 7, 8/10è ! Ca me paraissait peu probable, mais j'ai continué de le voir. Il m'a tout d'abord prescrit un traitement puissant avec un collyre à base de cortisone, et quand je suis retourné le voir, ma cornée était déjà quelque peu "nettoyée" et j'étais remontée à 2/10è. C'était encourageant. Il m'a alors invité à porter une lentille souple pendant un mois pour redresser un peu la forme de ma cornée, qui était comme "cabossée".

Au bout de ce mois, ma cornée était en meilleure état, mais pas ma vue. En revanche, en me faisant des tests (vous savez les fameuses lettres qu'il faut lire, et il essaie différents verres) , il a progressivement réussi à me faire lire avec mon oeil malade les lettres correspondant à 7/10è, et je devinais presque celles de 8/10è ! Il avait eu raison !

Le seul hic, la correction adéquate pour mon oeil n'existait pas en lentille souple, il me faut donc supporter une rigide. Et j'en suis au tout début, puisque ce n'est que le deuxième jour que je la porte. Mais lors des tests hier, avec cette lentille je vois déjà jusqu'à 6/10è, et il pense que quand mon oeil se sera habitué à la lentille, ça pourrait bien remonter jusqu'à 7 ou 8 comme prévu initialement !!

Et si jamais je ne supportais pas les lentilles, il m'a dit qu'il restait encore un recours en chirurgie laser pour remodeler la cornée et la nettoyer.

Je sais que mon histoire était un peu longue, je m'en excuse, mais j'ai longtemps cru que je ne retrouverai jamais ma vue, et grâce à un bon ophtalmo aujourd'hui tout est redevenu possible… Alors, s'il en est parmi vous qui passent par là où je suis passée, sachez juste que c'est possible… et n'hésitez pas à m'écrire pour les coordonnées de mon ophtalmo (je suis en région parisienne, 77).
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


46764
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Fait pas trop froid chez vs ? - actualites

image

[h1 id=articleDetailTitle]La somnolence inhabituelle du Soleil suscite la curiosité des scientifiques[/h1] © photo news. La somnolence inhabituelle du Soleil, qui connaît sa période la moins active depuis plus d'un siècle, aiguise la curiosité...Lire la suite

Hypotonie axiale... - sante de l'enfant

image

Bonjour, je ne sais pas si mon témoignage va vous aider mais je me lance quand même. J'ai une petite fille très mignonne de 2ans. Elle ne s'assoit toujours pas toute seule (elle reste pendant quelques mns en position assise avant de basculer dès...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages