Histoire vécue Sexualité > Désir - Plaisir      (1442 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cadeau érotique pour mon anniversaire

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 881 lectures | ratingStar_16781_1ratingStar_16781_2ratingStar_16781_3ratingStar_16781_4

Nous parlons beaucoup pendant l'amour, des mots crus, des mots doux qui augmentent encore le plaisir de nous aimer.

Nous parlons beaucoup avant l'amour, exacerbant notre désir par les envies, les jeux, les fantasmes que nous imaginons.

Nous parlons beaucoup après l'amour, des mots tendres, des mots câlins qui nous font nous retenir entre ciel et terre le plus longtemps possible.

Et nous parlons beaucoup tout le reste du temps, de tout, de rien, de nous, des autres, de la vie, de la mort… En fait, nous sommes de grands bavards, nous ne savons pas rester plus de deux heures sans communiquer. De visu, par téléphone, par sms, nous rythmons nos vies des mots de l'autre.

Depuis quelques temps, nous fantasmons beaucoup sur une troisième personne qui prendrait part à nos ébats. Ce sera un homme bien sûr, je ne parviens pas encore à dépasser le sentiment d'exclusivité que j'ai pour lui.

Non, je ne pourrai pas le regarder donner et prendre du plaisir avec une autre femme que moi. Rien que l'imaginer provoque déjà des douleurs difficilement contrôlables, donc ce sera un homme.

Lui, semble très bien l'assumer, ça me laisse perplexe ! Mais quand le désir monte dans mon corps, ça m'excite beaucoup de rêver à deux bouches, quatre mains et deux queues m'échauffant les sens. Mais c'est difficile, difficile de passer à l'acte et cela restera un fantasme pendant de longs mois.

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire, nous avons prévu de passer la journée ensemble. Je suis sure qu'il me prépare une surprise !

Il m'a juste parlé d'une promenade à la campagne, d'un pique-nique. Il fait très chaud, je porte un petit short en jeans et un t-shirt sans manches, me réjouissant de son regard admiratif sur mes longues jambes dorées. Et quand je monte dans sa voiture, ses yeux me disent que j'ai fait le bon choix.

"où va t on ? "

"c'est une surprise"

Il roule dans la campagne et s'arrête dans un petit chemin caillouteux au milieu d'un bois de sapin. Il m'entraine dans les genêts qui me pique les jambes, et plus loin, une clairière, un petit muret en pierre. Il y a installé un lit de fortune. Je souris, m'imaginant déjà complètement nue au soleil. Il me prend dans ses bras et m'embrasse passionnément.

"joyeux anniversaire, petite fleur"

Doucement, il me pousse contre le muret puis me déshabille. Sa bouche mordille, suce et lèche mon oreille puis il mord mon cou juste à l'endroit que j'aime. Déjà je me cambre sous ces caresses. Il s'attarde sur mes seins, mon ventre puis s'agenouille et écarte délicatement mes jambes. Ses lèvres se posent sur mon sexe et sa langue cherche le chemin de mes plis intimes. Cette caresse-là, jamais un homme n'a su me la prodiguer comme lui, il pourrait me faire jouir en quelques secondes, s'il le voulait.

Je m'ouvre, me cambre encore et rejette la tête en arrière en gémissant. Il lèche tout doucement mon bouton gorgé de sang, un de ses doigt s'insinuant dans ma grotte humide et m'amène au bord de l'orgasme. Il s'est levé, il me regarde, me dit comme je suis belle comme ça offerte dans le plaisir. Il sort un foulard de sa poche, et tout en m'embrassant me le noue autour des yeux. Il me prend la main et me fait m'allonger sur le lit. Il m'embrasse, me caresse et je gigote et gémis sous ses doigts.

Tout à coup, j'entend des brindilles craquer sur ma droite, je me fige et me redresse.

"ne t'inquiète pas " me murmure t- il à l'oreille et il me rallonge en douceur. Ses mains ont repris leurs caresses, le bruit de brindille s'intensifie et mon souffle s'accélère.

Bientôt ce sont quatre mains qui parcourent doucement mon corps. Mon souffle s'accélère encore, c'est grisant ! Une bouche prend la mienne, une langue s'insinue entre mes lèvres, mes doigts se perdent dans des cheveux inconnus et je trouve ça délicieux !

Leurs mains, leurs doigts, leurs bouches, leurs langues me parcourent, savoure chaque parcelle de ma peau. Dans le noir, je flotte, ballotée sur des vagues de plaisir.

La bouche de l'inconnu a repris la mienne et j'ai envie de voir le visage de cette homme qui fait vibrer mon corps. J'enlève le foulard, première erreur, il me sourit. Il est beau et jeune, 20-25 ans mais réel maintenant. Je regarde mon amant, il me sourit aussi.

Ils se sont déshabillés et je vois leurs verges dressées. Les caresses deviennent plus précises et de passive, je deviens active.

Je prend leurs queues dans mes mains puis dans ma bouche. Ils fouillent maintenant ma chatte avec plus d'ardeur, je vois et j'entend leurs excitations monter mais la mienne descend. Pourtant, je continue, deuxième erreur, comme en club échangiste, je deviens une automate, j'oublie mon plaisir pour le leurs. Et pourtant, je vais jouir avec tous les deux.

Bientôt, je suis à quatre pattes, la queue de mon amant dans ma bouche, celle du jeune homme dans mon vagin, puis le contraire. Mon amant dilate mon anus tout doucement, je sais ce qu'il veut, la double pénétration, nous fantasmons la-dessus depuis des mois.

Quand ils me pénètrent tous les deux, je ne ressens plus rien, juste une impression de gêne, de malaise, très vite, ils jouissent.

L'inconnu est parti, mon amant me regarde inquiet, il me prend dans ses bras, me murmure des mots d'amour, m'embrasse tendrement.

Mais je lui en veux, pourquoi a t il amené quelqu'un dans notre bulle ? J'ai peur qu'il ne me regarde plus jamais comme avant ! Comment ai-je pu me donner à un autre devant lui ?

La rage monte en moi, je le déteste de ne pas m'aimer autant que je l'aime, il ne doit pas m'aimer, s'il sait me partager comme ça !

Je me dis que c'est idiot de penser tout ça, que notre amour est très sexuel et que nous avons envie de réaliser ensemble tous nos fantasmes.

Il doit comprendre ce que je ressens car il me rassure, me dit qu'il préfère quand nous sommes tous les deux.

Mais je sais qu'un jour, je sais qu'il me le reprochera.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


16781
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Histoire coquine : la première

image

Un voyage à Paris. Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insisté auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite

Histoire coquine, la toute première

image

Un voyage à Paris, Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale Française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insister auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages