Histoire vécue Sexualité > Désir - Plaisir      (1442 témoignages)

Préc.

Suiv.

Du sexe sinon rien !!!!

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 318 lectures | ratingStar_265007_1ratingStar_265007_2ratingStar_265007_3ratingStar_265007_4
La phrase suivante m'a interpellé : ".. Si je ne donne pas suite, je n'ai aucune chance de le revoir… " Peut-être parce que je suis un homme. Pourquoi chercher à le revoir ? Pourquoi maintenir coûte que coûte le contact et te soumettre à son désir, en l'occurrence du sexe sinon rien ? Est-ce que quelque chose t'y oblige ? Que se passerait-il si tu lui disais "je n'ai pas envie d'une relation intime avec toi pour le moment et si c'est la seule chose qui t'intéresse, restons-en là" ? Si tu publies ce post sur ce forum "parole d'homme" c'est peut-être que tu espères y trouver un témoignage d'homme, savoir si les hommes se comportent tous de la même façon. Oui et non si j'en juge par ma propre expérience et, hélas ou heureusement, ma propre expérience est comme un peigne que l'on passerait sur le crane d'un chauve, inutile parce que pas généralisable. Et j'ai bien peur que la généralisation des comportements masculins soit une piste trompeuse. En l'occurence parce que cette piste t'amène à t'interroger sur ta valeur, à te demander s'il y a quelque chose chez toi qui cloche et qui pourrait expliquer que (tous) les mecs que tu rencontres ne s'interressent "que" à tes fesses, alors il se pourrait que tu ne sois pas au choix : attirante/aimable/interressante/amusante/.. Des mecs avec qui tu auras du "sexe sinon rien" tu mets un coup de pied dans une poubelle et il en sort dix, moi y compris. La complexité chez certains mecs, pas tous, c'est une capacité à laisser exister plusieurs genre de relations avec plusieurs femmes sans être déstabilisé : physique, amicale, sentimentale. Il existe aussi des femmes qui possèdent cette faculté. La caricature c'est le marin capable d'avoir une famille dans chaque port. Mais il existe aussi des hommes qui n'envisage qu'une seule relation, une relation où sexe, sentiments et amitié sont présents. Si on croise les différentes options on voit se dessiner une multitude de possibilités. Réduire les hommes à un seul comportement a un côté pratique indéniable au prix, hélas, d'une déformation de la réalité de la vie. Pour résumer mon expérience masculine avec les femmes : Suis-je un salaud de mec qui aime le sexe sinon rien ? Certainement. Suis-je capable d'entretenir une belle relation d'amitié avec une femme ? Certainement. Suis-je capable d'aimer une femme, d'être aimé par elle et de ressentir de la joie et de l'enthousiasme à l'idée que cette relation continue encore longtemps et uniquement avec elle ? Certainement. Suis-je capable des trois en même temps ? Certainement. J'entretiens par exemple des relations avec des femmes qui sont uniquement basées sur l'échange de plaisirs physiques, des relations mutuellement consenties, parfois éphémères, parfois en pointillé. Je n'aimerai pas sortir de ce cadre : en dehors de ce plaisir physique, avec ces femmes je m'ennuie sérieusement. Quand nous avons terminé de nous faire plaisir, nous nous séparons sur un sourire complice, et rien d'autre. Nous célébrons ensemble du sexe, et rien d'autre. Et c'est pas simple de trouver une femme qui soit sur cette longueur d'onde. Nombreuses sont les femmes que mon physique laisse indifférentes et réciproquement, ou dont les attentes ne coïncident pas avec les miennes. Donc quand c'est présent, c'est la fête. Et puis il y a celles avec qui j'entretiens une relation d'amitié, mes chères et tendres amies. Avec elles une relation physique ou sentimentale est impensable, il n'y pas le désir pour rendre cela possible. Avec une de ces amies, un jour nous avons essayé : bisous, caresses, puis carresses intimes, etc. Aucun effet ! Inutile d'insister. Mes relations avec mes amies sont aussi précieuses que mes relations avec mes potes, et réciproquement. Dernier genre de relation, celle que j'entretiens avec ma chérie : une relation totale, quelque chose de plus grand que la somme corps, coeur et esprit. Quelque chose qui touche au divin et au divan, qui ne se cherche pas. Pas simple cette affaire mais quelle que soit la nature de la relation (sexe, amitié, sentiments) , un consentement mutuel semble indispensable. Sinon la relation est bancale : l'un prend son pied, l'autre espère le prendre un jour. Prendre le risque de perdre, ou accepter de perdre la réciprocité, voire la sacrifier, c'est faire un pari, dans l'espoir d'obtenir un gain ou d'éviter une perte, voire l'un et l'autre. Je n'en sais rien. Bien à toi. Ps : et je ne t'ai pas parlé de mes relations qui ont foiré, qu'elles soient physiques, amicales, sentimentales ou les trois, ce qui est étrange parce que, de loin, se sont les plus nombreuses !
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


265007
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Histoire coquine : la première

image

Un voyage à Paris. Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insisté auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite

Histoire coquine, la toute première

image

Un voyage à Paris, Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale Française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insister auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages