Histoire vécue Sexualité > Autres      (1940 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dur mais surmontable

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin
Mail  
| 2264 lectures | ratingStar_37671_1ratingStar_37671_2ratingStar_37671_3ratingStar_37671_4

Depuis deja longtemps voir depuis l'enfance mon souci etait la longeur excecive de mon prepuce et la douleur qu'il pouvait generer lors de mes eretions, surtout pendant l'act en lui meme.avant chaque relation sexuel je le remonter discretement au dessus du gland pour eviter toute sorte de questions genante, cela ne tenait pas toujours et la douleur lors de la relation etait quasi insuportable due a une brulure interne generer par cette etranglement du gland.donc je le retirer quand il ne c'etait pas fait de lui meme, je re-trouver de suite mon erection habituel sans gene de douleur mais le coté esthetique normal du gland decaloté n'etait present et ne posé probleme qu'a moi meme la plupart du temps, j'evitait toute discution a ce sujet si mes partenaire ne me le demander pas (cela m'arrranger !! ). Pour resoudre ceci il n'y avait qu'une alternative possible, l'exsision du prepuce pour cette douleur mais aussi par souci de'hygienne.suite a cette operation rapide mais au reveille tortueux due a l'endormissement global, je me suis reveiller avec un gland decaloter pour toujours et qui ne me plaisait guerre a vrai dire.apres 25ans d'amitiée entre nous !! Rire… j'etait tout de meme debarrassé de cette douleur mais pas d'un autre malheur que je n'imaginer ! La precocitée, eh oui, ceci due a l'echauffement exterieur de la cicatrice qui elle est resté d'une extreme sensibilitée sous tout raport, manuel, bucale et vaginale, tout frottement me render a la limite de l'ejaculation precoce en tres peu de temps, cela d'ailleurs ce produisie asser regulierement voir simultanement au file du temps.les filles avec qui j'etais ne le comprenais pas pour certaine'd'autres comprehensible, mais de mon coté etait une gene bien plus grande que celle de ne pouvoir durée en l'act, avoir une relation durable comme tous couple.pour cela avec mon amie que je remercie au passage d'avoir etait si patiente'merci encore',nous avons tous essayer, caresse et preleminaire sur la longeur, ça marche tant qu'il n'y a pas de penetration, seul un objet nous a permit de me sortir de ce cette triste aventure (tres demoralisant a vivre) ,je me suis dit que si la contact entre moi et elle lors de la penetration n'etait pas direct cela aiderais a reguler cette sensation d'ejaculation trop rapide, sul le preservatif ma apporté ceux dont nous recherchions depuis quelques temps, une relation moi rapide et donc des rapport plus regulier et avec une confiance plus grande en moi meme, certe popur le moment nous le gardon mais j'espere ne plus a l'avoir d'ici quelques temps, car des projets d'installation sont en vue et biensur une famille avec cela.enfin !! Je suis heureux comme vous le deviner !
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


37671
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Où et quand sera jugé l'ancien dictateur ?

image

Les conditions et le lieu d'un futur procès de l'ancien dictateur irakien Saddam Hussein restent à trancher, certains appelant à le juger en Irak, d'autres devant un tribunal international comme l'ancien dirigeant yougoslave Slobodan Milosevic....Lire la suite

Peut-on être attirée sexuellement par un homme qui nous plait pas physiquement ?

image

L'attirance sexuelle c'est hormonal, instinctif, corporel et le physique n'a pas grand chose à y voir. Le côté esthétique c'est plutôt mental et intellectuel justement. (cf Gainsbourg dont quelqu'un parlait sur ce forum il y a quelques jours). ...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages