Histoire vécue Sexualité > Désir - Plaisir      (1442 témoignages)

Préc.

Suiv.

Homme marié ,trop compliqué ?!!

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 720 lectures | ratingStar_518660_1ratingStar_518660_2ratingStar_518660_3ratingStar_518660_4
Je viens de lire la discussion d'Emmabelle73 et cela m'a rappelé des souvenirs encore prôches. La frustration liée à une relation où en l'occurence à une non-relation avec un Homme Marié ! Voilà mon histoire, cet été au cours d'une fête organisée par une amie, je me suis fait draguée par un mec (marié, vous vous en doutez, bien que je ne l'ai su qu'après). Ce soir là, l'ambiance était très bonne, je passais une soirée agréable, bien que mon intention n'était pas du tout de me trouver un mec, bien au contraire, vous remarquerez que c'est souvent lorsque l'on se sent moche que l'on a le plus de succès, qu'on ne remarque pas sur le coup (logique !). Bref, cette soirée là, beaucoup de mecs étaient intéresssés par moi et il a fallut que parmi tos ceux-ci, je tombe sur celui, qui était marié ! C'est seulement à l'entrée de la boîte où se prolongeait la soirée qu'il s'est montré plus entreprenant, précédemment nous n'avions que très peu discuter, bien qu'avec le recul, je m'aperçois que j'avais souvent vu son regard posé sur moi… A l'extérieur de la boîte, je frissonnais à cause de l'air nocturne, il m'a serré très fort contre lui, pour me réchauffer. Cela m'a un peu surprise, mais bon, pas formalisée plus que ça, des potes m'avait déjà serré dans leur bras, ce n'est pour autant que je me montais le bourichon ! En dansant, son intêret s'est révélé beaucoup moins platonique et la soirée aidant, nous avons fini par nous embrasser, je tiens, tout de même, à préciser que c'est lui qui a pris l'initiative de ce baiser ! Bon sang, c'était à la fois très doux et passionné, mmmmm ! … En me raccompagnant chez moi, je m'apprêtais à descendre de sa voiture, après l'avoir remercier de me déposer, pensant que la soirée était pour nous finis, lorsqu'il insiste pour me raccompagner jusqu'à ma porte. Je ne tenais pas trop à le laisser entrer chez moi, vu le bordel ! Davant mon immeuble, nous nous embrassons passionnément. Il me sert trèsfort contre lui et me souffle à l'oreille qu'il n'a pas envie de me quitter ! Je finis par céder, en lui disant tout de même qu'il ne se passera rien de plus, que je veux bien uniquement si nous restons couchés ensemble l'un contre l'autre mais rien d'autre. Quelle naïve, j'ai fait ! Il était allongé sur le lit en caleçon, lorsque je l'ai rejoint, je l'ai tout de même embrassé et à partir de là, la situation à légèrement dégénérée. De toute sage, elle est devenu carrément torride. Je me suis retrouvée à cheval sur lui, le contact de nos corps étaient très étroits, je ne portais qu'un short en lycra avec la brassière assortie. Je me frottais sur lui, en l'embrassant, lui caressait mon corps, ses mains ont glissé sur mes fesses pour les pétrir et me serrer davantage encore contre lui. Je ne me contrôlais plus, je n'avais jamais ressenti ça ! Au bout d'un moment, il a oté ma brassière afin que nos poitrines nus soient en contact. Il a glissé ses mains dans mon short et caressé mes fesses, je n'arrêtais pas de gémir. Cela l'a beaucoup ému et excité. Voyant la situation m'échappée, je me suis résolue à lui dire lavérité, à savoir que j'étais toujours vierge (à 25 ans, hé oui, ça existe, sans doute dû au fait que je n'ai jamais été amoureuse ou peut-être aussi aux attouchements que j'ai subi dans mon adolescence, ce qui ne fait pas de moi, une ignorante, vu que j'ai lu pas mal de bouqui sur la sexualité et l'amour pour ne pas parître complément cruche, à ce propos le Kama Sutra, entre autres livres, n'est pas mal du tout) Bref, cela l'a beaucoup surpris, il a eu du mal à le croire, vu que d'après lui, je n'étais pas un laidron. A la suite de cette révélation, il a redoublé de tendresse et de caresses. Au bout d'un moment, il m'a voué qu'il était marié, ça m'a dégrisé direct ! Quand il a vu ma réaction, il m'a vite retenu contre lui et m'a dit qu'il ne s'entendait plus du tout avec sa femme depuis déjà plusieurs mois ! J'ai fini par me détendre mais il a paru évident, que toute relation sexuelle était exclue, cela dit, nous avons continué à nous caresser car le désir était quand même là. Si j'avais voulu, nous aurions couché ensemble ce soir-là. Mais j'ai des principes auquels je tiens, notemment celui de ne pas coucher avec un homme marié, mon père a suffisemment fait cocu ma mère pour que j'évite de faire subir ça à une autre ! Je m'étais mis dans la tête, que cette soirée serait seulement une expérience sensuelle très agréable à défaut d'être ne vrai relation sexuelle ! Au moment de retour chez lui, il me demande mon numéro, je le lui donne en lui disant qu'il ne doit sourtout pas se sentir obligé de me rappeler, mais non monsieur insiste et me dit qu'il me rappelle le lendemain ! Effectivement, le lendemain, il me recontacte et nous passons u après-midi torride à nous caresser et à discuter comme des ados qui découvrent la sexualité, toujours sans conclure, à ma demande, bien entendu ! Après ça, nous nous revoyons 3 jous plus tard, pour boire un verre, la discussion tourne autour de notre rencontre, de sa vie, de sa femme (que je connais apparemment pour avoir fréquenté le même cours de danse, une femme très séduisante qui était toujours après moi dansle cours, vu qu'elle estimais que j'arrivais à lui expliquerle pas mieux que la prof ! ) Cette journée là, j'apprend que sa femme a 2 enfants d'un 1er mariage et lui une fille de 15 ans de son 1er mariage aussi ! SUPER !! En me raccompagnant, il passe un moment tendre avec moi, puis s'en va ! Toujours sur son initiative, nous nous retrouvons après le travail pour boire un verre, de temps à autre. Au bout d'un de nos rendez-vous, je lui anonce que je préfère quel'on ne se voit qu'en amis. Il abonde dans mon sens et nous nous revoyons de manière platonique, bien que parfois à nos regards, le désir est présent ! Notre bonne résolution platonique ne tient que 2 semaines (MI-NA-BLE ! . Nous nous voyons régulièrement mais seulement 2 heures par ci par là (et notre relation reste torride mais nous ne passons pas à l'acte) , avantqu'il ne parte en congés, il passe me voir et avant de partir, me voyant triste, il me demande de lui sourire, je ne peux pas alors il m'embrasse etme promet de m'appeler. Je lui dit qu'il ne doit pas se sentir obligé, il insiste, j'insiste en lui disant qu'il fait bien comme il veut et se fâchant presque m'annonce : "justement, c'est ce que je veux ! " Effectivement, il m'appelle et nos retrouvailles sot très passionnées bien que toujours imcomplètesurle plan sexuel. Mais la rentrée deseptembre étant là la reprise du boulot, fait que l'on se voitmoins souvent encore qu'avant ! Semaines sans nouvelles alors que nous habitons la même ville, pas un appel, ni un texto, ni un mail !!! Je décide d'arrêter notre relation. D'unepart parce qu'étant marié, nous ne pouvons pas vivre une vrai relation, d'autre part parce que la situation n'évolue pas (il ne s'entend toujours pas avec sa femme, mais n'arive pas à se décider à la quitter) et troisièment, dans l'histoire s'est risque d'en souffrir le plus c'est moi !! Donc l'après-midi où je le lui annonce, il accuse le coup et nous passons un dernier moment torride ensemble, comme il compte tout de même pour moi (le peu q'il me donnait aucun homme ne me l'avait offert avant lui je n'avais embrassé qu'un seul mec et encore, seulement embrassé ! ) Comme je voulais qu'il fasse parti de mon vécu intime, je lui est demandé de me faire jouir car je voulais qu'il soit le premier homme à le faire. Il n'a pas voulu ! Il m'a dit : "nous 2, c'est trop fort. Si je le fesait, cela ne seraitplus jamais pareil ! " Sur quoi, je lui répond que nous sommes pas obligé de passer à l'acte pour ça, il m'avait bien comprise mais à tout de même refusé ! Nous passons un marché, il me rappelle uniquement s'il a résolu ses problèmes avec sa femme, et que nous pouvons vivre quelques choses ensemble, de mon côté, je m'engage à le prévenir si je rencontre quelqu'un d'autre, histoire qu'il n'espère pas en vain ! … Un mois se passe pendant lequel je pense toujours à lui, je fais à mon entourage une sorte de mini dépression avec un point culminant au moment où j'attrape un gros rhume ! Mes amies voyait que je n'allais pas mais ne povait pas m'aider, seul le temps pouvait le faire, mes collègues ne surpportait plus de me voir faire la tête alors que je suis d'un naturel souriant ! Bref au moment où je remonte enfin la pente, où je me dis que je me fais une raison au sujetde mon H (omme) M (arié). Le voila t'y pas qu'il m'appelle en pleine nuit, demande à me voir et comme une faible que je suis, accède à sa demande. Nos retrouvailles sont très douces, il me serre contre lui comme un fou, me dit que je lui est beaucoup manqué, qu'il n'arrive pas à m'oublier, qu'il n'arrive pas à me zapper complètement, bla, bla, bla ! Nous nous revoyons à nouveau comme avant puisqu'il en est toujours au même point avec sa femme !!!! J'avoue quele fait de contrôlr son désir comme je le faisait avec lui avait quelques choses de très frustrant soit, mais en même temps donne un sentiment de contrôle et de maiîtrise assez exaltant, mais je tiens à préciser quej'ai toujours été honnpete en luidisant aue tant qu'il serait marié, ou tout au moins pas séparé de sa femme, il était hors de question d'allerplus l'on que le flirt très poussé ! Il n'empêche que parfois, j'aimais le chauffer à mort, pour ensuite le voir retourner, chez sa femme avec qui il ne s'entendait pas (je l'ai sais par ne amie commune) , tout frustré, je crois que c'était une manière de le punir de ne pas arriver à faire un choix définitif ! Faut pas croire, c'est frustrant pour pour aussi, car plus je le fréquentais et plus mon désir devenait fort ! Finalement, 2 jours après nos retrouvailles, nous passonsun après-midis midi ensemble, puis pendant 2 semaines silence radio, si ce n'est pas moi qui prend l'initiative d'un contact, il ne bouge pas ! Au bout de ces 2 semaines, nous nous retrouvons un lundi chez moi après le boulot, je ne lui avais pas caché au téléphone que je n'étais pas contente de son attitude ! Quand il arrive chez moi, je le bat froid et vide mon sac sur son attitude. Finalement, nos rapports s'améliorentà la fin de notre entrevue et il me dit que vendredi, nous passerons la journée ensemble. En fait de la journée, nous ne passerons qu'environ 3 h, où il m'annonc qu'il préfère qu'on en reste là. Avant de partir, il me dit : "je t'apelle dans les jours qui viennent" En fait, il voulait que l'on se voit en ami ! Pas question, ce nest pas ce que je voulais, donc je lui réponds non et que je souhaite qu'il ne me rappelle pas, il accuse le coup puis sur quoi il me dit avec espoir que moi je peux l'appeler si je veux, je lui répond que je ne le ferait pas, il insiste à nouveau et je lui répond toujours non. Il me demande si je vais bien, vu que je tirais la gueule, (normal) je lui répond que je ne vais pas lui dire oui alors que c'est faux il essaye d'argumenter en me disant que c'est mieux pour nous 2 qu'on en reste là, je le coupe la parole et lui dit que cela ne sert à rien d'en discuter que je ne partage pas son opinion. Déçu et attristé tout de même, il meit qu'on aura certainement l'occasion de se revoir ! Il n'a pas tort car nos évoluons dans le même cercle d'ami, mon amie est la copine de son frère, c'est pour dire !!! Alors pour ce qui ont eu le courae de melire jusqu'au bout, si c'est paas dallas ma vie ! Car entre temps avant notre séparation, j'ai eu droit à une déclaration enflammée d'un ami bi (Je suis maudite, ce n'est pas possible) les feucxde l'amour à côté c'estdu pipi de chat ! Lorsqueje l'avait dit à mon HM, il s'estmontré plut^t curieux de connaîtrema réaction. A votre avis, cet HM, il s'est fuchu de moi, ou est-ce comme je le penseun homme qui n'arrive pas à se décider, car j'ai l'intime conviction qu'il n'est pas heureux avec sa femme et qu'il n'a pas résolu ses problèmes avec elle ! De tels problèmes au bout seulement de 2 ou 3 ans de mariage, si c'est pas malheureux ! Cela va faire presque un mois qu'il m'a plaqué, je ne déprime pas, mais j'avoue qu'il m'arrive souvent de penser à lui. Mais je me dit que j'ai eu raison de ne pas céderà la tentation de conclure avec lui, qui sait, j'aurais peut-être des raisons d'avoir encore plus de regrets !!?
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


518660
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Histoire coquine : la première

image

Un voyage à Paris. Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insisté auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite

Histoire coquine, la toute première

image

Un voyage à Paris, Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale Française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insister auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages