Histoire vécue Sexualité > Aventure extra-conjugale      (116 témoignages)

Préc.

Suiv.

Première recontre physique après nos echanges internet

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1857 lectures | ratingStar_28808_1ratingStar_28808_2ratingStar_28808_3ratingStar_28808_4

Il ny a pas si longtemps que cela j'ai rencontré cet homme qui allait devenir mon bel amant.

Je fis la connaissance de cette personne sur un site via internet.

Nous commencions à nous connaître un peu bout de deux semaines. Je savais quil était célibataire mais quil avait une amante depuis quelques années et que la routine sintallait un peu dans leur couple. Il savait également que javais un amant mais que jétais célibataire.

Lhomme avec qui jétais (et avec lequel je suis toujours ! ) me donnait énormément de plaisir mais je voulais goûter autre chose (peut être faire une comparaison sur les performances de lun et de lautre).

Je continuais cependant à être très attirée par cet homme avece qui je correspondais.

Jadorais imaginer ses mains blanches parcourrir ma peau noire hhuuummmm !!! Ce mélange nous mélanger nous emboîter hhhuuuummmm.

Jaimais (non je mens) jadorais la façon dont il me disait quil me prendrait, quil me titillierait mes seins lourds car je lui avait glissé, lors dun de nos échanges que je faisais un voluptueux cent d. Jaime savoir que j'ai des gros énormes ! Cest bête mais cela me plait me rassure même peut-être.

Après maintes conversations et de nature assez comment dire directe, impulsive, etc lors dune de nos conversations assez chaudes je lui proposais de nous rencontrer un après-midi (pour être hônnète hier).

Il accepta avec joie.

Nous nous étions donnés rendez vous à St Lazar près de la Fnac.

Il sétait décris costume noir sur chemise blanche avec pour touche de folie une jolie cravate couleur parme.

Moi jétais toute de chocolat vêtue.

Lors de notre conversation le matin je lui avait dit quil marrivait doublier de mettre un string. Jadore marcher dans la rue en sachant que j'ai la chatte à lair libre ! Pas vous Mesdames ou mesdemoiselles ? Cette sentation unique quand vous monter les escaliers et que vous êtes en jupes ou en robes courtes que vous savez que vous navez rien sous vous et quun homme peut sil sy prend bien peut-être deviné votre secret.

Jadore faire cela .

Mais revenons à hier matin, si vous voulez bien ?

Je mavais demandé quelle était ma tenue vestimentaire du jour. Je lui décrivis.

Soutif chocolat, jupe moulante (mais un peu) chocolat avec des volants en bas de la jupe (si si elle est très sympa) , un pull col V cho (vous connaissez la suite ; o) ) profond le col v, très profond (ce qui avait pour effet daugementre encore le volume de ma poitrine) et des escarpins de la même couleurs que le reste de ma tenue.

Il avait constaté quil ny avait pas écris le mot string, tanga, culotte, boxer Il souhaitait savoir si jen avais quelque chose pour protéger mon bas. Je ne lui répondis pas alors il me dis de faire attention car il allait vérifié ! Lidée met venue instantanément je lui proposait de le rencontrer cette après-midi ainsi il pourrait peut-être vérifié !! Chose quil accepta avec empressement.

Nous avions (comme je vous lai dit précédemment) convenu de retrouver à St Lazar pour 17h30. Pour plus de précision je souhaitais lui faire découvrir le Starbuck café (endroit quil ne connaissait pas encore). Jadore cet endroit car on peut vous y servir nimporte quelle type de café !!!

Lheure arriva vite et je commençais à mouillée abondamment à lidée de rencontrer cet homme.

Jarrivais à notre rendez-vous avec 10 mns de retard (eh bien quoi il faut se faire désirer) Et JE LE VIS !!!

Humm de loin (en faite il était entre la boutique Orcanta et la fnac) donc de loin il était huumm pas mal pas mal du tout même !!

Je le reconnu tout de suite lui de même (vous voyer les photos des fois eh bien on nen a pas forcément besoin !!! Même dans certains cas pas mais vraiment pas du tout !! Et merci cétais son cas).

Il faitt environ 170cm, belle silhouette, belle gueule, cest quoi ce petit gonflement en bas de la ceinture.). Je le dévisageait de haut en bas. Nous nous sommes embrassés sur la joue bien sûr et je lui proposais de nous rendre au Starbuck, qui pour mon plus grand malheur était bondé !!!

Rappellez vous hier, il a fait chaud, très chaud.

Je décidais de le conduire à celui de la Défense ! Donc en route.

Arrivé là-bas, il commanda un jus de fruit rouge et moi une volic citron. Il régla et nous sommes parties nous installés à la terrasse. Jenlevais mon manteau car je voulais être sur quil puisse voir toutes mes formes (dailleurs je suis une femme ronde avec de jolie de très jolies rondeurs qui aime shabiller). Je ne pense pas que je le laissait indifférent car sa jambe vient sabbatir sur la mienne. Je commençais à parler de tout et de rien il me répondait sagement et dun coup je lui demandais : je croyais que tu devais vérifier si javais quelque chose en bas ? Il parut surpris et amusé à la fois par mon audace je pense. Nous étions dehors pour lui il étais hors de question de soulever ma jupe et de faire son constat. Il me proposa donc de venir chez lui. Là pour le coup cest moi qui fût surprise !! Ce pendant jacceptais sa proposition. Arrivé en bas de sa résidence, je lembrassais, par envie !

Nous prîmes les escaliers afin de nous rendre à son appartement et entre deux marches il marrêta et je sentis une main qui remontais entres mes cuisses. Il voulait savoir si javais ou pas quelque chose. Il nen pouvait plus dattendre et ne voulais plus attendre. Il arriva en haut et découvrir que jétais bien follement même mouillée. HHHuuuummm si vous saviez à quel point j'ai aimé ce moment cette fouille délicieuse ! Jy pense encore et jaime cette sensation !!!

Nous nous embrassions de nouveau pendant que sa main me parcourrais encore et encore !!

Humm petite copine tu avais un string !! Je lui souris et nous avons continué notre ascension vers son appartement.

Arrivé chez lui il membrassa de nouveau avec fougue je voulais je le voulais là tout de suite maintenant !!!

Jenlevais sa cravate, retirais sa cravate, mon il regardais son bas alors il maida à enlever sa ceinture je fis descendre son pantalon et je vis son boxer déformé par cette chose que je convoitais.

Je le caressais un peu à travers son boxer et ny tenant plus je la libéra. Il bandait fort, très fort.

Elle était grosse et dure (comme je les aime) je maguenouillais et commencait à laper sa queue. Je continuais de la laper à titiller son gland qui était vraiment succulent. Je commencais à le sucer jaimais (pardon jaime le sucer) faire aller et venir la… dans ma bouche de plus en plus vite et arrêté.

Il me releva entrepris à continuer de se déshabiller et me conduisi vers sa chambre. Il mallongea sur son lit se tint, agenoux entre mes cuisses quil mécarta ou que jécartais car je ne savais plus trop. Il commença à me lécher à travers mon string et jaimais cela, tout en me caressant dun doigt. Il écarta mon string et sa bouche goulûe rencontra sa chatte trempée. Il samusa à faire bander mon bouton damour pendant quil me rentrait un doigt en moi. Le mouvement de va et vient commença. Cétait bon mais bon !!!

Il me mit un deux doigts et continua à sappliqué à léché ma petite chatte toute rose…

Il me désabilla il nen pouvant plus et moi non plus dailleurs. Il me dis J'ai envie de te prendre. Mais avant il vit ma poitrine et me téta comme un affamé. Il sarrêta pour enfilé une capote ensuite. Moi les jambes en lair et bien écartées il menfila à mon tour. Il travaille très bien très très bien Mesdames il me besogna comme jamais on ma fait prise je criais et il membrassa pour me faire taire.

Que dirais ses voisins.

Ile me demanda de me mettre à quatre pattes pour me prendre en levrette je remontais dans bien haut mon cul pour quil puisse bien tambouriné au fond de ma petite chatte. Il me mis des petites tapes sur les fesses et jadorais cela. Il me malaxais le cul pendant quil me défonçait par la chatte et la je tentais de cacher mes cris de plaisir en mordant sa couette. Il savait quil allait jouir. Il souhaitait savoir ou je lautoirisait à jouir dans ma bouche, sur mon visage (cela hors de question) , sur mon ventre, sur mes seins, sur ma chatte, entre mes fesses, sur mon dos.

Je lui demandais je se libéré sur. Je goûta un peu de son filet blanchâtre très bon goût.

Je lui demandais ensuite après quil met embrassé de mindiqué où se trouvais sa salle de bain. Il maccompagna et me rejoingnis. Je le lavais pendant quil toujours encore sa queue qui recommençait à devenir dure.

Nous avons remis cela 2 fois de suite et nous nous revoyons bientôt.

A joubliais entre les seins.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


28808
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par gael30 | le 19/07/10 à 07:22

Me suis inscrit sur un site lequel on utilisse un logiciel webcam surveille
Et a distance un beau matin et vu un homme dans mon prope lit entrain de limé mon epouse dans tous les sance
Tous et parti,du site www.petiteannoncecoquine.fr

Histoires vécues sur le même thème

Ayant vecu une mauvaise experience sexuelle avec mon ex ,je peux en parler avec le nouvel homm renc?

image

Bonjour. Alors voila avec mon ex j'ai vecu une mauvaise experience sexuelle disons que l'on sait vu quelques fois que il savait que je ne recherchais pas une aventure et malgré cela pour notre premiere nuit d'amour il m'a demandé directe de me...Lire la suite

15 ans de mensonges

image

Salut à vous tous, Voilà mon histoire. J'ai connu mon mari il y a 15 ans. Nous avons eu un fils qui à 13 ans maintenant. Sexuellement ça n'a j'aimais été super mais bon on s'entendait bien et on s'entend toujours bien maintenant. Moi j'ai...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages